background preloader

Concepts nouvelles agences

Facebook Twitter

Quelle agence bancaire innovante pour demain. L'agence Active du Crédit Agricole Ile-de-France. Le Crédit Agricole d’Ile-de-France prend le tournant du numérique et du multicanal avec le déploiement de son concept d’agence Active à l’ensemble de son réseau Le Crédit Agricole d’Ile-de-France (CADIF), qui compte 1,5 million de clients, a officialisé le lancement de son concept d’Agence ACTIVE, pour Accueil, Conseil, Territoire, Innovations, Valeurs, Ecoute.

L'agence Active du Crédit Agricole Ile-de-France

Ce concept avait été dévoilé lors de la publication du rapport annuel de la Caisse Régionale en mars dernier. CADIF investit 250 millions d’euros sur trois ans pour déployer ce modèle d’agence. Il s’agit, pour reprendre l’expression de Bertrand Chevallier, directeur général adjoint de CADIF : Inventer le modèle distributif de demain. Le déploiement de ce nouveau modèle fait suite aux plans de développement « Maille & Maillage » et « Ambitions 2.015″. Comme toutes les banques françaises, CADIF est touché par une baisse de la fréquentation de ses agences. Trois champs d’investissements. The Future of Retail Banking. BNP-Paribas : La banque 2.0. AGENCE NOUVELLE DEFINITION. La banque du futur imaginée par Accenture. L'agence bancaire de demain. L’agence bancaire de demain sera plus intuitive et s’adaptera aux nouvelles utilisations de la clientèle.

L'agence bancaire de demain

Un rôle et un modèle économique à redéfinir. Les questions autour de l’avenir de l’agence bancaire ne manquent pas. Son utilisation et son rôle évoluent et les nécessaires transformations se préparent déjà. Des agences bancaires moins fréquentées Le réseau bancaire en France se caractérise par un maillage territorial très développé par rapport à la moyenne de l’Union européenne, avec 38.000 agences, La Banque Postale comprise. Partons déjà d’un constat : une moindre fréquentation des agences en France.

Il faut dire que cette autonomie, les banques y ont largement contribué avec l’avènement du multicanal. Réorganisation des agences bancaires Par ailleurs, selon une étude du cabinet Score Advisor, 15 % des agences en France ne seraient pas rentables. La banque de demain passe par le Wi-Fi. 1 million d'emplois détruits, le futur big bang des banques européennes. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

1 million d'emplois détruits, le futur big bang des banques européennes

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. La publicité nous permet de vous proposer une information gratuite et de qualité. Veuillez désactiver votre adblocker lorsque vous consultez notre site. Merci de votre compréhension et bonne navigation. bien ensoleillé Vent : 5km/h - UV : 1 Clôture veille : 4850.67 Ouverture : 4834.30 Replay Emissions Selon une étude de Citi, plus de 30% des effectifs bancaires devraient disparaître en Europe d'ici 2025. L'annonce de la mort des banques est un peu l'arlésienne du secteur de la finance. Le réseau bancaire français divisé par deux? Pour l'heure, aucune banque n'annonce de telles purges. Tweeter. Vers une diversification des formats d’agences bancaires - BankObserver - BankObserver. Aujourd’hui synonyme de coûts, l’agence traditionnelle est menacée.

Vers une diversification des formats d’agences bancaires - BankObserver - BankObserver

Depuis quelques années, une multiplicité de nouveaux formats émergent : agences self-service, express, projet, etc. Quels sont les facteurs de cette diversification ? Comment se structure-elle ? L’agence bancaire traditionnelle condamnée à évoluer : chute de rentabilité et services inadaptés Avec une densité d’agences bancaires en France difficilement égalable et des conseillers parmi les mieux formés, l’agence bancaire française a longtemps fait figure d’exception européenne. Les taux de fréquentation sont en chute libre, les revenus des réseaux sont en berne, et les perspectives d’accroissement des portefeuilles clients n’ont rien d’enthousiasmant. La relation avec la banque se digitalise. L’agence standard, clonée ici et là, doit supporter de nombreux autres coûts pour des services parfois en désuétude. La tentation : une contraction des réseaux Le renouveau : diversifier les formats d’agence bancaire.