background preloader

Booksworld

Facebook Twitter

RESSOURCES

THEATRES. MORALES. CORRESPONDANCES. NOESIS. ETHNOGRAPHIE. JOURNAUX. ECONOMIE. CHRONIQUES & LECTURES. MAGAZINES. POLITIQUE. L’effraction du symbolique. De l’être au sens ou le « monde à l’envers » Texte intégral 1 Sein und Zeit, Nimeyer, Tübigen, 1993 [SZ], p. 278.

De l’être au sens ou le « monde à l’envers »

Quelques réflexions sur le problème de la « réduction » de l’espace au temps dans Sein und Zeit. Texte intégral 1 Der Versuch in « Sein und Zeit » § 70, die Räumlichkeit des Daseins auf die Zeitlichkeit zurück (...) 2 Questions III et IV, Paris, Gallimard, 1990 (« Tel »), p. 224. 3 Paris, Plon, 1968. 4 Notons d’emblée que notre propos n’est pas de critiquer ou d’avaliser la lecture interrogative (...) 1Dans les pages qui suivent, nous tentons de reconsidérer les rapports de l’espace et du temps dans l’architecture « systématique » de Sein und Zeit.

Quelques réflexions sur le problème de la « réduction » de l’espace au temps dans Sein und Zeit

Réification et inauthenticité. 1 Lukács et Heidegger, Denoël-Gonthier, 1973.

Réification et inauthenticité

L’éditeur précise qu’il s’agit en fait de « fragmen (...) 2 Georg Lukács Werke, Fruheschriften II, Geschichte und Klassenbewusstsein, Luchterhand, 1968 ; t (...) 3 Sein und Zeit, Niemeyer, 1984 ; tr. fr. d’E. Martineau, Être et temps, Authentica, 1985. Nous c (...) 1Dans un ouvrage1 fondé sur un ensemble de textes fragmentaires et de notes de cours datant du début des années 1970, Lucien Goldmann développe un parallèle surprenant entre deux ouvrages reconnus comme des références majeures de la philosophie de la première moitié du 20e siècle, mais trop rarement rapprochés : Histoire et conscience de classe2 de Lukács (1923) et Être et temps3 de Heidegger (1927).

Yves Klein : Bachelardien ? 1 Pierre Restany.

Yves Klein : Bachelardien ?

Yves Klein. Le feu au cœur du vide. Paris, La différence, 1990. p 34. 1Sans doute, cela peut ressembler à une trahison que de vouloir se faire rencontrer l’esthétique bachelardienne et le travail d’Yves Klein. Voir les choses mêmes, art et philosophie selon Bergson. 1Pour retrouver la réalité, il faut d’abord de cesser de la penser à partir de ce qui l’absente.

Voir les choses mêmes, art et philosophie selon Bergson

Rien en vérité ne nous empêche de la connaître et de l’éprouver comme absolue présence. Aucun irrémédiable exil ne nous en sépare. 1 Nous citons Bergson selon l’« Édition du centenaire », P.U.F., 1959. L’art et le mythe de l’ineffable chez Wittgenstein. 1 On connaît le mot de Carnap : « Les métaphysiciens sont des musiciens sans talent musical ». 1On attribue parfois à Wittgenstein l’idée que l’art exprime un ineffable qui échapperait à notre langage ordinaire.

L’art et le mythe de l’ineffable chez Wittgenstein

Remarques historiques sur la notion de système. 1La notion de système a aujourd’hui mauvaise réputation en philosophie : on y voit l’expression d’une volonté théorique de puissance exprimant la démesure d’une pensée prétendant prendre possession du tout de la réalité par l’enfermenent des savoirs dans la prison d’un réseau de catogories.

Remarques historiques sur la notion de système

L’air du temps est au fragment, à l’essai, au collage, et si la notion est encore utilisée, c’est à la condition de consentir à l’ouverture. Ainsi on opposera au système fermé dont Hegel aurait donné le modèle le système ouvert qui reçoit la fonction d’un idéal régulateur permettant d’articuler souplement savoirs et pratiques. 2Toutefois on oublie ainsi trop vite que l’intention systématique s’identifie d’une certaine manière à la vie de la pensée. « Sustema », en grec, signifie : surtout depuis le stoïcisme, ordre, précisément l’ordre de l’univers réel. Spinoza : une philosophie à plusieurs voix. 1Omnia praeclara tam difficilia quam rara sunt, « Toutes les choses remarquables sont aussi difficiles que rares ».

Spinoza : une philosophie à plusieurs voix

Cette phrase souvent citée, Spinoza l’a placée à la fin de l’ouvrage auquel il a travaillé toute sa vie et dans lequel il a ramassé sous une forme raisonnée l’essentiel de ce qu’il avait à dire en philosophie, l’Ethique, ou plutôt, pour reprendre le début de son titre complet, Ethica ordine geometrico demonstrata, dont se dégage ainsi pour finir le message suivant : les choses qui valent véritablement la peine qu’on se donne en vue de les acquérir sont précisément inséparables de cette difficulté qui fait tout leur prix, car leur importance découle de leur exceptionnelle rareté. 5Ces remarques générales donnent tout de suite un accès au contenu du système de pensée professé par Spinoza dont elles permettent de mesurer les enjeux, tels que ceux-ci se précisent au fur et à mesure que se déroule sa trajectoire globale. 7Ce court texte appelle un certain nombre de remarques.

De la morale commune à l’éthique. Ethique IV, LXVIII.

De la morale commune à l’éthique

N. Peut-on se former des notions communes de l’esprit ? 1On sait que, pour Spinoza, la connaissance rationnelle trouve son fondement dans les notions communes qui possèdent les propriétés de l’universalité et de la nécessité : elles sont des idées adéquates dont tous les hommes disposent et qui ont pour objet les propriétés communes aux objets dont elles sont les idées.

Peut-on se former des notions communes de l’esprit ?

Ces notions communes font l’objet, on le sait, des propositions 37 à 44 de la partie II de l’Ethique. Dans ces propositions, Spinoza se propose d’établir d’une part, qu’ayant pour objet des propriétés communes des choses (37, II) et en tant que fondement de la connaissance du second genre, ces notions communes possèdent la propriété d’être adéquates (38-40) ; elles sont vraies, critères du vrai, certaines par elles-mêmes, nécessaires et font connaître leur objet sous un certain aspect d’éternité (41-44 corol. 2). 1 La traduction de référence est celle de R. L’élément irrationnel dans le spinozisme. 1Le panthéisme de Spinoza laisse une impression de cohérence rationnelle totale, fondée sur l’unité absolue de toutes choses en Dieu. Tout ce qui est existe nécessairement dans la Substance éternelle.

Schopenhauer critique de Spinoza. 1Dans les curiosités que nous offrent les textes, ceux de philosophie parmi les autres, peut-il se dégager quelque chose de l’ordre du sens ? En tout cas il est toujours intéressant de noter ces petits balancements dans l’écriture qui emportent ailleurs un texte, qui emportent ailleurs une pensée. Les textes des philosophes-écrivains peuvent alors se révéler mines, quand paraissent comme incidences, telle ou telle accroche, tel ou tel renvoi. La présence d’esprit (Ethique V, 10, sc) 1Comment lutter contre les affects passifs tant qu’ils ne sont pas l’objet d’une connaissance adéquate ? Il faut trouver d’autres remèdes pour résister à cette pression constante exercée par les corps extérieurs, composer ce qui s’apparente à une morale par provision. Quelle est la forme de réponse appropriée à ce qui exige une réaction sans délai ?

La connaissance des propriétés communes des affects assure l’élaboration de règles de vie qui désignent l’affect le mieux adapté pour résister à telle passion mauvaise. Toute la difficulté consiste à avoir l’ensemble de ces règles présentes à l’esprit avec suffisamment de force pour mobiliser, au moment opportun, l’affect qui doit réduire une passion triste. Quelle est la force de cette présence d’esprit face aux revers de fortune ? Science de la Bible chez Spinoza. 1 Lettre 30 à Oldenburg ; TTP, préface, p. 28 ; chap. XV, pp. 257-58. Spinoza et l’idée de tolérance. Éthique et optique chez Spinoza. Un seul accomplissement (Hypothèses sur Ethique V39) 1Lorsque Spinoza déclare, en Éthique V 39 : Note sur les prophètes dans le Traité théologico-politique.

De la ratio à la scientia intuitiva ou la transition éthique infinie selon Spinoza. 1La théorie de la raison spinozienne repose sur l’identification des notions communes, et cette théorie a une dimension éthique immédiate dans la mesure où les relations entre modes semblables, comme les modes humains, impliquent un grand nombre de propriétés qui « se trouvent pareillement dans la partie et le tout ». Apories et origines de la théorie spinoziste de l’idée adéquate. L’INTÉRIORITÉ DE LA FORME. PEUT-ON PARLER D’UNE « FORME RÉPUBLICAINE » ?

Revue belge.

PHILOSOPHIE

LIBRARIES. Textes en ligne de Eric Weil. Textes en ligne d'Eric Weil Des textes de et sur Eric Weil sont progressivement numérisés et mis à la disposition des chercheurs dans cette rubrique. Dimension Politique Du Language: Essai Sur Eric Weil (Analecta Gregoriana) (French Edition) (9788878392014): S. G. Bobongaud: Books. Actualité d'Eric Weil: actes du colloque international, Chantilly, 2l-22 mai ... Eric Weil. Philosophie et sagesse: Cahiers Eric Weil V. Eric Weil et la pensée antique: Cahiers Eric Weil II - Centre Eric-Weil.

Revue des lectures. Revue des deux mondes : recueil de la politique, de l'administration et des moeurs. La Pensée : revue du rationalisme moderne. Revue du Midi. Le Petit Blésois. Petit Bouira. Le Petit Soleil.

TRAVELS

RELIGION. WORDS. MONARCHY. ARTS. MUSIQUE. LITTÉRATURE.