background preloader

Les minables de M. Copé

Facebook Twitter

Pour Jean-François Copé, 94% des français sont des « minables » Racailles », « minables » et « pov’cons », la carte de France de l’UMP. Alors que le sarkobashing est à la mode, toutes les attaques les plus basses sont tentées contre notre président. Parmi celles-ci, il y en a une qui m’indigne tout spécialement : celle selon laquelle le sarkozysme serait une non-pensée, un culte de la gesticulation, ne visant qu’à servir les copains et à faire diversion sur les turpitudes honteuses des proches du pouvoir.

Il n’y a rien de plus faux : le sarkozysme est au contraire une véritable vision du monde, puissante et féconde, sans équivalent dans le monde politique français. Pour fermer le bec aux critiques gauchistes, Variae vous propose ce jour de découvrir le volet sociologique de cette pensée, et notamment la catégorisation originale qu’elle propose de la société française. Une catégorie structurante : les « minables » Le « minable » est un membre de la classe de base de la société française, qui regroupe environ 94% de la population.

Les besoins des minables ont beau être modestes, il leur faut malgré tout se sustenter. Revenus-Salaires - Les niveaux de vie en 2009. Philippe Lombardo, Éric Seguin, Magda Tomasini, division Revenus et patrimoine des ménages, Insee Résumé En 2009, selon l’enquête Revenus fiscaux et sociaux, le niveau de vie médian s’élève à 19 080 euros annuels, soit une augmentation en euros constants de 0,4 % par rapport à 2008. Les 10 % des personnes les plus modestes ont un niveau de vie inférieur à 10 410 euros tandis que pour les 10 % les plus aisées, ce niveau est d’au moins 35 840 euros, soit 3,4 fois plus. Le seuil de pauvreté, qui correspond à 60 % du niveau de vie médian de la population, s’établit à 954 euros mensuels en 2009. 13,5 % des personnes vivent en dessous de ce seuil, soit 8,2 millions de personnes.

L’augmentation du nombre de personnes pauvres peut être rapprochée de la hausse du chômage induite par la crise. En 2009, 10,1 % des actifs ayant au moins 18 ans sont pauvres, soit une augmentation de 0,6 point par rapport à 2008. Sommaire Encadré « La prise en compte des mesures exceptionnelles de 2009 » Publication. Qui sont vraiment les super riches? C'est quoi un super riche en France? L'Insee s'est penchée sur le 1% de la population française ayant le revenu le plus élevé. Son critère exact est le "revenu annuel déclaré par unité de consommation", sorte de revenu vituel par tête au sein d'un ménage (le concept a l'avantage de permettre des comparaisons). En 2007, ce club des 1% les plus riches se caractérisait par un revenu supérieur à 84.500 euros. Sachant que 90% de la population affichait un revenu inférieur à 35.677 euros. Avec, entre les deux, 9% de "hauts revenus", selon la nomenclature de l'Insee. C'est quoi un très haut salaire ?

Appliqué aux salariés du privé, le principe du 1% le mieux payé aboutit à un salaire annuel brut en 2007 supérieur à 124.573 euros. Quels sont les métiers les plus porteurs? Derrière, arrivent les cadres commerciaux, dont un tiers dans le commerce de gros et un tiers dans l'industrie. Les non salariés font-ils mieux ? Et dans le public ? Les places de ce niveau sont très chères.

Pas beaucoup. Banques : les folles rémunérations des dirigeants de BPCE. Les dirigeants du groupe Banque populaire-Caisses d’épargne (BPCE) ne connaissent pas la crise. Leurs mirobolantes rémunérations donnent le vertige. Aperçu des émoluments avec l’aide d’un document publié par le Syndicat unifié-Unsa BPCE. Si l’on croit les documents publiés par le Syndicat unifié-Unsa BPCE dans le dernier numéro du « Trait d’union » [1], les rémunérations des patrons de Caisses d’épargne se sont envolées.

Le groupe bancaire BPCE dirigé par François Pérol, ex-conseiller de Nicolas Sarkozy, pourtant touché par la crise bancaire européenne depuis le mois d’août, est engagé dans une politique singulière : « Nous constatons que depuis plus de 10 ans, les seuls qui ont profité d’une forte hausse de leur rémunération sont nos dirigeants. L’année 2010 (versée en 2011) a été encore pour eux un super millésime. L’Ecureuil digne du CAC 40 Démonstration à l’appui, le syndicat publie un tableau quasi complet des salaires des présidents de directoire de Caisse d’épargne.

Revenus-Salaires - Les très hauts salaires du secteur privé. Michel Amar, division salaires et revenus d’activité Résumé En 2007, 1 % des salariés à temps complet, les mieux rémunérés du secteur privé, perçoivent un salaire annuel moyen de 215 600 euros : ce sont les très hauts salaires. C’est sept fois plus que la moyenne des salariés à temps complet. Ce sont principalement des dirigeants d’entreprise, des professionnels de la finance ou des commerciaux. Relativement plus âgés que les autres salariés, ils travaillent majoritairement en Île-de-France et habitent souvent dans l’Ouest parisien. Même si la proportion de femmes au sein de cette population s’accroît, elle reste modeste (13 %). Sommaire Encadré Des emplois bien rémunérés aussi chez les non-salariés Publication Dans le secteur privé, un salaire moyen de 215 700 euros pour 1 % des salariés Pour analyser les inégalités salariales, on distingue le plus souvent les 10 % des salariés les mieux rémunérés et les 10 % les moins bien rémunérés.

Source : Insee, DADS exhaustif. Retour au sommaire Encadré. La France et ses 94 % de minables… : Carnet public. Jean-François Copé aurait tenu ces propos, rapportés dans « l’Oligarchie des incapables », pour justifier son soutien au cumul des mandats (Note : démenti formel, samedi 7 janvier, sur son twitter) : Tu comprends si on n’a que des gens qui se contentent de 5000 euros par mois, on n’aura que des minables.

Ces propos sont non seulement stupides mais inadmissibles tant ils sont condescendants. D’après l’outil mis en place par Piketty, qui se base sur des données institutionnelles publiques, et en supposant un revenu brut, seulement 6 % des Français touchent plus de 5000 € par mois, 94 % touchent moins. La France comporterait donc 50,4 millions de minables, pour 3 millions de respectables. Si la politique menée par l’UMP a un mérite, c’est au moins celui d’être cohérent avec cette vision de la société française. Plus profondément, cette question soulève un point intéressant : faut-il nécessairement avoir les dents qui rayent le parquet pour être un bon politique ?

Salaire moyen cadre ou ouvrier. Salaire d'un ouvrier ou salaire d'un cadre ? Retrouvez sur notre site tous les salaires moyens nets par catégorie et par métier. Les salariés medians par catégorie socio-professionnelle figurent ci-dessous et vous pouvez recherchez gratuitement sur notre moteur le métier de votre choix pour plus de détails. Site mobile - Sources et méthodologie - Section presse - Référencement - CGU - Mentions légales - Contact Attention : toutes les données et informations présentes ou accessibles par le site SalaireMoyen.com ne peuvent en aucun cas être reprises et utilisées à d’autres fins que la consultation privée par l’utilisateur directement connecté sur le Site.

SalaireMoyen.com est et sera particulièrement vigilant, et engagera toutes actions appropriées contre toute reprise quelconque effectuée en violation des droits de propriété intellectuelle et/ou de la loi et /ou des conditions générales du site. "Assistanat" : les mauvais exemples de Laurent Wauquiez. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Samuel Laurent Après l'offensive identitaire lancée par la majorité au début de l'année, certains annonçaient l'ouverture d'un front "social", visant l'assistanat.

Laurent Wauquiez, ministre des affaires européennes et animateur du groupe La Droite sociale, s'est exprimé dimanche 8 mai sur cette thématique, en stigmatisant "les dérives de l'assistanat", qu'il a qualifiées de "cancer de la société française". Laurent Wauquiez sera en chat sur Le Monde.fr dès 16 heures. Vous pouvez lui poser vos questions ici. Selon M. Wauquiez en effet, "aujourd'hui, un couple qui est au RSA, en cumulant les différents systèmes de minima sociaux, peut gagner plus qu'un couple dans lequel il y a une personne qui travaille au smic, a-t-il avancé. Ça c'est la société française qui tourne à l'envers". Un couple au RSA gagne moins qu'un couple avec un smic. De son côté, le couple avec un seul revenu au smic, en 2011, touche 1 070,11 euros.

Les mots de la politique (8) : Wauquiez et le cancer de l’assistanat. « Quelle est, pour moi, la principale injustice dans notre pays ? C’est que celui qui travaille n’ait pas un véritable écart avec celui qui bénéficie des minima sociaux (…) Cette situation-là est pour moi le cancer de la société française ». Quand la Droite sociale s’énerve, elle envoie du petit bois. Cette intervention de Laurent Wauquiez, qui semble avoir jeté le trouble jusque dans les rangs de la majorité, n’est pas tant étonnante par la thématique développée, grand classique de la droite sarkozienne, que par la dureté du terme employé.

L’assistanat, un cancer ? Le premier bénéfice est probablement à chercher du côté de l’électorat que Nicolas Sarkozy cherche à capter en 2012. 2007 s’était gagné entre autres sur la « valeur travail » et, déjà, le refus déclaré de l’assistanat, quoi que ce terme puisse bien recouvrir d’ailleurs. Le deuxième objectif, on peut l’imaginer, concerne plus ses adversaires de gauche. Romain Pigenel Les autres mots de la politique : à retrouver ici. Comment Laurent Wauquiez a déplafonné la démagogie. Il voulait incarner la « droite sociale », cette composante alibi d'une politique séculaire de classe.

L'actuel ministre aux affaires européennes était secrétaire d'Etat à l'emploi dans le précédent gouvernement Fillon, et même porte-parole du gouvernement. En fait, il cherchait surtout sa médaille. Wauquiez a l'autonomie d'un mouton. Le candidat Sarkozy avait placé la barre à droite, à l'extrême droite. Fidèle soutier de son Monarque, Laurent Wauquiez ne se sentait pas d'autre choix que de dériver à son tour. Les trois idées « Toc » de Wauquiez Il avait la tête penchée, le costume gris mais la cravate rouge écarlate sur sa chemise blanche. Il lisait ses fiches quand il sortait ces chiffres. 1. « En contre-partie du RSA, il faut que chacun assume chaque semaine 5 heures de service social.» 2. 3.

Au choix. De quoi parle-t-on ? Que reste-t-il ? Dans son intervention, Laurent Wauquiez, pourtant attentif aux notes placées devant lui, évoque l'APL... Quel débat ? Sans surprise. 10 chiffres méconnus sur la société française. 10 chiffres méconnus sur la richesse des Français. L'Insee a publié ce jeudi l'édition 2011 de l'ouvrage "Les revenus et le patrimoine des ménages". L'étude présente l'évolution des indicateurs d'inégalité de revenus, de niveaux de vie et de pauvreté entre 1996 à 2008, et fait le point sur la détention patrimoniale en 2010. Ce qu'il faut en retenir. Plus de 9 ménages sur 10 ont un patrimoine privé Les deux tiers possèdent à la fois des actifs financiers et des biens immobiliers. Parmi les ménages détenteurs d'un patrimoine financier, 94% possèdent un livret d'épargne et 46% un produit d'assurance-vie. Parmi les ménages possédant un bien immobilier, 94% sont propriétaires de leur résidence principale et 30% possèdent une résidence secondaire ou de l'immobilier locatif.

La moitié des ménages sans patrimoine ne boucle pas ses fins de mois Seuls 6% des ménages français ne disposent d'aucun actif financier ou immobilier. Un ménage sur deux est endetté Un ménage sur deux remboursait un emprunt ou un crédit en 2008. La crise a aggravé la pauvreté et les inégalités en France. Le nombre de pauvres en France, c'est-à-dire vivant avec moins de 954 euros par mois est passé à 8,2 millions en 2009 contre 7,8 millions en 2008. Soit un taux de pauvreté de 13,5%, en hausse de 0,5% sur un an, détaille l'Institut de la statistique dans l'étude "Niveaux de vie en 2009". Près d'une personne sur 7 est ainsi considérée comme pauvre dans notre pays. 2009 est "vraiment la première année pleine où se ressentent les effets de la crise" amorcée en 2008, a commenté Jean-Louis Lhéritier, chef du département "Ressources et conditions de vie des ménages" à l'Insee.

Pourtant, "malgré la crise, l'évolution du niveau de vie médian est restée positive", a-t-il souligné: la moitié des Français vivait avec moins de 19.080 euros par an (1.590 euros par mois), en hausse de 0,4% par rapport à 2008. Cette progression est toutefois restée très limitée, après une hausse de 1,7% entre 2007 et 2008, a souligné M. Lhéritier, qui impute ce ralentissement à la crise. Les inégalités n'augmentent qu'avec les super riches.

Les chiffres noirs de la pauvreté en France. Le niveau de vie médian des Français a augmenté de 0,4% Malgré la crise, le niveau de vie médian des Français, qui sépare la population en deux moitiés, a augmenté de 0,4% en 2009. Il s'établissait à 19.080 euros par an, soit 1590 euros par mois. Le niveau de vie se calcule en divisant le revenu disponible du ménage par le nombre le nombre d'unités de consommation (UC). Un concept statistique qui permet de tenir compte des économies d'échelle liées à la vie en commun et du fait que les enfants consomment moins que les adultes. Ainsi, seul le premier adulte du ménage se voit attribuer 1 UC. Près d'un français sur sept est pauvre La crise a en effet augmenté le nombre de pauvres en France. 4,1 millions de personnes vivent avec moins de 773 euros par mois La crise a également accru l'intensité de la pauvreté. La crise a frappé les 40% des Français les moins riches 2009 marque un tournant dans l'évolution du niveau de vie des catégories les plus modestes.

Une stabilisation trompeuse des écarts. Copé sur le non cumul des mandats : à "5000 euros par mois, on n’aura que des minables" Service Unavailable. La séquence de communication "L'assistanat est le cancer de la société" lancée dimanche soir sur BFM par Laurent Wauquiez aura duré une semaine. Elle introduit un axe de campagne à droite pour 2012. Et dire que l'on m'accusait de caricaturer en 2008 lorsque j'évoquais la possibilité d’un délit de pauvreté made in UMP. Au fond chez les hommes du Monarque, faute de résultats et pour masquer les inégalités de plus en plus criantes, on en revient toujours à désigner un coupable, le plus faible et vulnérable possible.

Quand on n'arrive pas à supprimer la pauvreté, on criminalise le pauvre et hop: la conséquence des désordres devient la cause des problèmes. Déjà le mois dernier, au nom de "la justice sociale", un député UMP après sa déculottée aux régionales proposait de conditionner les indemnités des chômeurs de longue durée à un travail gratuit. 2 / Car, il s'agit aussi de rassurer patronat et possédants dans cette période de confusion des valeurs. Observatoire des inégalités. 22 décembre 2015 - La moitié des salariés touchent moins de 1 770 euros net par mois, 16 % touchent plus de 3 000 euros. Et vous ? Cet outil proposé par l’Observatoire des inégalités permet de vous situer. 61 % des salariés touchent moins de 2 000 euros nets par mois, la moitié moins de 1 772 euros, 30 % moins de 1 471 euros.

Afin de mieux mesurer la hiérarchie des salaires, l’Observatoire des inégalités vous propose un outil qui vous permettra de vous situer, grâce aux données publiées par l’Insee pour l’année 2013. En équivalent temps plein, l’échelle commence en théorie au Smic (1 121 euros nets mensuels en 2013) et peut atteindre des niveaux très élevés. Comment nous avons procédé : Ces données Insee portent sur les salaires nets mensuels en France, et non sur les niveaux de vie . Cliquez sur l’image pour utiliser notre outil. Montant du SMIC - SMIC Horaire Net 2012 - tout le SMIC 2012. Rémunération des élus politiques en France. L'oligarchie des incapables - Le Parisien Liberal sur LePost.fr (15:20) Simulez votre propre réforme fiscale. Niveau des revenus des Français - Laurent Remise. Observatoire des inégalités. Sommes nous tous des minables Mr Copé. Etes-vous riche ou pauvre ?

Inégalités de revenu en France.