background preloader

Tourisme

Facebook Twitter

Ville de Marseille. Ville de Marseille. Le saviez-vous ?

Ville de Marseille

Marseille compte plus de 100 fontaines ornementales ou d'eau potable (fontaines à boire). Les fontaines ornementales (eau non potable sauf mention contraire) Visiter Marseille autrement avec nos guides de voyage insolites - Zigzao. Marseille - 50 gigapixels. Panoramic Photography. Search Results for marseille. 20 meilleures randonnées Marseille. 15.38km +209m -214m 4h55 Facile Départ à Marseille - 13 - Bouches-du-Rhône Nous allons faire un circuit dans les vieux quartiers de Marseille. 7.39km +13m -13m 45min Randonnée très facile à vélo ou VTT, empruntant majoritairement les quelques pistes cyclables dont dispose la ville, permettant de découvrir le Boulevard Michelet et l'Avenue du Prado vers la mer, puis le Parc Borely et enfin les berges de l'Huveaune. 2.84km +83m -83m 1h00 Balade au sein d'un parc public méconnu qui offre une vue splendide sur Marseille et toute sa rade. 13.28km +900m.

20 meilleures randonnées Marseille

Balade Marseille : Plus de 10 parcours créés pour vous ! MarseilleTourisme.fr ® Le site de référence. La Carte des Explorateurs et des Mordus de Marseille. Marseille Provence Greeters. Tourisme en Provence, Bouches-du-Rhône – My Provence. Basilique Notre-Dame-de-la-Garde. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Basilique Notre-Dame-de-la-Garde

Intérieur de la basilique Basilique Notre-Dame-de-la-Garde - vue intérieure Construite par l'architecte protestant Henri Espérandieu dans le style romano-byzantin et consacrée le 5 juin 1864, elle remplace une chapelle du même nom édifiée en 1214 et reconstruite au XVe siècle. Bâtie sur les bases d'un fort du XVIe siècle construit par François Ier en 1536 pour résister au siège de Charles Quint, la basilique comporte deux parties : une église basse, ou crypte, creusée dans le roc et de style roman, et au-dessus une église haute de style romano-byzantin décorée de mosaïques. Au sommet d'un clocher carré de 41 mètres de haut surmonté lui-même d'une sorte de tour de 12,5 mètres qui lui sert de piédestal, se dresse une statue monumentale de 11,2 mètres de la Vierge à l'Enfant réalisée en cuivre doré à la feuille[2]. Une chapelle au XIIIe siècle[modifier | modifier le code] Un site exceptionnel[modifier | modifier le code] « Chante, vaste bourdon ! Fort Saint-Nicolas (Marseille)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fort Saint-Nicolas (Marseille)

Fort Saint-Nicolas de Marseille La poudrière est enclavée dans le Fort d’Entrecasteaux, partie haute du Fort Saint Nicolas à Marseille. Ce système de défense s’avéra inefficace lors de l’attaque de la ville par le roi Alphonse V d’Aragon le . Débarqués dans une anse voisine, les Aragonais prirent à revers la chapelle et les galères catalanes purent pénétrer dans le port. La ville fut pillée pendant trois jours et les Aragonais emportèrent comme trophée la chaîne du port qui se trouve toujours exposée dans la cathédrale de Valence (Espagne). En 1591 quatre particuliers Louis Naudet, Gabriel Delassus, Jean Beolan et Antoine Mascaron firent rebâtir la chapelle Saint-Nicolas[4]. Le , le roi Louis XIV adressait une lettre au duc de Mercœur, gouverneur de Provence, précisant sa décision d’envoyer des troupes sur Marseille afin d’empêcher la continuation des désordres. Villa Méditerranée. Le bâtiment de la Villa Méditerranée a fait l’objet d’un concours remporté en 2004, par l’architecte Stefano Boeri.

Villa Méditerranée

Les travaux ont démarré en 2010. Stefano Boeri a conçu un édifice hors normes qui développe ses espaces sur et sous la mer et se distingue par une spectaculaire avancée en porte-à-faux de 40 mètres, au-dessus d’un bassin artificiel de 2 000 m2. Véritable prouesse technique, il est, à ce jour, unique en Europe par sa capacité d’accueil du public. Le niveau supérieur, dont le toit culmine à 19 mètres au-dessus du bassin, accueillera un plateau d’exposition de 760 m2, relié par une passerelle à une salle de 150 m2 et entouré d’un belvédère en libre-accès.

Sous le bassin de 2,25 mètres de profondeur, se trouve la base du bâtiment. A l’extérieur, la peau de béton, percée d’ouvertures, a été pensée comme un ruban parcourant tout l’édifice, de sa façade arrière à son toit, en passant par la face inférieure du porte-à-faux. Canebière. Pour l'article traitant des plantations de chanvre, appelées « canebières » en provençal, voir chènevière.

Canebière

La Canebière, anciennement Cannebis puis Cannebière (en occitan provençal : la Canebiera en norme classique ou la Canebiero en norme mistralienne) est une avenue du centre de Marseille mesurant 1 km, qui va de l'église des Réformés au Vieux Port et englobe, depuis 1927, la rue Noailles et les allées de Meilhan. Étymologie[modifier | modifier le code] Historique[modifier | modifier le code] Dès le Xe siècle, le lieu prend le nom de plan Fourmiguier. En 1296, le comte de Provence, Charles II obtient de la ville une concession afin d'y installer des chantiers navals[3]. En 1666, les remparts sont détruits et la commercialisation des terrains des nouveaux quartiers commence.