Biblioquest/Presse

Facebook Twitter
4 grands syndicats de la presse Française refusent les conditions d’Apple Il y a quelques jours, 8 éditeurs de presse réunis en Groupement d’intérêt économique semblaient prêts à refuser de rendre leurs journaux et magazines disponibles sur le Newsstand d’Apple, une des grandes nouveauté d’ iOs 5. Aujourd’hui, on apprend que les 4 principaux syndicats Français de presse ont dit non aux conditions d’Apple. Plutôt que de souscrire à différentes offres de presse et devoir ensuite aller vérifier chaque souscription pour voir si le dernier numéro est téléchargeable, le Newsstand d’Apple propose une interface calquée sur iBooks, mais qui affiche les offres de presse auxquelles on est abonné. Pas de presse Française sur le Newsstand d’Apple Pas de presse Française sur le Newsstand d’Apple
Alexandre Pougatchev, le propriétaire de France Soir, a annoncé officiellement vendredi dernier la fin de la version papier du quotidien. France Soir sera donc le premier quotidien français a basculer au tout numérique. Selon le milliardaire russe, le transfert pourrait s’effectuer d’ici le mois de décembre. [Première] France Soir bascule au 100% numérique [Première] France Soir bascule au 100% numérique
Les éditeurs de presse font bloc contre le kiosque numérique d’Apple   Les éditeurs de presse font bloc contre le kiosque numérique d’Apple   Les principaux éditeurs de presse quotidienne et magazine refusent de commercialiser leurs titres sur NewsStand, le kiosque en ligne d’Apple. Tout juste lancée, cette application est censée centraliser tous les journaux et magazines de l’utilisateur de l’iPad, la tablette numérique de la marque à la pomme. À l’origine de cette fronde : des conditions commerciales jugées « inacceptables » par les syndicats de la presse quotidienne nationale et régionale et ceux de la presse magazine et d’opinion.
Kindle : l’abonnement aux journaux est une mauvaise affaire Kindle : l’abonnement aux journaux est une mauvaise affaire En plus d’une large offre d’ebooks, Amazon.fr propose aux utilisateurs de Kindle de s’abonner à plusieurs quotidiens français (ou internationaux) et magazines. Deux formules de paiement sont proposées, l’abonnement au mois ou l’achat au numéro. Les prix sont dans les fourchettes habituelles d’un abonnement numérique tandis que l’achat à l’unité peut être très attractif sur certaines publications. Cependant, l’abonnement à ces versions numériques n’est peut-être pas une si bonne affaire. Prenons les grands quotidiens nationaux français proposés : Le Figaro, les Échos, Le Monde et Libération.
Le « Huffington Post » en France à la mi-novembre Le « Huffington Post » en France à la mi-novembre L'affaire se discutait depuis des mois, c'est désormais signé: le Huffington Post a conclu un accord avec le journal Le Monde pour le lancement d'une version française du site américain, prévue autour du 15 novembre. «Nous le voyons comme notre première incursion dans la zone euro», a expliqué à l'AFP Arianna Huffington, présidente et rédactrice en chef du Huffington Post Media group (désormais propriété du groupe AOL). C'est aussi la première incursion du Huff Po dans un pays francophone, après des déclinaisons anglophones lancées au Canada en mai et en Grande-Bretagne en juillet.
Gratuit ou payant ? Telle est l'éternelle question qui taraude les sites d'information. Que ce soient les pure players ou les sites traditionnels, tous avancent à tâtons pour trouver l'équilibre. Si le New York Times vient de lancer son nouveau Pay Wall, d'autres modèles économiques, plus alternatifs, émergent également outre-Atlantique. Pour tous, le maître mot reste la diversification des revenus. La presse en ligne se cherche encore un modèle économique

La presse en ligne se cherche encore un modèle économique

Médias & Publicité : Les lecteurs de presse en ligne attachés au papier

Plus de quatre lecteurs de presse écrite sur dix se sont convertis aux supports numériques, selon une étude de l'institut GfK. Le numérique rentre dans les mœurs mais le papier reste un pilier pour les lecteurs de presse. Au cours des trois derniers mois, 42% d'entre eux ont téléchargé ou lu de la presse numérique sur des sites Internet, contre 58% qui n'ont pas sauté le pas, selon le troisième baromètre REC réalisé par l'institut GfK en France. Médias & Publicité : Les lecteurs de presse en ligne attachés au papier
Papier contre Écran Papier contre Écran Il y a un peu plus de cinq ans, j'ai publiquement déclaré avoir résilié mon abonnement au New York Times. Je n'avais alors aucun problème avec le Times en lui-même, sa ligne éditoriale ou sa façon de traiter le Moyen-Orient, les minorités ethniques, la religion et le sexe (entre autres sujets sensibles pouvant amener certains lecteurs à se désabonner). Si je ne voulais plus de la version papier, c'était avant tout parce qu'avec son élégante nouvelle mouture, le site du New York Times était devenu un meilleur vecteur d'information que le quotidien papier en tant que tel.