background preloader

Veille

Facebook Twitter

Taux d’intérêt légal 2016 : Quelles conséquences sur vos impayés. Compte 403 Fournisseurs - Effets à payer. Les ratios financiers : définition, calculs et explications. Les ratios financiers sont des indicateurs utilisés pour conduire des analyses financières d’entreprises. Ils sont, le plus souvent, utilisés par le dirigeant pour suivre son entreprise ou par des repreneurs d’entreprises et investisseurs, notamment dans le cadre d’une évaluation. Compta-facile vous propose une fiche répondant aux questions : qu’est-ce qu’un ratio financier ? A quoi servent les ratios financiers ?

Comment calculer les principaux d’entre eux ? Besoin d'un expert-comptable ? Qu’est-ce qu’un ratio financier ? Par définition, un ratio financier représente un coefficient ou un pourcentage calculé par un rapport entre deux masses. Il fournit une indication sur la rentabilité d’une entreprise, la structure de ses coûts, sa productivité, sa solvabilité, ses liquidités, son équilibre financier, etc. A quoi servent les ratios financiers ? Les ratios financiers sont d’une grande utilité, tant pour les dirigeants que pour les lecteurs de comptes. Le ratio d’indépendance financière. Échéancier : règlement client et fournisseur. A quoi sert lettrage en comptabilité ? - Le blog du DAF freelance. Vite dit, le lettrage consiste à rapprocher des factures portées dans un compte client ou fournisseur du règlement qui leur correspond. Il est ainsi possible de concentrer son attention, ou de sélectionner pour l’impression, uniquement les écritures non rapprochées (non-lettrées), et qui constituent le solde dû (à un fournisseur) ou restant à encaisser (cas d’un compte client).

C’est donc une question de « postes ouverts » et non de calligraphie. Mais en tout cas, un bon lettrage est toujours la preuve d'un travail soigné. Le lettrage des comptes de tiers, c’est pratique pour pouvoir faire le point et relancer les « impayés clients » ou pour préparer les paiements à faire aux fournisseurs. L'illustration ci-dessous présente un même compte clients, version "lettré" puis, avec toutes les écritures. Je préconise que le lettrage soit réalisé de manière manuelle, c’est-à-dire à l’initiative du comptable chargé de justifier les comptes de tiers. Quid des écritures non-lettrées? Réaliser le lettrage des clients et des fournisseurs en comptabilité. Le lettrage est une opération comptable qui consiste à rapprocher des montants dans un compte de tiers (comptes de la classe 4). En général, sont lettrés les comptes clients ainsi que les comptes fournisseurs.

Cette manipulation comptable présente un intérêt indéniable : la vérification du règlement effectif des factures émises ou reçues. Le lettrage des comptes clients et fournisseurs peut s’effectuer de manière automatique ou manuelle. 1. Intérêt du lettrage comptable des fournisseurs et des clients Le lettrage comptable consiste à attribuer une lettre à un ou plusieurs montants au débit pour les faire correspondre à un ou plusieurs montants au crédit. Il permet d’être en mesure de n’afficher que des mouvements non-lettrés et de justifier le solde d’un compte de tiers en comptabilité. Les factures fournisseurs qui lui restent à payer,les factures clients en attente d’encaissement.

Elle pourra ainsi relancer ses clients en cas de retard de paiement par exemple. 2. A. B. 3. Journal d’achat. Lettrage des comptes fournisseurs et clients. Le lettrage des comptes de tiers est un contrôle effectué régulièrement par un comptable pour expliquer ses comptes fournisseurs et clients. Dans le cadre de la gestion d’une petite entreprise, il s’agit ici d’utiliser le tableau de trésorerie présenté dans ce dossier afin de le compléter pour l’utiliser également comme un outil de contrôle des comptes clients et fournisseurs. Définition du lettrage des comptes Le lettrage des comptes découle de la notion comptable de partie double.

Lorsque l’on enregistre en comptabilité une opération de vente par exemple, on comptabilise distinctement : l’émission de la facture, la vente, l’encaissement du règlement du client.Pour cela, on indique dans un compte client : dans un premier temps une créance sur ce client (lors de l’émission de la facture et dans l’attente de son règlement), dans un second temps l’annulation de cette créance (au moment du règlement, même si celui-ci intervient au même moment que l’émission de la facture). Réaliser le lettrage des clients et des fournisseurs en comptabilité. Echanges intracommunautaires de biens : régime de TVA. Acquisitions intracommunautaires Régime de droit commun Principe de taxation à la TVA française Une acquisition intracommunautaire est un achat de marchandise effectué par une entreprise assujettie établie en France auprès d'une entreprise assujettie établie dans un autre Etat membre de l'Union européenne.

La TVA française est exigible dès que le lieu de livraison du bien est réputé se situer en France et doit être acquittée par l'acquéreur du bien. La taxe est exigible le 15 du mois suivant la date de cette livraison. La base d'imposition à la TVA est constituée par tous les éléments qui entrent en ligne de compte dans la détermination du montant de la transaction : prix, services rendus ou à recevoir en contrepartie de la livraison, subventions directement liées au prix, etc. Concrètement, lorsqu'un acquéreur français reçoit la facture d'un vendeur établi dans un autre État membre de l'Union européenne, cette dernière ne contient pas de TVA. La déclaration d'échange de biens (DEB) Base d'imposition - Fait générateur et exigibilité - Prestations de services.

283-PGPTVA - Base d'imposition - Fait générateur et exigibilité - Prestations de services6 TVA - Base d'imposition - Fait générateur et exigibilité - Prestations de services Les opérations concernées sont, non seulement les prestations de services de toute nature telles que les réparations, les ventes à consommer sur place, les transports, les locations, les spectacles ainsi que les travaux immobiliers et les services imposables rendus par les membres des professions libérales, les cessions ou concessions de biens meubles incorporels, expressément considérés comme des prestations de services en vertu du IV de l'article 256 du code général des impôts (CGI) mais encore le fait de s'obliger à ne pas faire ou à tolérer un acte ou une situation.

Les opérations de commission (lorsque l'intermédiaire agit en son propre nom) ne sont pas considérées comme des prestations de services. Les opérations de façon sont considérées comme des prestations de services. - lorsque la prestation de services est : Fiche ressource 2 - Les factures d’avoir. Des factures d’avoir doivent être établies pour constater une diminution de la créance du client sur le fournisseur en raison d’événements postérieurs à la facturation. Ces événements peuvent être : – un retour de marchandises ; – une omission de réduction ou une réduction supplémentaire accordée après facturation ; – un escompte conditionnel ; – une ristourne périodique. 1. La facture d’avoir La facture d’avoir est un document obligatoire établi par le fournisseur (vendeur) et envoyée au client (acheteur). Elle permet de constater le montant que doit rembourser le fournisseur au client ou le montant qui va diminuer sa créance.

La facture d’avoir comprend les mêmes mentions obligatoires que la facture de doit, si ce n’est que le terme « AVOIR » doit apparaître et que la mention « NET À PAYER » est remplacée par « NET À VOTRE CRÉDIT » ou « NET À DÉDUIRE ». 2. 2.1 L’avoir pour retour de marchandises 2.2 L’avoir pour réduction postérieure à la facturation 2.3 Exemple 2.4 L’avoir pour ristourne. Consignation des emballages. Consignation des emballages La consignation constitue un prêt d'emballage en échange d'une garantie financière, le prix de consignation facturé au client.

Ce prix est exonéré de TVA. Il est remboursé au client lors de la restitution des emballages. Lorsque le prix de déconsignation est inférieur au prix de consignation, le boni de déconsignation est assimilé au produit d'une activité annexe soumis à la TVA. Pour comptabiliser les emballages consignés chez le fournisseur, il faut : - Lors de la consignation : créditer le compte 4196.

. - Si le prix de déconsignation est inférieur au prix de consignation (c'est le cas lorsque les emballages rendus sont en mauvais états) : débiter le compte 4196. . - Si le client conserve l'emballage, il faut débiter le compte 4196. Pour comptabiliser les emballages consignés chez le client, il faut : - Lors de la consignation : débiter le compte 4096.

. - Si le prix de déconsignation est inférieur au prix de consignation : créditer le compte 4096. Emballages. 5.1. Généralités 5.1.1. Il existe deux grandes catégories d'emballages : - les emballages perdus (papiers, sacs, conserves...) : leur valeur est intégrée dans le prix de vente du produit ou de la marchandise et ne donne donc pas lieu à facturation distincte ; - les emballages récupérables : identifiables (conteneurs, fûts...) : ils sont considérés comme des immobilisations ; non identifiables (bouteilles en verre non marquées..) : il sont considérés comme des approvisionnements et sont donc stockés. 5.1.2. Sont le plus souvent consignés, c'est à dire que le fournisseur les facture provisoirement à son client en attendant leur retour (facturation hors TVA). Au retour des emballages vides, il établira une facture d'avoir pour le montant initialement facturé ou pour un montant inférieur dans le cas où le client restitue des emballages endommagés.

Dans le cas où le client ne restitue pas les emballages, le prêt d'emballages consignés se transforme en une vente, qui a deux caractères : 5.2. 5.2.1. 06. Untitled 1.