background preloader

Écran dans l'espace

Facebook Twitter

Oeuvres dans lesquelles la disposition spatiale des écrans transforment l'espace.

Alain Mons, Les lieux du sensible. Villes, hommes, images. 1Dans cette étonnante monographie, Alain Mons propose un périple parmi les perceptions, une « errance de la pensée » ouvrant sur le sensible, cherchant à faciliter l’appréhension et la compréhension de notre environnement urbain pris dans les mutations contemporaines.

Alain Mons, Les lieux du sensible. Villes, hommes, images

Il ouvre des voies inattendues et interroge la rationalité scientifique dont il juge qu’elle ne peut tout saisir à elle seule, et doit ainsi être dépassée et complétée. L’auteur nous livre une étude dont le but est de permettre un déplacement de notre regard, en mettant l’accent sur le « sensible » qui éclaire, à l’aide d’un regard nouveau, nos environnements, nos milieux de vie. 1 Il cite P.

Sansot d’après qui « le sensible, c’est toujours ce qui nous affecte et retentit en nou (...) 2 « Là se situe la perméabilité de l’expérience sensible qui nous intéresse, entre ce qui m’affecte (...) 5Ensuite, dans Lieux, mouvements et suspens, l’auteur souhaite étudier le « lieu urbain » à partir des perceptions et des imaginaires. MEI-12-13-17.pdf. La Petite Mélancolie. Alain Fleischer a un parcours aussi inattendu que singulier.

La Petite Mélancolie

À la fois écrivain, photographe, cinéaste, plasticie, il est un artiste incontournable dans le monde de l’art et de la littérature que l’on ne peut que difficilement cataloguer. Cultivant les contrastes, il se détermine lui même comme amateur chez les professionnels et professionnel chez les amateurs. Alain Fleischer – ‘Miroirs’ (De la serie : ‘Miroirs-Tiroirs’) 1981 Alain Fleischer- Miroirs-Tiroirs I, 1980 Alain Fleischer- Miroirs-Tiroirs II, 1980 Alain Fleischer – Lme du couteau, 1982 Alain Fleischer Happy days with Tardieu 1988 Alain Fleischer Etude de Nu,1986. Alain Fleischer Hard days No. 3. Alain Fleischer Éssers de Vidre 1992 Alain Fleischer- La nuit des visages (ciba chrome) 1995. L'œuvre Miroirs-Tiroirs I. Bienvenue sur le site de la Cie 14:20. Dan Graham / Cinéma 81. Blackboard, vue d'installation ( 2013 )

Jim Campbell: News & Reviews. Jim Campbell: Ritmos de luz on view at Espacio Fundación Telefónica Madrid until June 28 June 2015 There are only a few more weeks to catch Jim’s solo exhibition at Espacio Fundación Telefónica Madrid!

Jim Campbell: News & Reviews

Check out exhibition highlights and hear more about the show from Jim and curator Graham Domke in this short video: Current and Upcoming Exhibitions Light Show traveling group exhibition at Museum of Contemporary Art Australia April 16 – July 5, 2015 Watch This! Revelations in Media Art group exhibition at Smithsonian American Art Museum, Washington D.C. All (is) Vanity group exhibition at Seoul Museum, Seoul, Korea June 5 – August 9, 2015 By this River group exhibition curated by Michael Solway at Weston Art Gallery, Cincinnati, OH June 19 – August 30, 2015 Jim Campbell: Ritmos de luz opens at Espacio Fundación Telefónica Madrid March 2015. Paracinéma, Flicker et 3D : entretien avec Ken Jacobs. Décadrages Il y a une étroite interaction entre votre œuvre filmique et une réflexion sur la construction des modes de représentation historiques (et idéologiques).

Paracinéma, Flicker et 3D : entretien avec Ken Jacobs

En un sens, nous pourrions parler d’une tension fructueuse entre des idées conceptuelles et des actes performatifs qui mobilisent le corps. Vous avez forgé la notion de « paracinéma » pour décrire vos performances avec le Nervous System. Pourriez-vous préciser la raison pour laquelle vous avez employé le terme « paracinéma » et aborder plus spécifiquement le lien que celui-ci entretient avec le « cinéma élargi » ? Est-il possible de déterminer quel terme prime, de la performance ou du concept, de la pratique filmique ou de la « théorie du dispositif » ?

Ken Jacobs Gene Youngblood a écarté mon travail dans son ouvrage qui porte sur le « cinéma élargi » [Expanded Cinema, Dutton, 1970] ; mais je n’avais pas cela à l’esprit, je voulais alors indiquer une différence essentielle entre le cinéma traditionnel et ma propre démarche. VIDEOS/INSTALLATIONS. Mictlan Nirvana Red Room Collapsing Mirage Syncopes Clamor Les hommes errants Savannah Bay Extracorpus Tentative anti-grammaticale Fig. 4 Je n'ai pas du tout l'intention de sombrer Il n'y a rien de plus inutile qu'un organe.

VIDEOS/INSTALLATIONS

Projections

Multi-écran.