background preloader

Articles de presse

Facebook Twitter

Les affiches #MAVOIX : face à nos responsabilités de citoyens – Ma Voix. Grâce à un financement participatif, les affiches électorales #MAVOIX co-créées, viennent tapisser les panneaux de Strasbourg.

Les affiches #MAVOIX : face à nos responsabilités de citoyens – Ma Voix

Les citoyens impliqués ont commencé les collages ce lundi 2 mai 2016. Plus d’actualités sur Facebook et Twitter. A la question, “Qui me représente le mieux?” Ces affiches nous mettent face à nous-mêmes, nos responsabilités de citoyens et notre capacité à être acteurs. #Noussommescellesetceuxquenousattentions (Nous sommes celles et ceux que nous attentions). En image : Lundi 2 mai 2016. Quelques tweets qui montrent l’accueil positif, tant sur le fond que sur la forme, pour ces affiches : En vidéo le premier collage “Nous sommes celles et ceux que nous attendions (première campagne électorale de ‪#‎MAVOIX‬)” Les articles.

Des affiches électorales « miroir » pour les législatives de Strasbourg. Le reflet des attentes des citoyens ?

Des affiches électorales « miroir » pour les législatives de Strasbourg

Lundi 2 mai, les habitants de Strasbourg ont pu observer des affiches « miroir » un peu partout dans la ville. Ces affiches électorales sont créées par Ma Voix, un collectif de citoyens voulant changer la manière de faire de la politique, dans l’optique des prochaines législatives partielles de Strasbourg. Le collectif n’est pas à sa première opération spéciale puisque le candidat de Ma Voix, Daniel Gerber, a été élu par tirage au sort. Une grande première en politique. Cependant, ce n’est pas le visage de l’ancien libraire que les Strasbourgeois peuvent voir placarder dans la ville, mais bien le leur dans le reflet du miroir. Pour les législatives partielles à Strasbourg, une affiche électorale "miroir" qui veut être le reflet d'une nouvelle politique.

POLITIQUE - Le collectif "Ma Voix" a fait fort pour sa première affiche électorale en vue des législatives partielles de Strasbourg.

Pour les législatives partielles à Strasbourg, une affiche électorale "miroir" qui veut être le reflet d'une nouvelle politique

On peut y lire le slogan "Qui me représente le mieux? ", accompagné d'un miroir juste en dessous. Malgré l'effet légèrement déformant, n'importe quel passant (et donc potentiel électeur) peut y voir son propre reflet quand il s'en approche. Le député PS Armand Jung a clos son mandat en mars dernier pour raisons médicales, ouvrant la voie à une nouvelle élection qui se tiendra les 22 et 29 mai. Ma Voix, qui cherche à s'ancrer sur tout le territoire, a profité de cette aubaine pour proposer un nouveau candidat, qui a été désigné par tirage au sort.

Ma Voix cherche par tous les moyens à couper avec les partis traditionnels. "Nous nous mettons en marche de manière collective, horizontale, débarrassée des quêtes de pouvoirs personnelles et des postures partisanes stériles. " "Nous sommes de ceux qui n’arrivent plus à aller voter la tête haute. Démagogie? Daniel Gerber, ancien libraire au RSA, atypique candidat de "Ma Voix" Le pari « Ma Voix » est en marche à Strasbourg.

Daniel Gerber, ancien libraire au RSA, atypique candidat de "Ma Voix"

À la deuxième réunion à Strasbourg, fin mars, les chances de succès étaient encore floues. Samedi 16 avril, 16 candidats des quatre coins de la France ont pourtant tenté leur chance pour participer à l’élection législative partielle des 22 et 29 mai. Un tirage au sort place de la République a désigné le candidat et Daniel Gerber, 55 ans, est sorti du chapeau. Le concept de Ma Voix, ou #MaVoix sur Twitter, est simple : pas de personnification et des députés qui appliqueront ce que demandent les internautes sur son site. Son objectif est l’élection législative de juin de 2017, mais celle de Strasbourg sert de répétition. Des affiches électorales à effet miroir pour attirer l’attention des passants.

Comme le dit le célèbre dicton : on n’est jamais mieux servi que par soi même.

Des affiches électorales à effet miroir pour attirer l’attention des passants

À Strasbourg, le collectif Ma Voix regroupe des citoyens qui ont pour ambition de vouloir changer la façon dont nous appréhendons la politique. En vue des élections législatives de 2017, ce collectif a eu l’idée de mettre en place une opération d’affichage osée et insolite dans les rues de Strasbourg. Des affiches-miroir ont été installées dans la ville avec l’accroche suivante : « Qui me représente le mieux ?

». L’idée, vous l’avez compris, est très simple : placer l’électeur au centre de la campagne, et se différencier des campagnes électorales habituelles. Une idée de Ma Voix | Via lareclame.fr Vous avez aimé cet article ? DNA 4 mais 2016. Un candidat sort du chapeau à Strasbourg. Ils sont tout humides et émus.

Un candidat sort du chapeau à Strasbourg

«C’est historique», balbutie Quitterie, comme soufflée par ce «grand moment». «Il n’y a jamais eu un candidat aux législatives désigné par tirage au sort. Cela va rentrer sur Wikipédia !» Samedi, l’air de rien, sur la bucolique place de la République de Strasbourg, à l’heure où Nuit debout dort encore à quelques plates-bandes de là, le collectif Ma Voix a commencé à «hacker l’Assemblée nationale». Le député PS Armand Jung a rendu son mandat pour raisons de santé, provoquant l’organisation d’une élection les 22 et 29 mai dans cette circonscription traditionnellement de gauche. Petite annonce Eux sont «de ceux qui n’arrivent plus à aller voter la tête haute», qui «votent blanc» ou «ne votent plus du tout» et «ceux qui le font encore, le font par défaut, avec tristesse ou colère», dit leur profession de foi. «La moitié des politiques ont des casiers judiciaires, sont copains avec les pires ordures de la planète.