background preloader

Violence conjugale

Facebook Twitter

Domestic violence and disabilities. 50 shades of s*** : la violence conjugale monochrome. The incarceration of domestic abuse survivors. 1 in 5 men report committing domestic violence. Manitoba: Where men who beat women get a free pass to beat again. Where can you brutally beat a woman close to death and suffer no consequences?

Manitoba: Where men who beat women get a free pass to beat again

Right here in Manitoba. Why are there no consequences? The majority of women will not press charges against the perpetrator. I have had badly beaten women, blood dripping from their wounds, sit in my living room while hugging their crying children and explain to me why they can’t press charges. Why do savagely beaten women not press charges? 'Manitoba, which has a record number of women MLAs, is a place you can beat up a woman with few consequences Surely neighbours have seen the violence? The police frequently see the aftermath of family assaults—battered, bleeding and bruised women—when they come to stop the crime after neighbours call the emergency number. It seems ridiculous that the police will not press charges, but they say they don't because if they arrest the offender the Crown will not prosecute a case in which the victim will not testify against the perpetrator. Le crime passionnel n'existe pas. How Many Women are in Prison for Defending Themselves Against Domestic Violence?

Marissa Alexander was sentenced to prison after firing a warning shot to protect herself from her abusive husband.

How Many Women are in Prison for Defending Themselves Against Domestic Violence?

Photo courtesy Free Marissa. Last week, domestic violence was front-page news in America as the video of Baltimore Ravens player Ray Rice beating his partner circulated online. Sunday morning news shows interviewed domestic violence survivors, social workers at domestic violence agencies, and even police chiefs about their departments' policies around domestic violence calls. But in all this discussion about the realities of domestic violence, one perspective was clearly left out: the people who are imprisoned for defending themselves against abusers.

Where are the stories about how the legal system often punishes abuse survivors for defending themselves, usually after the legal system itself failed to ensure their safety? While awaiting her new legal ordeal, Marissa Alexander is allowed to be home with two of her three children. FRED ET MARIE, LE SPOT QUI DÉNONCE LES PERVERS NARCISSIQUES. C’est l’histoire de Fred et Marie.

FRED ET MARIE, LE SPOT QUI DÉNONCE LES PERVERS NARCISSIQUES

Il ne supportait pas qu'elle le quitte. "L'homme, dépressif, aurait agi car il ne supportait pas que sa femme veuille le quitter.

Il ne supportait pas qu'elle le quitte

" J'aurais pu trouver des dizaines de cas de ce type puisqu'en effet le profil type de celui qui tue sa femme, voire ses enfants est la non-acceptation de la séparation. Les crimes contre les femmes - ce ne sont pas les seuls mais c'est le sujet ici - sont toujours traités de manière individuelle et jamais systémique c'est à dire comme faisant partie d'un système social organisé, d'une construction sociale et culturelle. On nous parle de la dépression de l'homme, de son état alcoolisé, de son chômage, du fait qu'elle l'a quitté ; on retrouve sans cesse les mêmes éléments et pourtant l'on persiste à en faire des cas individuels. (sauf evidemment dans le cas de violences exercées par des racisés là évidemment c'est tout autre chose)

. (.......................) ==> ceci est le moment où l'on doit beaucoup plaindre les hommes hétérosexuels que je suis en train de traiter, en bloc, d'assassins. Violences mâles, par Ignacio Ramonet. Cela se passe en Europe.

Violences mâles, par Ignacio Ramonet

La violence exercée contre les femmes par un partenaire de sexe masculin y atteint des dimensions hallucinantes. Au sein du foyer, les brutalités sont devenues, pour les Européennes de 16 à 44 ans, la première cause d’invalidité et de mortalité avant même les accidents de la route ou le cancer... Selon les pays, entre le quart et la moitié des femmes sont victimes de sévices. Au Portugal, par exemple, 52,8 % des femmes déclarent avoir été l’objet de violences de la part de leur mari ou de leur concubin. En Allemagne, trois femmes sont assassinées tous les quatre jours par les hommes avec lesquels elles vivaient, soit près de 300 par an.

Le profil de l’agresseur n’est pas toujours celui qu’on imagine. Taille de l’article complet : 1 120 mots. Le nombre de femmes mortes sous les coups de leur conjoint augmente. La stratégie patriarcale permet de nier la violence conjugale. Bouleversant : Une petite fille essaie les habits et le maquillage de sa maman - L'homme simple. Cette courte vidéo, créée par une association suisse d’aide aux victimes de violences domestiques est probablement la plus éloquente illustration de l’impact de ces actes sur les enfants.

Bouleversant : Une petite fille essaie les habits et le maquillage de sa maman - L'homme simple

La petite Léa essaie les chaussures de sa mère. Puis son maquillage. Cantat ou l’insurmontable pardon. Je voudrais bien vous parler du droit à l'oubli en ce qui concerne Cantat, vous dire qu'il a payé et qu'il a le droit à revenir à une vie normale.

Cantat ou l’insurmontable pardon

Judiciairement, il en a tout à fait le droit. Il a payé sa dette - on peut estimer ou non que la peine était faible - et il a le droit à mener une vie normale. Mais. Lorsqu'il a tué Trintignant, je n'ai pas oublié tous ces gens qui venaient me parler de l'insurmontable chagrin qu'il avait, et de sa vie gâchée. Vie gâchée qui ne l'a pas empêché de laisser son avocat évoquer au procès que si Trintignant avait eu le crâne qui s'était si facilement fendu, c'était à cause d'un accident de vélo à l'âge de dix ans.

On parle beaucoup de culture du viol ces derniers temps mais il ne faudrait pas oublier l'insupportable romance faite autour des meurtres de femmes, toujours qualifiées de crimes passionnels. Les violences des hommes. Depuis près de vingt ans, avec beaucoup d’autres femmes et très peu d’hommes, j’ai participé à des nombreuses initiatives pour dénoncer les violences des hommes sur les femmes : lettres ouvertes, appels solennels, campagnes de presse, pétitions, émissions, colloques, séminaires, publication de revues, d’articles, de livres….

Les violences des hommes

Au terme de ce bilan, si nous avons pu obtenir de notables succès, le résultat est cependant globalement négatif quant à la simple reconnaissance de la réalité de ces violences. Femmes battues, pourquoi elles restent vivre avec un mari violent. Ainsi s'acheva presque la Journée dédiée aux violences faites aux femmes.

Femmes battues, pourquoi elles restent vivre avec un mari violent

Des chiffres effrayants, des femmes qui meurent, et des mantras: Partez après le premier coup Fuyez. Plan de lutte contre les violences faites aux femmes.