background preloader

Opendata

Facebook Twitter

Opening data for stronger cities: The 'What Works Cities' initiative. We let you know a few weeks ago that we were beginning a new effort to improve open data across mid-size American cities.

Opening data for stronger cities: The 'What Works Cities' initiative

Today, we’re so happy to be able to tell you more about what we’re doing. Sunlight is proud to announce that we’ve joined a collaboration called the What Works Cities initiative, a three-year, nationwide program to accelerate the use of data and evidence in American cities. The initiative aims to help local governments make better use of the data they create in order to engage the public, make government more effective and improve people’s lives. Funded by Bloomberg Philanthropies, What Works Cities will provide the resources of five different data-focused organizations to mid-sized cities with populations that range from 100,000 to 1 million. Not only will we get the chance to talk about open data in many new places across the country, but the What Works Cities initiative ties the goal of opening data to helping cities achieve the goals they set for themselves.

Associations : à qui profitent les subventions ? L’open data, véritable voie de modernisation pour les administrations. Trouver les restaurants qui rejettent leurs huiles usagées dans les égouts en croisant une poignée de jeux de données : le travail de la « geek squad » de New York illustre les perspectives ouvertes par l’utilisation, par les administrations, en interne, des données, une des promesses de l’open data.

L’open data, véritable voie de modernisation pour les administrations

En France, des réutilisations aussi poussées et spectaculaires se font toujours attendre dans les administrations de l’Etat ou des collectivités territoriales. L’ouverture récente des données, depuis 2010, soit trois ans après les pionniers anglo-saxons, explique cette timidité. Et peut-être aussi une absence de vision aussi forte qu’à New York, ville qui se pense comme « une plate-forme ». Opendata meurtre arme à feu etats unis. Etalab dissout, vers la fin de l'open data à la française ? La dissolution d'Etalab pourrait entrainer un changement de philosophie de la part de l'Etat en matière d'ouverture des données publiques.

Etalab dissout, vers la fin de l'open data à la française ?

Le gouvernement a décidé de dissoudre Etalab dans la Direction interministérielle pour la modernisation de l'action publique, plus connue sous son ancien nom de Direction générale de la modernisation de l'État (DGME). Une annonce qui s'accompagne de celle du départ du directeur d'Etalab Séverin Naudet, figure de droite auto-proclamée, qui avait critiqué le programme du PS lors de la campagne présidentielle. L’Inde (dé)connectée. Derrière l'image de pays en plein boom technologique, l'Inde reste divisée en deux pays, côté rural et côté urbain, dont les accès au web restent très disparates.

L’Inde (dé)connectée

Une réalité quelque peu compensée par la démocratisation du mobile, mais qui reste bien loin de la légende de la 3G généralisée colportée par les études. Au départ, ce papier devait parler de train en Inde. Plus précisément, de l’initiative de la compagnie ferroviaire nationale indienne de publier une carte de temps réel du mouvement des trains à travers le sous-continent sous forme de Google Maps. Le tout agrémenté d’une évaluation en temps réel de la ponctualité sur le réseau.

Guide pratique de l’ouverture des données publiques territoriales en version beta, à commenter et enrichir. Dans le cadre du programme d’ouverture des données publiques, la Fing publie le guide pratique de l’ouverture des données publiques territoriales, à l’usage des territoires et de leurs partenaires.

Guide pratique de l’ouverture des données publiques territoriales en version beta, à commenter et enrichir

Ce guide version béta est publié sous licence Creative Commons CC-By. Lyon sous-surveillance - Cartographie collaborative et ressources sur la vidéo-surveillance. Eaupen – Le réseau des points d'eauEaupen application gratuite qui recense les points d'eau potable. Les blogs de Data Geek : Mathieu Rajerison, la passion de la GéoData et des représentations.

Les blogs de Data Geek : Mathieu Rajerison, la passion de la GéoData et des représentations 11 juillet Agronome et géomaticien, Mathieu Rajerison travaille au sein d’un pôle chargé des Statistiques et de la Géomatique dans un Service Déconcentré du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie. Il nous fait part sur Data Publica de sa passion pour les statistiques spatiales et les représentations graphiques qu’il partage sur son blog Data & Gis Tips . Data Publica : Quand et pourquoi as-tu créé ton blog ? Mathieu Rajerison : C’est en 2009, alors que je m’intéressais aux solutions libres dans le domaine du spatial, que j’ai commencé mon blog.

Tenir un blog a un effet rétro-actif. Au départ, mon blog était surtout orienté Informatique Décisionnelle dans le domaine du spatial mais le tournant est récent vers les statistiques spatiales et la représentation graphique de données. Te considères-tu comme un data geek ? Je suis assez peu passionné d’objets électroniques. . Le blog de Open Data: Infolab : comment et pourquoi faire ? EXPOVIZ. Vers un Nouveau Monde de données.

A l’occasion de la Semaine européenne des l’Open Data qui se déroulait à Nantes du 21 au 26 mai 2012, j’étais invité à faire une présentation sur le web des données, pour dépasser et élargir la problématique particulière de la réutilisation des données publiques.

Vers un Nouveau Monde de données

En voici la transcription. Nous sommes passés d’un web de l’information et de la connaissance à un web de données. “Les données sont le nouveau pétrole de l’économie”, expliquait le consultant Clive Humby dès 2006. Tim O’Reilly et John Battelle ne disaient pas autre chose quand ils imaginaient le concept de Web² devenu depuis (et il serait intéressant de regarder comment) celui des Big Data. En France, l'open data en marche. Rennes - Novosphère. Le programme 2012 - Les Rencontres Cap'Com. Le livre. "L’open data, comprendre l’ouverture des données publiques" (Simon Chignard, Fyp Editions mars 2012, préface de Jacques-François Marchandise, FING) Pour acheter le livre en ligne (sur Amazon.fr), cliquer sur le lien suivant : L’Open data La donnée est au coeur du fonctionnement des institutions publiques, de l’Etat aux collectivités.

Le livre

Elle permet d’aider à la décision, d’évaluer les politiques mises en oeuvre ou de faire vivre les services urbains de notre vie quotidienne (transports, vie culturelle, économie, politique sociale, …). L’open data consiste à mettre à disposition toutes les données publiques numériques non nominatives, ne relevant pas de la vie privée ni de la sécurité. Ce livre montre comme l’open data peut être source d’innovation tant pour les institutions que pour ceux qui réutilisent les données publiques, dans les domaines économiques, culturels et sociaux:

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'Open Data (sans jamais oser le demander) Par Julien Le Bot Une nouvelle forme de « ruée vers l’or » est-elle née ?

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'Open Data (sans jamais oser le demander)

Ne parle-t-on pas – un peu vite évidemment, mais c’est de la rhétorique – de « nouveau pétrole » quand il s’agit de désigner ces gisements de données qui nous entourent, qui nous guident parfois, qui nous suivent le plus souvent ? A l’occasion de la sortie du livre « L’Open Data, comprendre l’ouverture des données publiques » (aux éditions Fyp), conversation avec son auteur, Simon Chignard. Simon Chignard scrute depuis pas mal de temps, déjà, ce paysage de l’Open Data – ou « données ouvertes » qui, du reste, ne sont pas nécessairement d’origine publique. Consultant, formateur, l’auteur du livre publié par les éditions Fyp est aussi l’un des co-fondateurs de la Cantine numérique rennaise (dont il est, entre parenthèse, vice-président).

Le sérail journalistique, urbanistique, start-up-istique (#NéologismeHideux), ne parle que de ça. Il s’agit donc, au départ, d’une notion d’origine « scientifique ». Un exemple ? Blog du projet open data du Département de Loire-Atlantique. Le mouvement d’ouverture des données publiques vise non seulement à développer la transparence du bien commun que constituent les données publiques, mais aussi et surtout à favoriser leur réutilisation, à encourager la participation citoyenne et la collaboration pour susciter des innovations sociales et économiques.

Blog du projet open data du Département de Loire-Atlantique

Ce qu’en pense Philippe Grosvalet, Président du Conseil général de Loire-Atlantique : Le 18 octobre 2011, en votant à l’unanimité une délibération sur l’ouverture des données publiques du département de Loire-Atlantique, les conseillers généraux se sont prononcés en faveur d’un projet ayant les objectifs suivants : Enjeux et usages des données publiques. Au rythme des ruptures technologiques et des usages qui accompagnent la «révolution numérique» depuis quarante ans, la problématique des données publiques prend une nouvelle actualité.

Enjeux et usages des données publiques

L'accès aux fichiers, aux données et aux documents administratifs évoque deux enjeux de société : un enjeu socio-économique que souligne la directive européenne de 2003 : défi de compétitivité lié aux services d'information et de communication trans-frontières ; et un enjeu politique : défis d'une administration et d'un gouvernement qui partageraient leur information avec la presse et avec le grand public. Liens vagabonds : Hackaton tout terrain, Datajournalisme en question, et données à gogo ! Par Julien Le Bot "La mode, c'est ce qui se démode", disait (grosso modo) Jean Cocteau. Est-il bien raisonnable de s'emballer pour toutes ces histoires de data ? Sans doute pas, pourrait-on penser en bon sceptique. Encore que. Sans mauvais jeu de mot, Tristan Tzara, docteur ès dadaïsme (à une lettre près, il était visionnaire !) Euphorie printanière ou accès de joie insensé : la cueillette ("zadigacisante") aux liens a été, à n'en pas douter, fabuleuse.

Comment l'information (grand public) peut et doit être en mesure de s'adapter à ces enjeux ? Open data - plateformes France. Data Publica, le portail français des données publiques et de l'open data. Open data comes to France: every public building mapped.

Revue Urbanisme. Les présentations du Séminaire de l'observation urbaine 2011 sont disponibles à l'adresse : RSLN #9 - Opendata : et nous, et nous, et nous ? La plateforme. Catalogue. Statistiques. Open Data. Initiatives autour des données ouvertes. Aspects règlementaires Peut-on diffuser des données publiques sous licences libres et ouvertes ? Par Thomas Saint-Aubin, chargé d'enseignement un article de Thomas Saint-Aubin, chargé d'enseignement à Paris I Panthéon-Sorbonne, sur le site "Le village de la Justice" La licence "IP" qui vient d'être créée sur le répertoire des informations publiques du ministère de la Justice et des Libertés.

Convention d'Aarhus : un service public est tenu de fournir les données environnementales sous forme numérique si cela existe : Règlement (UE) n°268/2010 de la Commission du 29 mars 2010 portant modalités d'application de la directive 2007/2/CE du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne l'accès des institutions et organes communautaires aux séries et services de données géographiques des États membres dans des conditions harmonisées a été publié au JOUE L 83 du 30/03/2010, page 8 Lettre de la CADA consacrée à la réutilisation des données publiques, 7 aout 2009.

Initiatives Nantes.