background preloader

Mémoire

Facebook Twitter

Bénévoles et volontaires de l'offre de lecture en milieu rural. Le petit florilège (cf. encadré ), tiré des portraits de bénévoles que fait régulièrement la bibliothèque départementale de prêt (BDP) de l’Ardèche dans Terres de Lectures, son bulletin de liaison, montre bien les motivations, les qualités de responsabilité et la détermination de ces personnes… Elles sont nombreuses à faire vivre le dispositif d’offre de lecture et d’animation culturelle du réseau ardéchois, puisqu’on évalue aujourd’hui leur nombre à 1 400 dans le département (statistiques 2001).

Ces bénévoles sont pour la BDP des partenaires essentiels : ce sont eux qui ancrent nos propositions dans la vie locale et les adaptent aux réalités particulières des petites communes. Valoriser l’engagement bénévole : une nécessité stratégique Valoriser l’engagement de ces personnes est, pour la BDP d’un département très rural, une absolue nécessité : nous avons besoin d’elles, de leur motivation, de leur insertion locale, de leurs convictions.

–la formation initiale et continue ; Reconnaissance. Contrat%20de%20partenariat%20entre%20bibliothecaires%20benevoles%20et%20salaries. Portail de la Bibliothèque du Finistère. La Fonction Publique Territoriale | CDG31. Les collectivités territoriales ont la particularité de proposer un large panel de métiers, il en existe près de 250 répartis en filière, cadre d’emplois et catégorie. Ils sont décrits dans la publication « Le répertoire des métiers » du Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT). Les emplois de la FPT sont organisés et répartis en filières. Elles sont au nombre de 10 : la filière administrativela filière animationla filière culturellela filière incendie et secoursla filière médico-socialela filière médico-techniquela filière sécuritéla filière socialela filière sportivela filière technique.

Chaque filière comprend des cadres d’emplois. Selon la loi du 26 janvier 1984 : « Un cadre d'emplois regroupe les fonctionnaires soumis au même statut particulier, titulaires d'un grade leur donnant vocation à occuper un ensemble d'emplois. Chaque cadre d'emploi est rattaché à l'une des 3 catégories suivantes : A, B et C. Niveau I = bac+5 et plus (diplôme d’ingénieur, master, DEA…)

L'historique de la Médiathèque départementale - Bibliothèque départementale. Le Conseil général de l'Isère, en application des lois de décentralisation, a hérité en 1984 de la responsabilité de la bibliothèque départementale de l'Isère (BDI) qui a pour mission de développer la lecture dans les 521 communes de moins de 10 000 habitants. Le département peut ainsi se prévaloir d'un bon maillage territorial qui s'inscrit dans une démarche de solidarité.

La politique d'aide financière conforte cette démarche, favorisant l'autonomie et la responsabilisation des structures partenaires. La bibliothèque départementale de l'Isère est directement rattachée à la direction de la culture et du patrimoine dont elle est l'un des outils majeurs. 1945 : le pays ravagé entame sa reconstruction.

Trois années avant le plan Marshall, le gouvernement français, sous l'impulsion du général de Gaulle, met en place un vaste dispositif d'éducation populaire. La lutte contre l'illettrisme par la promotion de la lecture en est le principal objectif. Pourquoi l'Isère ? Retour page précédente. 2015 04 les bc3a9nc3a9voles et la lecture publique en france. Questions/réponses sur le bénévolat. Être bénévole dans les bibliothèques des Yvelines Qu’est-ce qu’une bibliothèque de lecture publique ? Quelles sont ses missions ? Être un lieu de convivialité et de détenteS’adresser à tous sans distinctionProposer des ressources et des accès à l’informationAssurer une pluralité des points de vue pour développer l’esprit critiquePermettre la formation tout au long de la vieÊtre en adéquation avec les publics Quelles sont les activités du bibliothécaire ?

Accueil, inscriptions et renseignements du publicPrêts-retours et réservations des documentsAnimations et actions culturelles (accueil de classes, club lecture, expositions, débats, rencontres, etc.)Achat de documents (équilibre des collections, adéquation avec les attentes de la population, impartialité)Équipements des documents (pose du code barre et de la cote, estampillage, couverture, etc.)Désherbage ( tri, don, vente, etc.)Valorisation (coups de cœur, etc.)Communication (affiches, flyers, guides du lecteur, rédaction de contenus) Bdp bénévoles guilbaud abf.

Bénévoles et salariés : alliés ou adversaires ? - Le bénévolat en bibliothèque. Le bénévole prend la place du salarié ! La présence de salariés ne devrait pas être un obstacle pour le bénévolat et le bénévolat ne devrait pas être un obstacle à la présence d’un salarié ! Le bénévole, sous la responsabilité du personnel salarié, et toujours sous l’autorité des élus, permet de mettre en place des actions supplémentaires.

Il est un atout au développement des missions et services rendus par la bibliothèque. Le réseau de la bibliothèque départementale du Calvados compte plus de 800 bénévoles qui représentent 84% des personnes qui vous accueillent dans les bibliothèques. Le rôle du bénévole n’est pas de se substituer à un manque d’effectifs mais bien d’être complémentaire au sein d’une équipe. Le bénévole n’a pas d’obligation ! Bénévole ou salarié, être en charge d’un service de lecture publique c’est respecter les principes de défense de l’intérêt général et œuvrer pour le développement de la lecture. Le bénévole n’a pas de compétence !

Les acteurs bénévoles du réseau de lecture publique de la Loire : engagement et autonomie. C’est à partir d’un vaste projet de réflexion quant à l’état des services assurés par la Médiathèque départementale de la Loire, et plus précisément quant à sa mission de relayer une offre culturelle en milieu rural (par la mise à disposition de livres, vidéocassettes, CD ou DVD, mais aussi de supports d’animations ou d’expositions...), que fut entrepris une enquête sociologique sur le personnel bénévole chargé du fonctionnement des bibliothèques-relais (alimentés par les bus de la Médiathèque départementale de la Loire). Ce projet de réflexion fait référence à une problématique clairement identifiée : comment assurer à un niveau local (les différents territoires ruraux), une offre de services culturels de qualité impulsée et gérée par une " institution-mère " (la Médiathèque départementale de la Loire) dans une logique globale (l’accès à la culture) ?

I - Le déroulement de l’enquête Les étapes de la méthode Les profils construits constituaient un idéal vers lequel s’orienter. Conclusion. À propos des bénévoles. " Le plus grand dérèglement de l’esprit c’est de voir les choses comme on voudrait qu’elles soient et non comme elles sont. "Bossuet, La connaissance de Dieu, I §16 Comme vous l’avez sans doute remarqué, le programme de ces journées a subi un certain nombre de changements successifs reportés au fur et à mesure sur le site web. C’est ainsi qu’a longtemps figuré la mention d’une intervention intituléePortraits des bénévoles des réseaux de BDP. J’ai le regret de vous informer que cette intervention n’aura pas lieu.

Ou plutôt si, mais pas maintenant [1]. Premier cercle : Les bénévoles et moi J’ai avec le bénévolat en bibliothèque une histoire personnelle... qui est celle de tous ceux qui comme moi viennent du monde des bibliothèques municipales urbaines. J’ai été pendant 15 ans un bibliothécaire de proche banlieue parisienne avant que d’embrasser la cause bédépiste. Celle de la méconnaissance de notre professionnalisme,celle de l’économie de notre salaire. Et puis je suis entré en bédépie. Journées d’étude 2003 : Les relations. Détails Publication : jeudi 17 décembre 2009 14:13 Écrit par Nicolas Les journées d’étude de Vannes ont eu lieu les mercredi 12, jeudi 13 et vendredi 14 novembre 2003.

Elles portaient sur les relations, c’est-à-dire l’aspect humain du fonctionnement et de l’activité des BDP. Organisateur scientifique : Françoise Hecquard (Yvelines) Hôte : Laurent Ronsin-Ménerat (Morbihan) Introductions Présentation des journées d’étudeDidier Guilbaud , Président de l’Association des directeurs de bibliothèques départementales de prêt Allocution au nom du Président du Conseil général du MorbihanMadame Guillou-Moinard, Conseillère générale et Conseillère régionale Allocution du Directeur du Livre et de la lectureÉric Gross, Directeur du Livre et de la Lecture Allocution du Secrétaire général du Conseil supérieur des bibliothèquesJean-François Jacques , Secrétaire général du Conseil supérieur des bibliothèques Conférence inaugurale Du côté des usagers de la BDP Du côté de l’équipe Du côté des partenaires Impromptu.

BDP & FPT : Des bibliothèques décentralisées par la fonction... publique. Il a semblé au comité de préparation de ces journées sur les BDP et la décentralisation que celles-ci ne pouvaient se dérouler sans qu’il fût question de la fonction publique territoriale. Nous avions demandé à Jean-Pierre Zanetti de la présenter. Nous tenions à sa présence.

Beaucoup d’entre vous, pourtant, ne le connaissent pas. Voici une photo de manifestation qui a été prise aux Invalides le 17 novembre 1990, en pleine bataille des statuts. On peut y voir Jean-Pierre Zanetti avec ses collègues de la CFTC. Jean-Pierre Zanetti (à gauche) lors de la manifestation du 17 novembre 1990 à Paris (photo DR) Jean-Pierre Zanetti, qui a été jusqu’à ces derniers mois directeur de la Bibliothèque municipale de Tourcoing, a participé au petit noyau de syndicalistes, qui, heureusement répartis dans les différentes confédérations, ont fait le lien avec l’ABF. Membre du Conseil supérieur de la fonction publique territoriale, Jean-Pierre Zanetti a continué à informer le milieu associatif. 1. 2. Sportive. Journées d’étude 2006 : La décentralisation et les bibliothèques de l’avenir.

Détails Publication : jeudi 17 décembre 2009 14:13 Écrit par Nicolas Les journées d’étude 2006 de l’ADBDP ont eu lieu les lundi 6, mardi 7 et mercredi 8 novembre 2006 à Marseille (Bouches-du-Rhône). Elles ont porté sur le thème : "La décentralisation et les bibliothèques de l’avenir", à l’occasion du 20ème anniversaire du transfert des bib liothèques centrales de prêt aux départements. Introductions Allocution de Jean-Noël GuériniSénateur, Président du Conseil général des Bouches-du-Rhône Conférence inaugurale : La décentralisationpar Jacques Bourdon, professeur de droit public à l’Université d’Aix-Marseille III Présentation des journées d’étudeDidier Guilbaud, Président de l’ADBDP Allocution de Daniel RenoultDoyen de l’Inspection générale des bibliothèques Allocution de Marc-André WagnerDirecteur adjoint du livre et de la lecture La décentralisation en perspective Lecture publique et archives : 20 ans de décentralisationEmmanuel Négrier, CEPEL, CNRS – Université de Montpellier 1 A propos.

Dans les départements, les professionnels de la culture et de l’action sociale sont en quête de transversalité. Conduite en novembre et décembre 2012, l’ « étude-express » de Culture et départements, l’association des directeurs des affaires culturelles des conseils généraux, visait trois objectifs principaux : Identifier les principaux axes autour desquels s’articulent les passerelles entre les deux secteursPointer les facteurs de ces dynamiquesEn analyser les modes d’action Près d’un département sur deux concerné - Premier constat : les 46 départements qui ont répondu (1) ont indiqué développer des actions en direction des publics éloignés de la culture.

Pour 20 % d’entre eux, ces pratiques sont ponctuelles et ne constituent pas une politique structurée. Pour les autres, il s’agit d’une priorité, soit déjà effective (60 %), soit en projet (20 %). Rares sont ceux qui dédient un budget spécifique à ces actions. En revanche, nombreux sont ceux qui officialisent cette orientation par le vote d’une délibération (49 %). D’autres envisagent de le faire (14 %). Focus Je ne pense pas que ce risque existe. Un rapport balise l'avenir des bibliothèques départementales de prêt. Dans un rapport intitulé « les bibliothèques départementales de prêt : indispensables autrement », l’inspection générale des bibliothèques (IGB) propose un état des lieux des 95 les bibliothèques départementales de prêt (BDP) et des scénarii pour l’avenir. «Depuis la décentralisation, c’est la première fois qu’est publié un rapport exclusivement consacré à l’ensemble des BDP, souligne Jean-Luc Gautier-Gentès, inspecteur général des bibliothèques et co-auteur du rapport (1).

Nous voulions combler ce manque, d’autant plus que les BDP se trouvent dans un contexte marqué par l’évolution des collectivités territoriales. » Bouleversements. La réforme territoriale en cours (2), le développement des intercommunalités, et l’émergence des métropoles constituent autant de facteurs qui bouleversent le cadre d’intervention des BDP, compétence obligatoire des conseils généraux depuis les premières lois de décentralisation pour assurer la desserte documentaire du territoire départemental. Défi. Focus.