background preloader

LES MARCHES

Facebook Twitter

Economie du numérique. Le marché de la cyber sécurité reste à l’abri du ralentissement économique et multiplie des opérations de fusions-acquisitions. Le marché de la cyber sécurité reste à l’abri du ralentissement économique et multiplie des opérations de fusions-acquisitions L’évolution de ce marché, dominé par les Etats-Unis et le Royaume-Uni, s’explique par l’augmentation des cyber attaques, liée à la multiplication des terminaux mobiles (smartphones, tablettes etc.) et au développement du Cloud Computing et du Web 2.0 au sein des entreprises et organisations. De nouveaux acteurs, tels que les entreprises de Télécom, les éditeurs et les constructeurs informatiques ainsi que les sociétés de conseil et services, cherchent à se faire une place sur ce segment de marché. En France, malgré le poids économique de la cyber sécurité (2 milliards d’Euros en 2011) les acteurs locaux ne bénéficient pas pleinement de la croissance de ce marché, qui sera notamment tirée par l’augmentation de la dépense publique.

Un secteur en reconfiguration, des acteurs qui repensent leur business model « La donne n’est pas la même pour chacun de ces acteurs. EM 2.2 L'internationalisation du marché. SSII, intégrateurs, revendeurs : panorama des résultats 2011. En cette moitié de premier trimestre 2012, les bilans annuels de l'an dernier tombent les uns après les autres.

Si vous n'avez pas eu le temps d'en prendre connaissance, Distributique.com et LeMondeInformatique.fr vous proposent un tableau récapitulatif de l'activité des VARS, SSII, Intégrateurs et autres bureauticiens réalisée en 2011. Un panorama qui ne se veut pas exhaustif mais représentatif des résultats que nous avons déjà eu l'occasion de commenter pour la plupart. Vous êtes revendeurs, intégrateurs, SSII, bureauticiens... Si vous souhaitez voir votre société apparaître dans ce classement (qui restera visible pendant plusieurs mois), envoyez-nous vos CA 2010 et 2011, en précisant le nom et l'activité de votre entreprise, à redac_webdistri@it-news-info.com ou redac_lmi@it-news-info.com. Google fausse la concurrence avec ses services gratuits. Google condamné à verser 500 000 euros à Bottin Carto. Bottin Carto développe pour ses clients des solutions de cartographie sur mesure Affrontant la concurrence de Google Maps, l'éditeur français Bottin Carto vient d'obtenir gain de cause au tribunal de commerce de Paris face à son rival, accusé d'abus de position dominante.

Mais le groupe américain veut faire appel du jugement. Spécialisée dans les solutions de cartographie en ligne, la société française Bottin Cartographes (anciennement Planfax) a assigné Google France et Google Inc en juillet 2009 pour pratique de prix abusivement bas et abus de position dominante. Le tribunal de commerce de Paris vient de lui donner raison et de condamner Google à lui verser 500 000 euros à titre de dommages et intérêts en réparation de l'ensemble des préjudices subis (cf le jugement du 31 janvier 2012, diffusé via Twitter par Benoît Tabaka, secrétaire général du Conseil national du numérique).

GPL. Une barrière à l'entrée - Marché des coupons. Entrées et sorties sur le marché. Au programme de l’économie-droit-management (EDM) du nouveau BTS SIO : Les entrées et les sorties sur le marché Fiche EM 2.1 Cette nouvelle fiche de synthèse rappelle le rôle des entreprises sur les marchés, évoque la concurrence qui s’exerce ainsi que les barrières qui peuvent être mises en place afin d’empêcher l’arrivée d’un nouvel entrant. Différents types de barrières sont présentés.

Cette nouvelle fiche peut être diffusée auprès des étudiants en BTS SIO, au soutien des cas qu’ils sont amenés à étudier. Les précédentes fiches de droit (D) et d’économie-management (EM) sont toujours disponibles sur ce site. Par ailleurs la consultation del’outil de veille permet de suivre l’actualité au plus près du référentiel d’EDM-SIO. Sur les deals locaux, une barrière à l'entrée existe bel et bien - Marché des coupons. B2EFrench.pdf (Objet application/pdf) Barrieres.pdf (Objet application/pdf) BILANIT de l'été. 2010 : +3,1% sur les ventes d'ordinateurs au 4e trimestre. Dépenses IT : 2e récession en route en Europe selon Gartner. Crédit D.R. Cinq années de croissance au ralenti : c'est le pronostic du Gartner jusqu'en 2015 pour la dépense informatique des entreprises en Europe.

Derrière, le cabinet estime que les DSI vont perdre une partie de leur pouvoirs, et de leurs budgets, au profit des directions marketing. En Europe de l'Ouest (qui représente 80 % de la région EMEA), les dépenses IT des entreprises seront en déclin de 1,8 % en 2011 et vont croître de seulement 1,5 % en 2012, selon le cabinet Gartner. Sur la région EMEA dans son ensemble (Europe, Moyen Orient, Afrique), les dépenses informatiques des entreprises seront affectées d'une croissance lente jusqu'en 2015, prédit le cabinet Gartner. Sur 2011, cette dépense serait de 604 milliards d'euros, en recul de 1,4% . « La seconde récession est en route et les CIO doivent décider quel chemin prendre » a souligné Peter Sondergaard, senior vice président du Gartner, s'adressant plus particulièrement aux directeurs informatiques. Le Cloud Computing dope le marché de la virtualisation. Le Cloud Computing dope le marché de la virtualisation Expert - Rédigé le mercredi 19 octobre 2011 - Christophe Corne D’un point de vue marché, la maturité des offres de virtualisation qu’il s’agisse de virtualisation de serveurs, d’applications et de postes de travail a permis l’émergence des offres de cloud-computing.

A l’inverse, la banalisation et l’appropriation par tous, des termes liés au cloud a facilité le développement du marché, l’essor des projets et permis à la virtualisation de sortir des data-centers des entreprises. Ainsi, cadrant parfaitement avec l’informatique B2B, le Cloud Computing a permis d’imposer, comme un standard industriel, les sujets liés à l’utilisation et à la consommation à la demande de logiciels (Software As A Service) Cette révolution du Cloud Computing a également fait évoluer profondément les aspects liés à l’infrastructure et notamment les offres de services des infogéreurs et data centers qui ont modernisé leurs équipements.

Christophe Corne. Marché de la téléphonie mobile et FREE. MARCHE du logiciel. Dans le domaine des outils de sécurité, certains segments sont plus matures que d'autres. Ainsi, en 2010, Gartner montre que les logiciels sécurisant les terminaux et les accès web ont enregistré une progression moins forte que les solutions de SEIM (security information and event management). Symantec reste en tête du marché, suivi de McAfee, racheté l'été dernier par Intel. Les ventes de logiciels de sécurité dans le monde ont généré 16,5 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2010, soit une croissance de 12% comparé à l'année précédente, selon le cabinet d'études Gartner. Ces chiffres traduisent un rebond du marché dont la progression était restée limitée à 8% en 2009 après avoir atteint 18,6% en 2008. Ce retour à une croissance forte l'an dernier fait néanmoins apparaître des différences de maturité entre les catégories de logiciels de sécurité.

Illustration : Le marché mondial des logiciels de sécurité en 2010 selon Gartner. Industrie des logiciels. Secteur des logiciels en France | L'actualité économique des TIC. Analyse sectorielle Les clés pour mieux comprendre les dynamiques industrielles Secteur des logiciels en France 23 mars 2011 By Ertugrul Arik Leave a Comment Accédez à la fiche sectorielle de l’année 2010 Le secteur du logiciel connait une concentration modérée ; en 2008 la part de marché des 4 plus grandes entreprises est de 18% si on exclut Dassault Systèmes qui représente à elle seule 17% des parts de marché du secteur.De grandes firmes et de petites firmes coexistent dans le secteur.Le secteur du logiciel est un secteur d’innovation, consommatrices de R&D. Les logiciels sont des produits de haute intensité technologique.

Ceci a pour conséquence une instabilité des structures de marché. Filed Under: Editeurs de logiciels Speak Your Mind Prévenez-moi de tous les nouveaux commentaires par email. Prévenez-moi de tous les nouveaux articles par email. Recherche Articles récents Videos Return to top of page Copyright © 2014 Arik Technologies · Log in Directory powered by Business Directory Plugin. Edition de logiciels : pourquoi les Français ont encore leur chance. Prendre des décisions toujours plus rapides en maîtrisant un champ de données et un éventail de paramètres toujours plus colossal. C'est l'éternel problème de la société numérique auquel nous sommes tous confrontés : toujours plus d'informations à intégrer, toujours moins de temps pour les analyser. C'est le rêve des informaticiens mais qu'ils tardent à concrétiser : rendre la donnée intelligente et immédiatement accessible. Derrière les termes souvent abscons de « business intelligence », « straight through processing », « virtualization », « complex event processing »... deux concepts novateurs sont en train de faire leur chemin dans cette quête du Graal de la maîtrise des données, le SaaS (« software as a service ») et le « cloud computing ».

Et deux éditeurs français, Kyriba et Systar, figurent parmi les champions mondiaux, avec des trajectoires étonnamment parallèles. Comme tout concept novateur, le SaaS a traversé le cycle classique, engouement, désillusion, adoption. Marché des serveurs en 2011. Crédit Photo: D.R Pénurie de disques durs oblige, les fabricants de serveurs n'ont pas pu répondre correctement à la demande mondiale lors du dernier trimestre 2011. En conséquence, la croissance des ventes a subi un ralentissement sur l'ensemble de l'année 2011.

Elle avoisine tout de même les 7% en volume comme en valeur. Les derniers chiffres publiés par le Gartner sur le marché mondial des serveurs montrent une croissance annuelle du marché de 7% en volume (9,5 millions d'unités) en 2011 et de 7 % en valeur à 52,8 milliards de dollars (39,2 milliards d'euros). Les performances de l'industrie auraient pu être bien meilleures si les résultats du quatrième trimestre de l'an dernier n'avaient pas été en deçà de ceux des mois précédents. Les serveurs x86 tirent la croissance globale du marché Les résultats de l'année ont été principalement tirés vers le haut par les ventes de serveurs x86. L'Europe de l'Ouest en repli. MARCHE de la prestation informatique. 13 Février 2017 Aux Etats-Unis, nous apprend Wired, les machines à sous sont pilotées par un logiciel approuvé par le gouvernement qui assure un gain fixe au casino.Seulement voilà, de nombreux casinos ont remarqué...

Microsoft vient d'annoncer qu'elle lancera Visual Studio 2017 le 7 mars prochain au cours d'un événement qui célèbrera en outre les 20 ans de Visual Studio.Visual Studio 2017 pourra être téléchargé... Facebook a lancé la commercialisation d'Oculus en mars 2016 et ne communique pas sur les ventes depuis. Selon Business Insider, ces casques de réalité virtuelle se vendraient mal, pour ne pas dire qu... D'après une étude menée par Wipro Limited, l'automatisation des tests a fait un bond de 85 %, tous secteurs confondus, les entreprises cherchant à s'adapter à l'évolution du paysage technologique. L'... Microsoft vient de publier un SDK Windows open source pour Google Analytics. 10 Février 2017. La concentration dans le secteur du service informatique | L'actualité économique des TIC.

Le secteur est marqué par une concentration accentuée entre 1996 et 2007. Sur ce marché très atomisé en termes d’acteurs, la part des 10 premières entreprises, en 2007, atteignait 34% et la part des 50 premières entreprises représentait alors plus de la moitié. Le secteur est constitué d’entreprises plutôt faiblement capitalisées dans la mesure où il n’y a pas de transformation de matières premières ou bien intermédiaires.

L’activité repose sur du travail intellectuel. Le ratio de frais de personnel rapporté à la valeur ajoutée est de 81% en 2005 selon les chiffres collectés par l’INSEE. Les entreprises de services vont se différencier par le niveau de savoir faire de leurs employés. Le caractère cumulatif de l’expérience acquise dans ce secteur peut constituer une barrière à l’entrée, et éclaire sur la concentration progressive de grands groupes pour « accumuler le capital humain ». L’analyse économique de la prestation de conseil informatique est proche d’un bien d’expérience. Google Chrome grignote les parts de marché d'Internet Explorer - Actualités Micro Internet.

Internet Explorer, le navigateur web de Microsoft, poursuit son repli auprès des internautes européens. Selon les statistiques livrées par AT Internet, spécialiste de la mesure d'audience en ligne, IE représentait en avril dernier 46,3% des visites, contre près de 56% un an plus tôt. Le mois d'avril dernier n'a pas souri à Firefox non plus qui descend sous les 30% de part de marché. Le navigateur de Mozilla a capté moins de trois visites sur dix (29,5%), un résultat stable depuis depuis 2011 mais légèrement en baisse sur un an (30,3%).

La morosité d'Internet Explorer et de Firefox profite principalement à Google Chrome qui a accaparé 12,8% des visites européennes, soit 7 points de gagnés en un an. Le navigateur d'Apple, Safari, récupère également au passage des internautes avec une part de marché à 8,3% contre 5,3% en avril 2010. Opéra conserve sa cinquième place avec 2,5% des visites. L'Europe enquête sur la concentration du marché des disques durs. La Commission européenne a annoncé l'ouverture d'enquêtes approfondies contre Seagate et Western Digital. Les investigations communautaires portent sur les récentes acquisitions dans le domaine des disques durs et leur impact sur le droit de la concurrence. La Commission européenne s'inquiète de la réduction de la concurrence sur le marché des disques durs. Il faut dire que le secteur a beaucoup bougé ces derniers temps. Western Digital a racheté Hitachi GTS (Global Storage Technologies) en mars dernier pour 4,3 milliards de dollars et Seagate s'est emparé de l'activité disques durs de Samsung pour 1,38 milliard de dollars en avril dernier. 90% du marché des disques durs aux mains de 2 acteurs.

Une étude du cabinet iSuppli IHS montre que Seagate et Western Digital sont les deux principaux fournisseurs de disques durs sur le marché. Baromètre du marché en prestation informatique. MARCHE BI progresse avec les outils d'ETL et de MDM, montre PAC. La croissance générée par les solutions de BI et les outils de gestion des données (Data Management) continuera à dépasser celle des logiciels et services IT dans son ensemble d'ici à 2014, expose PAC dans une étude récemment publiée. En 2011, les logiciels d'intégration de données, de manipulation et de restitution de l'information, et les services qui leur sont associés, vont générer sur l'Hexagone un chiffre d'affaires supérieur à 2 milliards d'euros, estime Pierre Audoin Consultants.

Le cabinet d'analyses a publié début août une étude sur « le marché de la BI et du Data Management en France ». D'ici à 2014, le secteur devrait afficher une croissance moyenne de 5,3%, supérieure de près d'un point et demi à celle du marché français des logiciels et services IT dans son ensemble. Déjà, en 2009, les outils du décisionnel avaient beaucoup moins pâti de la crise que d'autres domaines et enregistré en 2010 une croissance de 4%. MARCHE européen du stockage. Vers une pénurie de disques durs ? Pénurie de disques durs ?

MARCHE du PC. Le PC est-il mort ??? L'impact d'Internet sur les prix des offreurs : les nouvelles conditions et méthodes de fixation des prix.