background preloader

Théories de l'art

Facebook Twitter

Universalis : CRITIQUE D'ART. Universalis : CRITIQUE D'ART EN FRANCE AU XIXe SIÈCLE. Universalis : BAUDELAIRE CHARLES (1821-1867) Universalis : SALONS, livre de Charles Baudelaire. Universalis : THÉORIE DES COULEURS, livre de Johann Wolfgang von Goethe. Hiérarchie des genres en peinture de Félibien aux Lumières. 2On aurait pu en 1663, l’année où Félibien publia le Portrait du roi et Les Reines de Perse, textes tous deux consacrés à des tableaux de Le Brun, poser une question impertinente : laquelle des deux œuvres occuperait la plus haute place dans une éventuelle hiérarchie ?

Hiérarchie des genres en peinture de Félibien aux Lumières

La réponse eût été délicate. Le peintre est-il plus grand lorsqu’il parvient à saisir l’incroyable merveille de la physionomie royale, même s’il l’orne d’allégories qui pèsent peu en regard de cette incarnation de la royauté, ou lorsqu’il compose cette histoire de la clémence d’Alexandre, où le jeu des passions est si délicatement exprimé, et qui au mieux ne désigne le monarque que par allégorie ?

Ce portrait, malgré l’infériorité du genre, ne vaut-il pas mieux que l’histoire ? Le diptyque initial de Félibien, en ce début du règne personnel de Louis XIV, indique assez clairement le double projet de la peinture : célébrer le roi et d’autre part élaborer une grande peinture digne de son règne. L'art et les normes sociales au 18e siècle - Thomas W. Gaehtgens. ENTRETIENS SUR LES VIES ET SUR LES OUVRAGES DES PLUS EXCELLENTS PEINTRES ANCIENS ET MODERNES.

La littérature artistique connaît en France un véritable essor dans les années 1660.

ENTRETIENS SUR LES VIES ET SUR LES OUVRAGES DES PLUS EXCELLENTS PEINTRES ANCIENS ET MODERNES

C'est en 1666 que paraît le premier volume des Entretiens d'André Félibien (1619-1695), entreprise considérable qui ne s'achèvera qu'avec la parution du cinquième volume, en 1688. L'auteur n'était ni un inconnu ni un dilettante. Issu d'une famille de la bourgeoisie marchande, Félibien avait acquis des compétences auprès de l'élite artistique et savante qu'il avait fréquentée lors de son séjour à Rome, de 1647 à 1649, en qualité de secrétaire de l'ambassadeur auprès du Saint-Siège : les peintres italiens et français, les antiquaires et les collectionneurs érudits dont l'illustre Cassiano del Pozzo, ami et mécène de Poussin.

Antiquité

Au-delà de l'art : Créativité et expérience esthésique. De l'art en général et de l'art contemporain en particulier, François Dagognet. Des philosophes à voir et à entendre pour comprendre. Esthétique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Esthétique

Première page du livre intitulé Æsthetica de Baumgarten, 1750 Dans le langage courant, l'adjectif esthétique est synonyme de beau. Et comme nom, esthétique est une notion désignant l'ensemble des caractéristiques qui déterminent l'apparence d'une chose, souvent synonyme de design ou d'aspect physique du corps humain. Définition[modifier | modifier le code] Étymologie et sémantique[modifier | modifier le code] Le terme esthétique prend une signification différente selon les langues, n'ayant pas été adopté aux mêmes périodes, et à la suite de l'influence des mêmes œuvres philosophiques (celles de Kant et Hegel notamment). Le terme est aussi dérivé : l'esthétisme, qui caractérise l'évaluation des valeurs humaines du seul point de vue esthétique (selon le beau et l'agréable), puis désigne ultérieurement un mouvement artistique et littéraire anglais du XIXe siècle.

Objet[modifier | modifier le code] Histoire en occident[modifier | modifier le code] Les paradoxes de la création. 1 John Keats, Endymion, 1817. « A thing of beauty is a joy for ever. » Keats1 1La socio-anthropologie des faits artistiques et littéraires, par l’ouverture de son cadre paradigmatique, son indépendance théorique et thématique, nous paraît être un lieu particulièrement propice pour une interrogation élargie, non restreinte aux seules théories dominantes propres à chaque domaine ou champ de la sociologie.

Les paradoxes de la création

Il ne s’agit nullement de contester la valeur heuristique de ces théories « canoniques », largement diffusées aujourd’hui, même si leurs limites restent le plus souvent évidentes et la synthèse très difficile à opérer. Il s’agit de rechercher des façons de décrire, de comprendre et d’analyser qui réduisent le moins possible la complexité de l’objet, qui s’éloignent le moins possible de l’expérience réelle des acteurs, de ce qu’ils éprouvent vraiment en agissant, de ce qui les pousse souterrainement à agir. 4La distinction « proposant »/« recevant » présente un caractère opératoire.