Données marché

Facebook Twitter

Les nouveaux riches des mondes virtuels. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Laurent Checola Vêtue en habit traditionnel chinois, Anshe Chung a fait l'an dernier la "une" des magazines économiques américains Fortune et Business Week, qui ont raconté la "success story" de cette entrepreneuse pas comme les autres.

Les nouveaux riches des mondes virtuels

Cette "nouvelle riche" est un avatar de Second Life, qui a gagné plus d'un million de vrais dollars en vendant des terrains et en louant des résidences ou des appartements virtuels. Brevets : Apple obtient le report de la sortie d'une tablette de Samsung. Samsung a annoncé, mardi 2 août, qu'il ne commercialiserait pas en l'état sa tablette Galaxy 10.1 en Australie après avoir trouvé un accord avec Apple qui avait porté plainte, accusant le sud-coréen de violation de propriété intellectuelle.

Brevets : Apple obtient le report de la sortie d'une tablette de Samsung

Une dizaine de brevets sont concernés, recensés par le Sydney Morning Herald. "Apple a déposé une plainte devant la cour fédérale d'Australie, visant une version du Galaxy 10.1 que Samsung n'avait pas l'intention de vendre en Australie. La cour n'a rendu aucune injonction et les parties ont trouvé un accord qui prévoit que la version en question ne sera pas commercialisée en Australie", dit Samsung dans un communiqué. Le groupe explique que sa tablette Galaxy 10.1 sera vendue ultérieurement sur le marché australien. Il précise que l'accord conclu avec Apple ne concerne aucun de ses smartphones ni aucune de ses autres tablettes, ni en Australie ni ailleurs. Sociétés : Paiement mobile : Orange et BNP Paribas s'associent. Ils espèrent équiper plusieurs centaines de milliers de particuliers d'ici à trois ans.

Sociétés : Paiement mobile : Orange et BNP Paribas s'associent

Deux champions tricolores s'allient pour faire décoller la révolution technologique du paiement sur mobile. BNP Paribas et France Télécom-Orange présenteront à l'automne une offre combinée qui, espèrent-ils, devrait séduire plusieurs centaines de milliers de particuliers d'ici à trois ans. Quand l’AppStore se vide, l’internet se fragmente. Les nouvelles conditions de développements des applications sur l'AppStore d'Apple commencent à entrer en vigueur, comme l'explique eBouquin.

Quand l’AppStore se vide, l’internet se fragmente

Les éditeurs avaient jusqu'à fin juin pour se conformer aux nouvelles règles de l'App Store concernant les ventes à l'intérieur d'applications. Désormais, il est impossible de vendre par une application disponible sur l'App Store sans passer par les achats in-app d'Apple, la solution de vente d'Apple qui permet le paiement via le compte iTunes du client. Mais ce passage implique désormais de passer par Apple qui demande 30 % du montant de la transaction pour chaque vente, soit quasiment la totalité du pourcentage qui revenait aux éditeurs d'applications. Smartphones: la guerre des brevets. La guerre entre Apple et Samsung se terminera-t-elle un jour?

Smartphones: la guerre des brevets

Malgré les nombreuses victoires de la firme californienne, le groupe sud-coréen n'entend pourtant pas abandonner. Rappel d'une confrontation aux multiples enjeux. En baisse de 2,8 % sur 2006-2009, le prix du mobile devrait encore reculer. Le prix des communications mobiles a baissé en moyenne de 2,8 % par an entre 2006 et 2009, selon un indice publié, mercredi 6 juillet par le régulateur des télécoms, l'Arcep.

En baisse de 2,8 % sur 2006-2009, le prix du mobile devrait encore reculer

"L'augmentation des volumes (de communications) sur la période est compensée par une baisse des prix pour les consommateurs. Celle-ci a été de 2,8 % en moyenne annuelle de 2006 à 2009", selon l'Arcep. Toutefois, les "évolutions (sont) contrastées" : les utilisateurs de gros forfaits ont vu les tarifs baisser bien plus fortement que les petits consommateurs, notamment grâce à l'apparition d'abonnements proposant des appels illimités qui ciblaient ce public. Quant aux personnes aux plus faibles revenus, elles ont été paradoxalement pénalisées : les offres de cartes prépayées ont augmenté de 1 % par an en moyenne entre 2006 et 2009. Le régulateur du secteur des télécoms et des postes doit publier l'indice portant sur 2010 en fin d'année.

Technologies-cles-2015-tic.pdf (Objet application/pdf) Données. La demande dans le secteur de l’édition de logiciels. Les demandeurs de logiciels sont : des entreprises pour lesquelles l’informatique représente une composante essentielle dans leur objectif de productivité et d’efficacitéles ménages et le grand public qui avec le développement d’Internet ont un besoin croissant d’applications réseaux (messagerie, multimédia, ..) et de services en ligne.

La demande dans le secteur de l’édition de logiciels

La clientèle professionnelle est dominée par les Grands Comptes ayant un chiffre d’affaires de plus de 500 M€ avec 61% du marché des logiciels et services informatiques estimé par le Syntec en 2008. La demande est d’autant plus forte que la taille de l’entreprise est importante. Plus l’entreprise est importante, plus les besoins en logiciels informatiques sont nombreux. La concentration dans le secteur du service informatique. Le secteur est marqué par une concentration accentuée entre 1996 et 2007.

La concentration dans le secteur du service informatique

Sur ce marché très atomisé en termes d’acteurs, la part des 10 premières entreprises, en 2007, atteignait 34% et la part des 50 premières entreprises représentait alors plus de la moitié. Le secteur est constitué d’entreprises plutôt faiblement capitalisées dans la mesure où il n’y a pas de transformation de matières premières ou bien intermédiaires. L’activité repose sur du travail intellectuel. Le ratio de frais de personnel rapporté à la valeur ajoutée est de 81% en 2005 selon les chiffres collectés par l’INSEE. Les entreprises de services vont se différencier par le niveau de savoir faire de leurs employés. Orange et Free cofinancent des réseaux de fibre optique.

Le Monde.fr avec AFP et Reuters | • Mis à jour le France Télécom-Orange a signé avec Free, jeudi 21 juillet, un accord pour cofinancer les réseaux de fibre optique, pour l'Internet à très haut débit, dans une soixantaine d'agglomérations situées dans des zones peu peuplées.

Orange et Free cofinancent des réseaux de fibre optique

Cet accord intervient après la publication par Orange d'une "offre de gros" pour permettre l'accès par des opérateurs tiers à ses réseaux de fibre optique (FTTH) en dehors des zones densément peuplées, a indiqué le groupe dans un communiqué. Il porte à l'horizon 2020 sur 5 millions de foyers dans environ 1 300 communes, a pour sa part précisé Free dans un communiqué séparé. L'accord signé avec Free porte sur "la soixantaine d'agglomérations dans lesquelles Orange a l'intention de démarrer les déploiements de la fibre en 2011 et 2012", a indiqué Orange.