background preloader

Concept de base de l'analyse interculturelle

Facebook Twitter

Korean McDonald's Commercial. Israeli Mcdonald's Commerical 2008. Israel 2017 Modern McDonalds. EATING AT KOREAN McDONALD'S IN SEOUL // Fung Bros World Tour. Israel 2017 Modern McDonalds. 4 symptômes de distance hiérarchique. Tour Eiffel – photo Pelletier Pour ne plus marcher sur la tête La distance hiérarchique renvoie à la différence entre managers et subordonnés. Une forte distance hiérarchique indique une relation inégalitaire. Cette inégalité se manifeste par des signes et attitudes propres au statut de chacun. En cas de forte distance, l’autorité devient un enjeu de pouvoir personnel, tandis que dans un contexte de faible distance hiérarchique elle correspond à un enjeu fonctionnel. Il revient à Geert Hofstede d’avoir insisté sur l’influence des contextes nationaux dans la relation hiérarchique.

A partir d’une enquête conduite il y a plus de trente ans sur les employés d’IBM dans le monde, il a établi un indice de distance hiérarchique qui s’exprime par un score allant de zéro (distance nulle) à cent (distance extrême). Rappelons seulement quelques utiles précautions : En ce qui concerne la distance hiérarchique, il faut procéder de même. 1.

La culture d’entreprise a ici un rôle fondamental à jouer. 2. Propositions pour un dispositif interne de management interculturel. Pour un management interculturel en interne Une formation en management interculturel n’est pas un vernis de culture générale gracieusement offert par l’entreprise au futur expatrié pour qu’il ait un avant-goût de son pays d’affectation. Au même titre qu’un cours de langue, elle doit développer des compétences essentielles pour être opérationnel au sein d’équipes multiculturelles. Si l’expatrié n’est pas capable de faire varier la panoplie de ses pratiques managériales (exercice de l’autorité, motivation des équipes, obtention de la confiance, gestion des conflits, rapports à la vérité, au temps, à l’espace, etc.) en fonction de la culture locale, il y a fort à parier que son séjour entraînera des malentendus, des mésententes, voire des refus de coopérer, des crises majeures et, pour plus de 30% des expatriés, un retour prématuré de mission.

De plus en plus conscientes de ces risques, les entreprises font régulièrement appel à des formateurs en management interculturel. 1. 2. 3. 4. 5. Accueil des impatriés: l’exemple danois… et le contre-exemple français. Impatriés/expatriés: les deux faces de la mobilité La Chambre de Commerce du Danemark a mis en ligne un document très intéressant intitulé Living and Working in Denmark: an Expat Perspective (pdf). Ce livret de 52 pages a été réalisé sur la base de 80 entretiens individuels (50 expatriés et 30 experts) et vise à donner aux impatriés, donc aux expatriés au Danemark, les principales clés de leur nouvel environnement professionnel. Cette démarche m’a semblé tout à fait remarquable. En effet, dans le cadre d’une série d’articles consacrés aux dispositifs publics en matière de management interculturel (pour les forces armées américaines, pour les diplomates canadiens ou par contraste l’absence d’un tel dispositif en France), il était nécessaire de mettre en évidence un dispositif public pour accompagner l’impatriation (accueil des salariés étrangers dans le pays).

Le management « plat » : très faible distance hiérarchique Témoignages d’expatriés au Danemark : Le contre-exemple français. Un compliment suspect, forcément suspect. Bernard Giraudeau et Fanny Ardant dans Ridicule de Patrice Leconte Situation : un mail, un malaise Alors que j’animais à Toulouse une formation sur le thème « travailler avec des Espagnols », les participants m’ont fait part au moment de la pause d’un fait très troublant, voire même déstabilisateur pour la cohésion de leur équipe. Ce fait était minuscule et, cependant, il devenait événement pour eux, alimentant les rumeurs depuis quinze jours, prenant à chaque nouveau commentaire une consistance inédite, plus tenace et menaçante qu’auparavant. Bref, ce fait fragilisait dangereusement la coopération toute récente avec leur nouveau manager espagnol.

De quoi s’agissait-il ? Deux semaines avant cette formation interculturelle, le manager espagnol, arrivé depuis peu à Toulouse pour encadrer cette équipe d’une douzaine d’ingénieurs, avait envoyé un mail collectif pour exprimer sa satisfaction et sa joie de travailler avec eux. Et alors ? Ce positif qui ne passe pas 1. 2. 3. 1. 2. 3. Défaillances managériales des entreprises françaises (1) – Mirages de l’autonomie. Peter Doig, 100 years ago, 2001 Singularité de la France dans les classements internationaux Je poursuis mon exploration des défaillances managériales françaises telles qu’elles ressortent des enquêtes internationales. Le fait d’insister sur les « défaillances » ne vient pas d’un ressentiment personnel ni d’une obsession pour le négatif. Il s’agit simplement d’un constat établi à la lecture et l’analyse de ces enquêtes qui ont le mérite de contextualiser nos pratiques et d’apporter des éléments de comparaison. Ainsi, il est tout à fait singulier de constater que, lorsque la France se distingue dans les classements internationaux, ce n’est jamais pas le haut mais toujours par le bas.

Sur certains sujets, les entreprises françaises peuvent se trouver dans le premier tiers de tête des pays performants, mais jamais en tête. L’autre raison pour laquelle je souhaite partager ces constats tient aux retours d’expérience des expatriés étrangers en France. 1. 2. 3. 4. 5. N 25 les situations interculturelles critiques et leurs interpretations. Etude de cas interculturelle -Regards Interculturels.

Diversité culturelle Cette étude de cas interculturelle met en évidence les différences culturelles et la difficulté de sortir de nos cadres de références. Combien d’impairs pourraient être évités en prenant en compte la dimension interculturelle des situations ? Situation interculturelle Theresa, manager senior de la filiale américaine d’une entreprise française, est envoyée à Paris dans les bureaux de la maison mère. C’est une belle étape dans son évolution professionnelle. L’entreprise, société familiale avec une forte identité bien ancrée, est en pleine croissance. Première partie : Theresa arrive en France Theresa a tout d’abord trois semaines de formation linguistique, car on parle français dans les bureaux de la maison mère.

Seulement après 3 jours de cette « danse » interminable, Theresa se voit allouée un bureau avec l’équipement nécessaire pour se mettre enfin au travail. Deuxième partie : Theresa prépare un déplacement au Maroc « Bonjour Mohamed, c’est Theresa à l’appareil. L’interculturel intégré à la stratégie des entreprises: un exemple.

Joueurs de go - Musée National de Séoul - Photo Pelletier Je republie cet article suite à une mise à jour incluant des commentaires et analyses complémentaires. Je m’intéresse ici aux moyens interculturels déployés par le Coréen Samsung pour approcher le marché brésilien il y a une douzaine d’années. Il permet de se faire une idée de ce que doit être une « culture de l’interculturel ». Différente et complémentaire de la démarche classique d’approche pays sous l’angle commercial (étude de marché, habitudes de consommation, analyse de la concurrence, etc.), l’approche interculturelle s’inscrit non seulement dans la gestion des risques mais aussi dans la stratégie de l’entreprise.

Les informations rassemblées ici ont été recueillies suite à un débriefing de Coréens alors étudiants au Brésil. Constat Moyens mis en œuvre Finalité Points forts prise de conscience des différences culturelleshumilité de l’approchemobilisation des ressources du collectivisme coréenconditionnement de la situation. Alcool et relations professionnelles interculturelles. Alcool et identité nationale Fin février 2013, François Hollande rend visite à Vladimir Poutine à Moscou. Les journalistes présents à la conférence de presse ont pu constater l’ambiance glaciale qui régnait entre les deux hommes.

Poutine a d’ailleurs été interrogé sur l’état de leurs relations, et voici ce qu’il a répondu au journaliste : « Approchez-vous, vous allez sentir si c’est chaud ». Cette froide ironie s’est poursuivie quand le sujet de la Syrie a été abordé : Poutine : « En ce qui concerne la Syrie, nous devons écouter l’opinion de nos collègues concernant certains aspects de ce problème compliqué. Hollande : « Grâce à une bouteille de porto… » Dans ce court échange, l’alcool est présenté ironiquement comme le dernier recours pour parvenir à clarifier les divergences entre les deux présidents.

Gestion des risques éthyliques Tout le monde a vécu des expériences étranges, cocasses ou inquiétantes lors de sorties dans les bars et discothèques du pays visité ou d’adoption. 2 concepts. Analyse du concept « interculturel » dans le discours pédagogique et l?enseignement des langues étrangères en Colombie. La didactique des langues étrangères a pris en considération, ces dernières années, le besoin d’intégrer l’élément interculturel, qui permette aux apprenants de prendre conscience du rôle de la culture dans l’interaction. Néanmoins, pour les enseignants de FLE qui travaillent dans un contexte exolingue, comme celui de la Colombie, où les apprenants n’ont que la salle de classe pour mettre en pratique leur apprentissage, découvrir le besoin de l’acquisition de cette compétence devient un défi pédagogique, car il ne s’agit pas seulement de travailler et mesurer les savoirs culturels, mais de la capacité des apprenants à interagir avec d’autres personnes appartenant à d’autres cultures dans des contextes communicatifs divers.

Mais y a-t-il une culture cible dans le contexte colombien d’apprentissage du FLE ? Comment comprendre l’interculturel dans un pays multiethnique et pluriculturel et comment le transposer à la didactique des langues étrangères ? B. C. D. ARTUNDUAGA, L. BENNETT, M. IntelligenceDeLAutreNouvelleGrilleObservationJuillet2011.