Community management

Facebook Twitter

Pourquoi les fans abandonnent les marques sur les réseaux sociaux. Cet article a été publié il y a 3 ans 2 mois 6 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour.

Pourquoi les fans abandonnent les marques sur les réseaux sociaux

Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Une récente étude du site nous donne des informations intéressantes sur le comportement des internautes/consom’acteurs. On le sait tous , il est dur de recruter des fans. Il faut faire preuve d’originalité, de finesse et apporter une véritable valeur ajoutée.

Or le fan est quelqu’un de capricieux et d’exigeant. Les principales raisons sont des publications trop régulières/répétitives qui vont venir “polluer” la page des fans. Injures et diffamations sur les réseaux sociaux : attention danger ! Cet article a été publié il y a 3 ans 3 mois 7 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour.

Injures et diffamations sur les réseaux sociaux : attention danger !

Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Les réseaux ne sont pas un monde à part comme on voudrait le croire parfois. Le récent jugement du Conseil des Prud’hommes de Boulogne-Billancourt déclarant fondé le licenciement de trois salariés qui avaient dénigré leur employeur sur leur mur Facebook est là pour nous le rappeler. Certes une liberté fondamentale existe : la liberté d’expression. La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen nous indique en effet que “la libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme”.

Les révélations sur le bouton « partage » de Facebook. Cet article a été publié il y a 3 ans 1 mois 20 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour.

Les révélations sur le bouton « partage » de Facebook

Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Voilà une info qui risque d’en étonner plus d’un… N’en déplaise à beaucoup, les chiffres de Facebook, c’est beaucoup plus subtil qu’on ne le pense… Et oui, p renez garde chers amis : le compteur de partage facebook, c’est tout simplement de la poudre aux yeux. Vous pensez sans doute, et il y a peu, je pensais encore comme vous, que le nombre de “share” représente le nombre de partages réel sur facebook : j’ai en effet réalisé un petit sondage et la plupart des sondés pensent que le chiffre indiqué représente le nombre de fois où l’article a été partagé sur Facebook.

Savoir parfois ne pas aller sur Facebook. Il faut savoir parfois ne pas aller sur Facebook.

Savoir parfois ne pas aller sur Facebook

Cette proposition de bon sens, qui aurait eu il y a à peine un an l’assentiment de presque tous les annonceurs nous ferait aujourd’hui passer pour des ringards. Si tout le monde crée sa page, pourquoi pas moi, dit l’annonceur ? Mon concurrent a 30000 fans avec qui il partage sans relâche et mon agence me parle tous les jours de superbes opérations de Coca Cola (et de leur superbe budget, mais là-dessus je suis moins à l’écoute). E-réputation : construire. Oui, mais comment ? Nous l »avons dit dans un billet récemment, et dans une publicité, qui est parue aujourd »hui dans Stratégies : une e-réputation, ça ne se nettoie pas, ça se construit.

E-réputation : construire. Oui, mais comment ?

On nous objecte : oui, mais comment ? Sous l »air de dire : c »est bien beau de nous dire ce qu »il ne faut pas faire, mais si on avançait ? Avançons. Construire sa e-réputation, ça peut se faire en quelques étapes. Quelle est la synthèse de votre réputation en ligne ? Faire le bilan, c »est donc explorer d »abord la demande, adopter le point de vue de vos publics, et faire ressortir, puis analyser, ce qui est produit par le web à votre égard. Opinion. A l’époque des discours prophétiques sur le web 2.0, on rêvait de renouveler la démocratie par le web en offrant aux citoyens de nouvelles façons de participer à la décision publique.

Opinion

Ce temps semble aujourd’hui révolu tant désormais la classe politique française parait plus préoccupée par la régulation du web (comme récemment Fleur Pellerin avec Twitter) que par une réelle réflexion sur la démocratie numérique. La participation citoyenne en ligne, l’apanage des médias Pour l’essentiel, la participation en ligne sur les questions de société se joue aujourd’hui dans les espaces de commentaires des médias (et quelques forums d’envergure). M?dias Sociaux dans l?entreprise : ??It?s [NOT] the marketing, stupid!?? ? Mais o? est-ce qu'on est ? Entreprises Published on novembre 8th, 2010 | by Anthony Quand elle s’intéresse aux médias sociaux, l’entreprise n’y voit souvent qu’un nouveau canal marketing, un nouveau moyen de toucher et fidéliser sa clientèle.

M?dias Sociaux dans l?entreprise : ??It?s [NOT] the marketing, stupid!?? ? Mais o? est-ce qu'on est ?

Les entreprises qui l’entendent de cette oreille passent malheureusement à côté du véritable potentiel des médias sociaux. Car la réelle opportunité « Social Media » dans l’entreprise n’est pas marketing. Malgré toutes les magnifiques campagnes qui utilisent les médias sociaux de manière toutes plus ingénieuses les unes que les autres, ce n’est pas là le réel potentiel pour une entreprise sur le web social. Le community management c'est magique. Aujourd'hui, j'ai été invité à participer à un séminaire organisé par Ideal Connaissances.

Le community management c'est magique

La question qui m'était posée pour cette intervention : « pouvez-vous faire un retour d'expérience sur la mise en place d'une stratégie de community mnagement ? ». Voici donc mon retour d'expérience pour lequel j'ai choisi de partir de mes « désillusions »... plutôt que de créer d'autres illusions sur le sujet! Médias sociaux > Les médias sociaux : et si on en parlait moins ? … et surtout mieux. Si je devais retenir deux choses de la semaine passée, ce serait d’abord : une semaine riche avec beaucoup de rencontres et de discussions avec des directions communication et web autour de l’intégration et prise en main des médias sociaux par les entreprises.

Médias sociaux > Les médias sociaux : et si on en parlait moins ? … et surtout mieux

J’ai également été impressionné par la présentation de la stratégie médias sociaux de British Telecom par Bian Salins (@b1an). Fred aura sûrement l’occasion de revenir dans les prochains jours sur ce cas. Peu d’exemples d’entreprises en France vont aussi loin, non faute de compréhension mais de vraie prise en main du sujet par les entreprises et directions.la réalité d’un décalage entre les discours et la réalité opérationnelle et stratégique sur le sujet des médias sociaux. On voit de plus en plus d’experts apparaître se revendiquant être les nouveaux “moutons à 5 pattes” capables de répondre à tous les besoins des entreprises. Parler des médias sociaux est à la portée de tous. Profession community manager - Dossiers. 29/01/2010 - Face à l'explosion du Web 2.0, les entreprises s'intéressent de plus en plus à cette nouvelle méthode de gestion de leur clientèle et de leur communication.

Profession community manager - Dossiers

Les community managers sont des putes. J’ai lancé cette phrase à Ouessant lors d’une conférence. Comment vais-je la concilier avec le cours et la conférence publique que je donnerai la semaine prochaine à Lausanne dans le cadre d’une nouvelle formation lancée par le Centre suisse d’enseignement du marketing (SAWI). Leur objet sera justement la gestion des communautés. Depuis que je tiens mon blog, je suis un community manager. J’essaie de répondre aux commentateurs, j’écris parfois des articles pour préciser ou répéter ce que j’ai déjà dit, je dialogue avec mes lecteurs sur Twitter, un peu sur Facebook, j’interagis avec d’autres blogueurs à travers leurs propres articles quand ils croisent mes sujets de réflexions, je suis toujours disponible pour des rencontres IRL chez moi, dans les cafés, lors de débats.

Suis-je pour autant une pute ? Comme toute communauté, elle se transforme sans cesse. Maintenant, quand une entreprise embauche un community manager, a-t-elle les mêmes objectifs que moi ?