HISTOIRE

Facebook Twitter
emissions radio-télévision

histoire

L'Histoire par l'image L'Histoire par l'image Contexte historique Au milieu des troubles Louis-Philippe est installé sur le trône à l’issue des « Trois Glorieuses », mais l’état de grâce que connaît le nouveau régime ne dure pas. Dès la mi-septembre 1830, une agitation endémique le déstabilise. Les anciens ministres de Charles X doivent être jugés : les républicains réclament la peine de mort ; les orléanistes veulent l’éviter.
SigmaPictures - Egypte le temps des Pharaons 2 - une vidéo High-tech et Science
Comment on récrit l’histoire. Les usages du temps dans les Écrit Comment on récrit l’histoire. Les usages du temps dans les Écrit « Cette fois, il n’était pas question de récrire ».Fernand BRAUDEL, Écrits sur l’histoire, 1969. « C’est la marque de la plus grande superficialité que de trouver en toute chose du mal et ne rien voir du bien positif qui s’y trouve. L’âge rend en général plus clément ; la jeunesse est toujours mécontente ».HEGEL, La Raison dans l’histoire, 1830. 1 Peter SCHöTTLER, Geschichtsschreibung als Legitimationwissenschaft, 1918‑1945, Frankfurt/Main, Suhr (...) 2 Pour un aperçu plus général sur ce problème, voir Gérard NOIRIEL, Sur la « crise » de l’histoire, P (...) 1L’organisation de cette journée a été motivée par la conviction que nous, historiens, nous aurions besoin de réfléchir à la question du temps pour progresser dans nos entreprises empiriques. Ce point de départ — que je partage — mérite néanmoins d’être clarifié car il n’est pas sûr que nous l’envisagions tous de la même manière.
Frédéric Abécassis • Régimes d’historicité, panacée contre les Frédéric Abécassis • Régimes d’historicité, panacée contre les Frédéric Abécassis Ce livre trouve son origine dans un séminaire, tenu en 2000-2002 à l’Institut d’histoire du temps présent et au Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines de l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. La complicité des trois historiens qui l’ont impulsé et leur complémentarité — ils ont déjà à leur actif plusieurs publications communes — relève de l’implicite : c’est au lecteur qu’ils ont laissé la tâche de reconstituer la logique de l’organisation d’un ouvrage un peu difficile d’accès, rapidement ouvert par un avant-propos qui reste trop allusif pour le lecteur profane.
Histoire du Québec