background preloader

ART & GENRE

Facebook Twitter

Histoire de l'art d'un nouveau genre - broché - Anne Larue - Livre - Soldes 2015 Fnac.com. Elles@centrepompidou. Quelles sont les relations entre art, féminité et féminisme?

elles@centrepompidou

Existe-t-il une relation intrinsèque entre ces trois éléments? Et à partir de là, comment exposer les œuvres d’artistes femmes ? Ou, plus précisément: comment trouver un équilibre entre l’oubli des femmes de l’Histoire de l’art et une mise en valeur qui court toujours le risque d’une ségrégation ? Dans son article «Le féminin, le féminisme et elles », Anne Creissels, agrégée d’arts plastiques et docteure de l’EHESS en histoire et théorie des arts, tente de proposer une réponse à ces interrogations.

Des années 70 jusqu’à nos jours, elle retrace historiquement les diverses associations entre art et féminité. Il y a peu la galerie Chantal Crousel nous présentait les dernières créations de celle qui fit sensation au Centre Georges Pompidou en 1994 avec son installation “Corps étrangers” (1994) – à voir dans la section « une chambre à soi » de l’accrochage « Elles » au niveau 4. Du 11 au 14 mars au Forum des images des Halles. Arts, émotions et genre. Colloque international « Arts, émotions et genre » 8 et 9 mars 2013 Université nationale de Colombie Le groupe interdisciplinaire d’études du genre (GIEG) de l’École d’études du genre de l’Université nationale de Colombie et le programme ANR français « Pouvoir des arts : expérience esthétique, émotions, savoirs, comportements » lancent un appel aux chercheurs en sciences sociales et humaines, aux philosophes, aux littéraires, aux professeurs et étudiants en histoire de l’art et aux artistes en général, pour participer ou assister au colloque international « arts, émotions et genre » (La participation est gratuite).

Arts, émotions et genre

L’art se joue des genres. How much does gender influence the art world? - Telegraph. In a BBC interview on January 25 1988 with museum curator Julian Spalding, Bridget Riley, one of the many outstanding practitioners of abstract painting, made the astonishing but fascinating claim that abstraction in painting was still in its infancy.

How much does gender influence the art world? - Telegraph

Riley suggested that abstraction had been abandoned as the core of contemporary art at a point in its own evolution that is something akin to where the painters of Sienna were in the 13th century in relation to the flowering in Italian painting two centuries later, with Leonardo and Raphael. This statement upended my art historical sense that the great moment of abstraction had passed, reaching a pinnacle with the painters of the New York School like Jackson Pollock and Mark Rothko, Barnett Newman and Clifford Still.

It reminded us to be patient and less driven by fashion and fashionable curation. It suggested that we should be watching for those artists faithful to a much longer gestation. 4.10.pdf. Constructing Gender. The ways we behave and express ourselves are shaped by the cultures in which we participate.

Constructing Gender

Since the mid twentieth century, philosophers, social scientists, and historians have theorized that —the roles, characteristics, and activities that distinguish men from women—are not innate but . Behaviors thought to be feminine or masculine differ from one culture to another and across time periods. Richard Prince. Untitled (almost original). 2006 Robert Gober. Frida Kahlo. Claude Cahun. Laurie Simmons. Randa Mirza expose « On sex and gender » pour le Printemps de l'art contempora. Vol de Nuits accueille dans le cadre de sa programmation 2013 BORDERLINE, les limites de genre, et pour le Printemps de l’art contemporain la série « On sex and gender » de Randa Mirza.

Randa Mirza expose « On sex and gender » pour le Printemps de l'art contempora

La série est composée de portraits mêlant les corps de deux individus de sexes différents, grâce aux technologies de manipulation de l’image. BORDERLINE 2013. Être transgenre, ce n'est pas une maladie.

BORDERLINE 2013

Ce n'est pas une monstruosité. C'est une histoire à soi, une bataille contre son corps, contre les autres, contre les préjugés et l'administration. Être transgenre, ce n'est pas un choix. C'est parfois une souffrance. Genre (gender) Définition Le concept de genre est fondé sur l’idée que le sexe n’est pas qu’affaire de biologie, autrement dit qu’il existe une construction sociale et culturelle des différences entre les sexes (« On ne naît pas femme, on le devient », Beauvoir, p. 13) Contrairement au sexe, le genre n’est donc pas une variable, mais un système – c’est d’ailleurs pourquoi on parle « du » genre, par opposition « aux » genres qui désignent masculin et féminin du point de vue grammatical.

Genre (gender)

Autrement dit : le genre est « une logique globale qui organise la société, jusque dans ses moindres recoins » (Clair, p. 8), « un système de bicatégorisation hiérarchisé entre les sexes (hommes/femmes) et entre les valeurs et représentations qui leur sont associées (masculin/féminin) » (Bereni & al., p.10). Pour Joan W. L'art a-t-il un genre ?. - Net Art - harmonie des arts sur Viadeo.com. Bienvenue dans ce débat conjugué au masculin et au féminin/ au féminin et au masculin.

L'art a-t-il un genre ?. - Net Art - harmonie des arts sur Viadeo.com

L'art a t-il un genre ?. - " Il y a eu le genre masculin pendant bien longtemps. 29 novembre 2013 - Le féminin s'expose ! Elisabeth Caillet et Chéryl Gréciet. Chéryl Gréciet, du FRAC Lorraine, et Elisabeth Caillet, expert en médiation culturelle et longtemps attachée au Musée de l'Homme, exposent leurs ruses et habiletés pour exposer le féminin malgré l'ambiance patriarcale environnante.

29 novembre 2013 - Le féminin s'expose ! Elisabeth Caillet et Chéryl Gréciet

C'est tout un art ! Suite à un problème technique il manque le début et la présentation d'Elisabeth Caillet. A venir ! 2. Mucem_dp_bazardugenre_130827br.pdf. Se faire et se défaire : le genre à l’épreuve de l’art. Masculin/féminin, viril/docile, fort/fragile, guerrier/passive.

Se faire et se défaire : le genre à l’épreuve de l’art

Comment dépasser cette équation binaire qui imprègne l’imaginaire commun depuis la nuit des temps ? En prenant le « mal » à sa racine : l’image. Si les alternatives de vie, les choix d’existence « hors norme » semblent particulièrement difficiles à mettre en œuvre dans la réalité sociale (en témoigne l’éprouvant combat pour la reconnaissance des droits des minorités trans et gay), l’art apparaît comme le territoire privilégié de la déconstruction et de la transgression du corps normé. Depuis le XIX° siècle, du dandysme d’Oscar Wilde aux portraits de Man Ray, des corps déstructurés de Picasso aux autoportraits de Claude Cahun, des artistes femmes de l’Avant-garde telles que Olga Rozanova ou Hannah Höch à Nan Goldin, du Body art à l’art vidéo contemporain, de nombreux artistes ont fait de leur art le lieu d’une profonde remise en question politique et poétique des normes imposées au corps. Le corps absent.

Grèce hebdo: Table ronde: Le Genre dans l’art. Métiers artistiques sont un exemple emblématique des différences entre hommes et femmes: les hiérarchies, les trajectoires ou les consécrations y apparaissent fort distinctes selon le sexe de l’artiste. Les modes d’accès à ces métiers, les efforts à réaliser pour se maintenir sur le marché de l’art ou les stratégies de légitimation suivent des règles sociales qui dépassent largement les critères esthétiques.

« L'histoire de l'art, c'était l'histoire des hommes artistes » Cral : Construction sociale du corps, genre et performance. L'art est-il macho ? « ssMay 07 002 » (p22earl/Flickr). Constance Mayer-La Martinière et la question du genre en histoire de l'art. Représentations du genre et des sexualités dans les arts contemporains - Centre d’études féminines et d’études de genre - université Paris 8. Elles@centrepompidou en questions. Pourquoi consacrer aujourd’hui au Musée National d’Art Moderne-Centre de Création Industrielle un accrochage aux artistes femmes ? Malgré les luttes féministes des années 1970, les artistes femmes souffrent toujours d’un manque de visibilité, comme le montre la faible proportion d’artistes femmes dans les collections des musées français et des Fonds Nationaux et Régionaux d’Art Contemporain. Nous pensons que les expositions, féministes ou non, qui mettent les femmes sur le devant de la scène sont tout à fait d’actualité et utiles, comme l’a montré le succès de WACK !

, exposition organisée par le musée d’Art Contemporain de Los Angeles en 2007. Le public découvrira dans elles@centrepompidou de nombreuses artistes qu’il ne connaît pas parce qu’elles n’occupent pas encore la place qu’elles méritent, ainsi que de nombreuses nouvelles acquisitions réalisées par le MNAM-CCI. Est-ce que cela ne risque pas de ghettoïser encore davantage les femmes ? Qu’est-ce que les études de genre font à l’histoire de l’art ? Qu’il soit défini comme construction sociale, identification à des normes et des modèles ou performance, le genre se caractérise avant tout comme une représentation sociale et culturelle, à laquelle coopèrent, notamment, ces autres représentations que sont les œuvres d’art.

Cette double programmation combinant un séminaire de recherche et un cycle de conférences entend aborder les modalités concrètes par lesquelles l’art participe à la construction des genres, et comment, en retour, ceux-ci agissent tout aussi concrètement sur leurs conditions de production et sur la carrière de ses agents. Ce séminaire propose de réunir des chercheurs, conservateurs et théoriciens dont les objets de recherche ont été inspirés par ces avancées de l’historiographie depuis les années 1970 avant d’être à leur tour sources de nouvelles questions. 16 janvier 2014 15h-17h. Représentations visuelles et identités sexuelles : Les questions de genre dans l'art contemporain américain des années 1970.

Cours publics 2007/2008 proposés par l'Université Rennes 2. Thème : Patrimoine et identité. Conférence donnée par Elvan Zabunyan, Maître de conférences en histoire de l'art contemporain, le 14 janvier 2008. Patrimoine et Histoire, Patrimoine et Société, tels sont les titres des cours publics qui furent donnés à l'université Rennes 2, entre 1995 et 1997. Les conférences alors prononcées par les historiens François Hartog, Jean-Pierre Rioux, François Loyer ou Pierre Nora ont laissé un souvenir vif. Questions de genre et histoire de l’art : quelle transmission possible ? Invitée des Assises de l’Institut Emilie du Châtelet « Le genre, à quoi ça sert ? », Fabienne Dumont est historienne de l’art, critique d’art et enseignante. Elle s’intéresse depuis ses premiers travaux universitaires, à partir du milieu des années 1990, aux questions féministes, élargies ensuite aux réflexions de genre et “queer”.

Les moyens de transmission Le premier vecteur de transmission est l’enseignement de l’art contemporain, par l’examen d’œuvres sous plusieurs points de vue, pour comprendre ce qui est en jeu dans ces représentations, en s’appuyant sur les connaissances historiques et contextuelles. Le même travail s’effectue quand je transmets une histoire de l’art qui inclut des femmes, des personnes de couleurs, des rapports sociaux de classe, des sexualités différentes, les rapports entre culture populaire et culture d’élite, les conflits de pouvoir entre les différents mouvements artistiques, un point de vue antispéciste, etc.

Questions de genre et histoire de l’art : quelle transmission possible ? Conférences vidéos. « Genre et art contemporain », conférence à la bibliothèque municipale de Lyon. Ils étaient plus de soixante – hommes et femmes ! – vendredi 15 novembre à se frayer un chemin dans la foule du quartier Part-Dieu pour rejoindre l’amphithéâtre de la BML. Au programme ce soir-là du cycle de conférences Paroles d’Artistes, un débat entre la théoricienne de l’art Anne Creissels et la journaliste culturelle Agnès Freschel. Lumières tamisées. Art contemporain et identité.

Comment le genre bouleverse l’histoire de l’art. L’utopie du troisième genre dans les arts visuels au passage du 20ème siècle. « Les intermédiaires ». Utopies du troisième genre dans les arts visuels du passage du siècle (1880/1920) Sites Colbert et Richelieu Journée d'études 10déc2014 Journée d'étude organisée par l'HiCSA, avec le soutien du Conseil Régional Ile-de-France 10 décembre 2014Galerie ColbertSalle Giorgio Vasarientrée libre.

Dossier "Genre, féminisme et valeur de L'art", Les Cahiers du Genre, 2007 : 43. L.Alexandre__texte_PDF_avec_images.pdf.