background preloader

Débat public français

Facebook Twitter

Www.redressement-productif.gouv.fr/files/rapport-fiscalite-du-numerique_2013.pdf. Glad to Be Unhappy: The French Case. Sometimes, even the wrong question can get the right answer.

Glad to Be Unhappy: The French Case

So, at least, it appears from a report in the Guardian about Claudia Senik, a French economist who will present a paper in London next month to show that, despite the generally excellent material conditions of life in France, “the French are gloomy. A recent WIN-Gallup poll found that their expectations for the coming year ranked lower than those in Iraq or Afghanistan.” The Guardian’s Jamie Doward and Hussein Kesvani write: Senik presented the idea in Le Monde in 2011. Les Tableaux de Bord des Territoires. Parlement et Citoyens. Pour un choc d’offre sur le marché du logement. Pour un choc d’offre sur le marché du logement Résumé : Le prix du logement devient écrasant pour de très nombreux ménages.

Pour un choc d’offre sur le marché du logement

Or la flambée des prix a été largement alimentée par les politiques successives de solvabilisation de la demande, qui ont subventionné les propriétaires vendeurs tout en poussant les classes moyennes à s’endetter lourdement. Afin de relâcher la pression sur les prix des logements, les Gracques proposent un choc d’offre immobilière. Le prix du logement : trois problèmes en un Depuis le milieu des années 2000, les Français consacrent en moyenne un quart de leur budget à leur logement et à son fonctionnement énergétique (chauffage, éclairage). La hausse du prix des logements pose simultanément un véritable problème de justice sociale. Pour une dévaluation fiscale. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Philippe Aghion, Gilbert Cette, Emmanuel Farhi (professeurs d'économie) et Elie Cohen (directeur de recherche au CNRS) L'idée d'un choc de compétitivité, c'est-à-dire d'un transfert de la charge du financement de la protection sociale des entreprises vers la contribution sociale généralisée (CSG) combinée à d'autres impôts de type TVA ou taxe environnementale, fait débat, y compris entre économistes se réclamant de l'héritage "keynésien".

Pour une dévaluation fiscale

Partant du constat qu'un tel transfert implique une baisse à court terme du pouvoir d'achat du revenu des ménages en France, certains d'entre eux soutiennent qu'un choc de compétitivité ne peut que nuire à la croissance et à l'emploi car elle conduit à une baisse de la demande. Pour d'autres, dont nous sommes, transférer le financement de la protection sociale des entreprises vers une fiscalité des revenus a l'assiette plus large, équivaut à court terme à une dévaluation réelle. CitedelareussiteTV. Etalab, mission chargée de l'ouverture des données publiques et du développement de la plateforme française Open Data. [DATA] Budget 2012 : 366 milliards, mais pour financer quoi ? Cumul Info Service. Intellectuels et politiques, une planète en recomposition.

Guillaume Sarlat. Global house prices: Castles made of sand. Encadrement des loyers : véritable solution ou outil de propagande politique ? Selon une étude IFOP de septembre 2011, 50% des ménages consacrent entre 30 et 50% de leurs revenus disponibles au logement, 15% déclarent même être obligés de réduire leur budget alimentation.

Encadrement des loyers : véritable solution ou outil de propagande politique ?

Le loyer étant le principal poste de dépenses des ménages, il suffirait donc de bloquer les loyers pour faciliter l’accès au logement des locataires. Certains proposent de bloquer strictement les loyers, d’autres de limiter la hausse à l’IRL même en cas de relocation. Les opposants estiment que le marché s’autorégule et que cette mesure serait même contre-productive.

Chaque camp propose des arguments recevables, mais je propose d’autres pistes de réflexion qui s’attaquent au réel problème : le manque de logements à prix abordables. Encadrer les loyers pour favoriser l’accès au logement Selon les partisans de cette mesure, cela permettrait à court terme de relancer le pouvoir d’achat des ménages et donc de relancer la consommation. [DATA] Budget 2012 : 366 milliards, mais pour financer quoi ? Les Français malades de la pierre, Chroniques. Le choix français de la compétitivité-prix est contre-productif. Fr/ppp/comm_presse/comm/cphcdiaporama200508.pdf. Rapport Attali, un problème de méthode, partie 1. Immigration: un déni de lecture.

Jeunesse

Sécurité. Le Rapport : "L'attrait de la France pour les investisseurs étrangers" Santé. Grand Emprunt. Union Européenne. Vie politique. Think tank français. Dailymodem. Parti_socialiste. Parti Socialiste. Les prisons en France. Affaires politiques. Affaire Woerth-Bettencourt. Etat français. RGPP. Controverses. Circulaire Guéant. Hadopi. Hadopi et Loppsi. Le retour de la sécurité. Islam en France. Conflits d'intérêt Sarkofrance.

Education

Université française. Retraites. Budget. Transports. L’Insurrection qui vient « Nouvelle Societe - Mozilla Firefox. Luc Ferry au micro de Guillaume Durand. La France, pays malheureux. [Mise à jour 26 mars 2010] Selon les derniers chiffres publiés ce vendredi par l'Insee, le moral des ménages français est en baisse, l'indice perdant 1 point en mars (à -34).

La France, pays malheureux

Cette baisse est continue depuis janvier. La réforme du marché de l'électricité soumise au Conseil d'Etat. Fiscalité environnementale : mission impossible ? - FISCALITE EN. La leçon de Michel Rocard : entretien avec un parrain. Portrait de Michel Rocard (Vincent Desailly/Snatch). « La politique vous fait chier, vous ne vous intéressez qu’à nos bévues mais soyez les bienvenus, démarrons cet interview et surtout ne perdez rien de cette notation ».

La leçon de Michel Rocard : entretien avec un parrain

Boom. L’entretien en question n’a pas encore débuté que Michel Rocard la joue Fat Mitch et nous balance un crochet qui détonne dans le petit bureau austère où l’ancien Premier ministre nous reçoit. Lui dire qu’il faudra nous parler de sa vie, visiblement, ça ne passe pas. Cravate jaunasse sur costume anthracite, gitane au bec, à 80 ans bien frappés, Michel Rocard semble être une figure politique, sorti des images sépia façon INA. Chargé par Nicolas Sarkozy de conduire le projet de grand emprunt national avec Alain Juppé, Mitchell Rock’art n’a jamais été aussi hype. Snatch : Taxe carbone, emprunt, réchauffement climatique, aujourd’hui on vous demande votre avis sur à peu près tout.

Michel Rocard : Grand Dieu non. A priori, la réponse est non. Cumul des mandats, le piège, par Guy Carcassonne.