background preloader

Chap1 : l'analyse de la performance de l'organisation

Facebook Twitter

6.1.1 - 6.1.2

Les ratios financiers : définition, calculs et explications. Les ratios financiers sont des indicateurs utilisés pour conduire des analyses financières d’entreprises. Ils sont, le plus souvent, utilisés par le dirigeant pour suivre son entreprise ou par des repreneurs d’entreprises et investisseurs, notamment dans le cadre d’une évaluation. Compta-facile vous propose une fiche répondant aux questions : qu’est-ce qu’un ratio financier ? A quoi servent les ratios financiers ? Comment calculer les principaux d’entre eux ? Besoin d'un expert-comptable ? Qu’est-ce qu’un ratio financier ?

Par définition, un ratio financier représente un coefficient ou un pourcentage calculé par un rapport entre deux masses. Il fournit une indication sur la rentabilité d’une entreprise, la structure de ses coûts, sa productivité, sa solvabilité, ses liquidités, son équilibre financier, etc. A quoi servent les ratios financiers ? Les ratios financiers sont d’une grande utilité, tant pour les dirigeants que pour les lecteurs de comptes.

Le ratio d’indépendance financière. CAF ou pas CAF ? Qu'est ce que la capacité d'autofinancement ? La capacité d’autofinancement (CAF) est un ratio financier qui montre la capacité de l’entreprise à autofinancer son cycle d’exploitation et à générer de la richesse. La CAF représente un flux potentiel de trésorerie pour l’entreprise, soit sa rentabilité. Le calcul de la CAF prend en compte le résultat de l’entreprise augmenté des charges qui ne représentent pas une sortie de trésorerie et diminué des produits qui ne représentent pas une entrée de trésorerie. La capacité nette d’autofinancement (CAF nette) représente la CAF diminuée du montant du capital des emprunts à rembourser de l’entreprise.

Attention, une CAF négative montre l’incapacité de l’entreprise à générer de la richesse grâce à son cycle d’exploitation. Capacité d’autofinancement (CAF) : définition La capacité d’autofinancement (CAF) est un ratio financier qui montre l’ensemble des ressources internes générées par l’activité de l’entreprise et permettant d’assurer son financement. Quel doit être le niveau de la CAF ? La capacité d'autofinancement (CAF) : définition, calcul et intérêt. La capacité d’autofinancement désigne l’ensemble des ressources internes générées par l’entreprise dans le cadre de son activité qui permettent d’assurer son financement. Nous étudierons dans cet article de Compta-Facile la capacité d’autofinancement (CAF) : qu’est-ce que la capacité d’autofinancement ?

Comment la calculer ? Pourquoi ? Comment interprêter une CAF ? Besoin d'un expert-comptable ? 1. Dans le cadre de son activité, une entreprise doit financer plusieurs éléments : les investissements qui permettent d’assurer et de développer l’activité de l’entreprise,le remboursement de ses emprunts,le paiement des dettes fournisseurs, fiscales et sociales,le versement des dividendes aux associés… Le calcul de la capacité d’autofinancement permet donc de déterminer le flux potentiel de trésorerie dont dispose l’entreprise. 2.

Le calcul de la capacité d’autofinancement est le suivant : Capacité d’autofinancement (CAF) = produits encaissables – charges décaissables A. B. 3. Soldes intermédiaires de gestion - SIG. Dans le système développé de la liasse fiscale, le plan comptable général prévoit le calcul de neuf soldes intermédiaires de gestion. Afin de rendre ces soldes comparables entre différentes entreprises, la Centrale de bilans propose une analyse plus économique (pour certains auteurs, les SIG du PCG sont de nature trop juridique) par certains retraitements, expliqués dans une deuxième partie (SIG CDB en fin de fiche). Tableau des SIG précognisé par le Plan comptable général Marge commerciale Elle constitue un indicateur fondamental de l'activité des entreprises commerciales.

Production de l'exercice Elle constitue un indicateur de gestion qui n'est pas homogène, car la production vendue est exprimée au prix de vente (généralement HT) alors que la production stockée et la production immobilisée sont évaluées au coût de production. Valeur ajoutée La valeur ajoutée mesure l'activité propre de l'entreprise et contribue à la formation du résultat. Excédent brut d'exploitation (EBE) Les soldes intermédiaires de gestion - SIG. Les soldes intermédiaires de gestion (SIG) permettent d’analyser le résultat de l’entreprise en le décomposant en plusieurs indicateurs importants, ce qui permet d’obtenir de l’information sur l’activité d’une entreprise et la formation de son bénéfice (ou déficit).

Le calcul des soldes intermédiaires de gestion s’effectue à partir des mêmes éléments que ceux qui figurent dans le compte de résultat : les charges et les produits. 1. Utilité des soldes intermédiaires de gestion (SIG) Les soldes intermédiaires de gestion permettent de comprendre la construction du résultat en identifiant et mettant en valeur quelques indicateurs clés tels que la marge, l’excédent brut d’exploitation ou encore le résultat d’exploitation. On utilise notamment les indicateurs figurant dans les soldes intermédiaires de gestion pour se comparer aux statistiques du secteur voir directement à des concurrents. 2.

A. C’est un indicateur de pilotage primordial pour le chef d’entreprise. B. C. D. E. F. G. 3.