background preloader

Bts2016marmilhatfdfr

Facebook Twitter

Dans qu'elles mesures les jeux peuvent-ils s'avérer dangereux ? Jeu pathologique et conduites ordaliques. Officiellement introduit dans les classifications de maladies depuis plus de vingt ans, à l’origine de dépressions, de surendettement, de tentatives de suicide, de divorces, le jeu pathologique devrait être considéré comme une véritable question de santé publique et rangé parmi les addictions aux côtés de la toxicomanie, de l’alcoolisme, du tabagisme.

Jeu pathologique et conduites ordaliques

Cela permettrait aux nombreuses études sur la psychologie du jeu – y compris du jeu non pathologique – de démontrer leur intérêt majeur au niveau de la clinique des dépendances et des addictions, notamment parce qu’elles s’inscrivent dans une réflexion sur les rapports complexes du psychisme à la notion de risque. Nous pourrions ainsi parvenir à un modèle de compréhension des addictions qui intègre des dimensions trop souvent considérées comme antinomiques, simplement parce qu'elles relèvent de pratiques et de champs disciplinaires différents. Figure 1 - Dépendances et ordalie Figure 2 a) Le schéma trivarié b) Le produit dans le jeu. Le bizutage crée des traumatismes. Le bizutage entraîne des "traumatismes psychologiques graves" pour 92% des parents d'élèves et plus de trois sur quatre (78%) y voient "une épreuve humiliante", selon une enquête du Comité national contre le bizutage (CNCB) rendue publique aujourd'hui.

Le bizutage crée des traumatismes

Cette enquête a été réalisée en février auprès de 3.276 adhérents des deux principales fédérations de parents d'élèves, la FCPE et la Peep, mais sans constitution d'échantillon ni méthode de quotas. A la question, "savez-vous qu'un jeune qui est bizuté encourt les risques suivants", les personnes interrogées répondent à 92,5% oui pour des "traumatismes psychologiques graves" et à 86,5% oui pour "alcoolisation massive, coma éthylique, décès". Une délit depuis 1998 Pour les parents d'élèves et étudiants interrogés, le bizutage représente pour 78% "une épreuve humiliante", pour 38,8% "une atteinte aux droits de l'homme" mais aussi pour 27,6% "une tradition" (il y avait plusieurs réponses possibles à cette question). CDI - LYCEE AGRICOLE LOUIS PASTEUR - Les jeux dangereux. Quand les jeux d'argent et de hasard deviennent une drogue.

En bref Certaines personnes sont dépendantes aux jeux d’argent et sont prises dans un engrenage infernal.

Quand les jeux d'argent et de hasard deviennent une drogue

Les conséquences peuvent être graves : isolement, précarité, dépression, tentatives de suicide. Le jeu est un sport national ! Plus de 48 % des 18-75 ans jouent de manière occasionnelle. Grattage, tirage, PMU, paris sportifs et poker en ligne... l’offre est très importante. A quel moment devient-on dépendant ? En France, on estime à 0.4% le nombre de "joueurs excessifs" c’est-à-dire les personnes qui sont dépendantes au jeu. Les jeux d’argent et de hasard On appelle "jeux de hasard et d’argent" (JHA) ceux pour lesquels on mise de l’argent ou des objets de valeur, alors que le résultat dépend en partie ou totalement du hasard.

La spirale infernale du jeu : une chute en trois temps Comment tombe-t-on dans la spirale de la dépendance ? Au début, avec les premiers gains, c’est l’euphorie. Quel est le profil type d’un "joueur problématique" ? Addiction aux jeux : Quels risques particuliers? Bizutage, intégration et traditions étudiantes : témoignage & décryptage. Le bizutage est une pratique encore bien ancrée dans de nombreuses grandes écoles.

Bizutage, intégration et traditions étudiantes : témoignage & décryptage

On l’appelle « rite d’initiation », « intégration »… Voici le témoignage d’une madmoiZelle bizuth et bizuteuse, accompagnée des explications de Justine. Régulièrement, les « accidents » et « dérapages » liés aux pratiques du bizutage dans le monde étudiant font les unes des journaux. Cette semaine, sur madmoiZelle, nous vous proposons de nous pencher sur le monde étudiant et ses pratiques « d’intégration » : l’intégration est-elle différente du bizutage ?

Quels sont les dangers et conséquences du bizutage ? Les pratiques estudiantines en matière d’intégration des nouveaux élèves ont-elles évolué ? Pour répondre à ces questionnements, l’article sera éclairé par le témoignage d’une lectrice de madmoiZelle, ancienne élève d’une école pratiquant l’intégration. « J’ai étudié dans une école où une intégration des étudiants de première année est pratiquée.