background preloader

L'alcool: le risque, les solutions

Facebook Twitter

Par CHLOE et MELANIE - INES et OLIVIA - KLOE et LOLA -SHARLEEN et CECILE

ALCOOL : effets et dangers | Drogues-dependance.fr. Si vous consommez de l’alcool, il est probable que vous ayez déjà vécu une partie de ses effets sur la santé à court terme, comme une gueule de bois, un sommeil de mauvaise qualité, des nausées… Ce sont les effets de l’alcool à plus long terme qui posent un réel problème sur la santé. Dans la plupart des cas, les usagers s’en rendent compte bien tardivement, parfois même trop tard. La consommation régulière, quand elle est excessive (ou au-delà des seuils de 2 à 3 verres par jour) peut devenir très nuisible pour le consommateur. Voici comment l’alcool peut vous affecter. Le cerveau : L’alcool interfère avec les voies de communication du cerveau, et peut affecter le bon fonctionnement du cerveau. Ces perturbations peuvent changer l’humeur et le comportement, et rendre plus difficile la coordination des gestes et la compréhension de l’usager. Le cancer: Boire trop d’alcool peut augmenter votre risque de développer certains cancers, notamment les cancers: Effets à court terme de l’alcool.

Risques de l'alcool sur la santé, à court terme - alcoolinfoservice - Alcool Info Service. L’alcool a des effets immédiats, essentiellement sur le cerveau, qui se manifestent quelques minutes après la consommation et qui peuvent durer plusieurs heures. Durant toute cette période, le fonctionnement du cerveau et le comportement sont perturbés, entraînant des risques spécifiques. Quels sont les dangers de l’alcool au volant ? Même si la personne ne s’en rend pas compte, les effets de l’alcool commencent à apparaître dès le premier verre. L’alcool augmente le temps de réaction. Il diminue les réflexes, la vigilance et la résistance à la fatigue.

Le risque d’être responsable d’un accident mortel est multiplié par 8 en cas de consommation d’alcool. L’alcool favorise-t-il la violence ? De par son action sur le fonctionnement du cerveau, l’alcool peut modifier les réactions face à une situation donnée : la personne va se focaliser sur l’irritation qu’elle ressent au moment présent et elle pensera moins aux conséquences futures de ses actes.

Un risque majeur : le coma éthylique. Effets de l'alcool sur le corps. L'alcool se propage à travers tout votre corps par l'intermédiaire du sang. Boire en excès à une seule occasion peut avoir toutes sortes d'effets négatifs sur l'ensemble de votre corps. Vous trouverez ci-dessous des informations sur : l'alcool et la douleur, les maux d'estomac, le mal de tête , la gueule de bois, les black-outs, l'intoxication alcoolique.

Les effets et risques d'une consommation excessive d'alcool de longue durée figurent dans la rubrique : Risques liés à une consommation excessive d'alcool » L'alcool et la douleur L'alcool exerce un effet anesthésique et analgésique. Maux d'estomac, nausées et vomissements L'alcool stimule la muqueuse gastrique et celle-ci produit alors davantage d'acide gastrique. L'alcool et les maux de tête L'alcool est décomposé par le foie. La "gueule de bois" ou le "lendemain de la veille" L'alcool et les black-outs Les black-outs surviennent après une consommation d'alcool en (trop) grandes quantités. Intoxication alcoolique En haut. Risques d'une consommation excessive d'alcool de longue durée. Une consommation excessive et prolongée d'alcool peut provoquer de graves problèmes physiques et psychiques. Parfois l'alcool en est la cause directe, parfois il agit indirectement ou aggrave les affections.

Outre les problèmes physiques et psychiques, la consommation excessive d'alcool implique également des risques sociaux. Par exemple : problèmes relationnels, problèmes judiciaires, problèmes au travail et problèmes financiers. Cliquez sur les liens de l'illustration ci-dessous ou cliquez sur les liens au bas de cette page pour plus d'informations. En haut. Assimilation de l'alcool par l'organisme et les différences entre hommes et femmes. L'alcool passe dans l'œsophage et se retrouve dans l'estomac. 20 % de cet alcool traverse la paroi de l'estomac pour se retrouver dans le sang. Puis l'alcool resté dans l'estomac passe dans l'intestin grêle, qui l'assimile rapidement. Le foie décompose en partie l'alcool qui était passé dans le sang.L'alcool atteint le cerveau, après 10 minutes environ, par le sang. C'est alors que cette partie du corps et le système nerveux en subissent les effets (narcotiques).

L'assimilation de l'alcool dure plus longtemps si on n'était pas à jeun à ce moment-là. C'est le foie qui traite en majorité l'alcool, à savoir à 95 %. Les 5 % restants finissent dans les urines, la sueur et l'haleine. Il faut en moyenne 1,5 h au foie pour pouvoir dégrader l'alcool contenu dans un verre standard. Hommes vs. femmes Les femmes réagissent plus vite et plus intensément aux effets de l'alcool que les hommes. Les verres standard En haut. Fondation officielle pour un monde sans drogue : Alcoolisme, Photographie :Stockxpert Photo credit:iStockphoto Selon la quantité consommée et la condition physique de la personne, l’alcool peut causer : Problèmes d’élocutionSomnolenceVomissements DiarrhéeMaux d’estomacMaux de têteDifficultés respiratoires Vision et ouïe déformées Jugement altéré Perception et coordination diminuées Inconscience Anémie (perte de globules rouges)ComaBlack-out (trous de mémoire, où la personne ne peut pas se rappeler les événements qui se sont produits pendant qu’elle était sous l’influence de l’alcool) Effets à long terme L’abus d’alcool lors de soirées ou de fêtes et une consommation importante prolongée sont synonymes de différents problèmes de santé, tels que : « Ma dépendance s’est créée progressivement, et avant que je ne m’en rende compte, je buvais aussi le matin et l’après-midi. « J’ai décidé d’arrêter de boire.

Comment arrêter de consommer de l'alcool ? Alcoweb : truc et astuces pour arrêter de boire de l'alcool. On ne peut pas y couper, il y aura des occasions où la prise d'alcool sera sollicitée. Comment éviter de reboire ? Seul Pour éviter de céder à la tentation, on peut déjà faire en sorte de ne pas avoir d’alcool à portée de main. Cette règle simple peut repousser une envie… L’alcool laisse sa place à l’eau et aux sodas. Il faut en boire beaucoup : jusqu’à 3 ou 4 litres par jour au début du sevrage ! (1 litre et demi par jour par la suite) Chacun repousse son envie d’alcool de manière différente. Dans tous les cas, il faut trouver quelque chose à faire pour s’occuper l’esprit et « oublier » l’envie de boire : Les envies pressantes d’alcool sont comme des « flashs ». En société La difficulté du problème alcool réside dans le fait que c’est au moment où l’on décide d’arrêter de boire que les autres sont interpellés.

Culturellement, il va de soi de consommer. Confirmer son refus Il y a des moyens simples d’arriver à éviter le verre qu’on vous tend. Préférer le « sans alcool » L’alcool est partout ! Alcool et conduite : Combien de temps pour éliminer ? | Accident | Mieux-Être. Alcool : des solutions contre la dépendance. Par La rédaction d'Allodocteurs.fr Rédigé le , mis à jour le Sommaire Les effets de l’alcool alcool_intro.flv Quand on boit de l'alcool, il est très rapidement absorbé (en 15 minutes si on est à jeun, une heure si on a mangé).

Une petite quantité est d'abord absorbée au niveau de la muqueuse buccale et par l'œsophage. Le quart est absorbé par l'estomac et ce qui reste par l'intestin grêle. Une fois dans la circulation sanguine, l'alcool gagne les organes les plus vascularisés, comme le cerveau. A long terme, la consommation chronique d'alcool dégrade la fonction de différents organes. L'alcool augmente les risques de faire un infarctus, mais aussi de développer des maladies du système nerveux, des troubles du comportement et des dépressions. Le sevrage à domicile alcool_temoin.flv Au moment où Thomas sombrait dans l’alcool en se coupant du monde, il restait encore au moins une amie qui a pu tirer la sonnette d’alarme à temps. Problèmes d'alcool : les groupes de parole alcool_groupe.flv Livres. Emploi Aide médico psychologique Ass Nal Prevention Alcool Addictologie : 2 offres d’emploi Aide médico psychologique chez Ass Nal Prevention Alcool Addictologie.