background preloader

Blogging

Facebook Twitter

Octopress Site Management Simplified. Markdown. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Markdown

Markdown est un langage de balisage léger créé par John Gruber et Aaron Swartz. Rédigez en Markdown ! Markdown, ça vous dit quelque chose ?

Rédigez en Markdown !

Mais si, vous avez sûrement déjà dû voir ce mot quelque part sur certains sites. C'est un petit langage très simple qui permet d'écrire du HTML de façon raccourcie. On peut s'en servir sur certains forums (Le Site du Zéro, Stack Overflow...) ou pour rédiger des documentations (incontournable sur GitHub). Les créateurs de Markdown trouvaient que ce n'était pas vraiment pratique de devoir mettre en forme manuellement des textes en HTML (ou, pire, en bbCode). Imaginez, vous voulez poster un message sur un forum qui accepte uniquement le HTML et vous voulez écrire une liste à puces. 2Le contenu de ma première puce 3Le contenu de ma seconde puce 4Et encore une autre puce … et ça, juste pour faire une liste à puces, il faut avouer que ça devient vite lourdingue ! John Gruber et Aaron Swartz ont donc créé un petit langage très simple appelé le Markdown. Si vous aussi vous souhaitez mettre en forme vos messages rapidement et proprement, suivez le guide !

1. ! 1<? Michel Fortin – PHP Markdown : Syntaxe. Faire un don Ceci est une traduction de la syntaxe complète de Markdown, qui est détaillée en anglais sur la page Markdown Syntax de Daring Fireball.

Michel Fortin – PHP Markdown : Syntaxe

Les termes utilisés pour cette traduction sont énumérés dans le Lexique. Aperçu Philosophie Markdown a été conçu pour être aussi facile à lire et à écrire que possible. La lisibilité, cependant, prime devant tout le reste. À cette fin, la syntaxe de Markdown est constituée entièrement de caractères de ponctuation, des caractères choisis soigneusement afin que leur apparence évoque la signification donnée par la syntaxe. Octopress.

Markdown : pour simplifier et maîtriser - carnet. J’avoue qu’au début je comptais faire un billet sur les bienfaits d’écrire en HTML, et puis la lecture d’un énième article sur les qualités de Markdown (celui de David Bosman) a fini de me convaincre que c’était une erreur, je dois bien l’avouer.

Markdown : pour simplifier et maîtriser - carnet

Et pourtant ce n’était pas faute d’avoir lu de nombreux billets de Karl Dubost à ce sujet. Pourquoi Markdown ? Je n’ai jamais pu supporter les “wysiwyg”, certains sont meilleurs que d’autres mais aucun n’est parfait ou même satisfaisant. Écrire sur le Web implique forcement de prendre un minimum en compte le HTML, au moins ses balises les plus simples, au moins pour comprendre comment un document HTML est structuré - je ne dis pas non plus qu’il faut forcement écrire directement en HTML. Même le wysiwyg de Wordpress fait parfois mal les choses : insertion de codes supplémentaires et inutiles ;utilisation de balises invisibles même dans la version “code” ;génération ou interprétation de balises au moment de l’affichage.

Simple, blog-aware, static sites. Quel moteur pour ce carnet ? - carnet. J’utilise Wordpress depuis un certain temps, principalement parce qu’il est facile à installer, à manipuler et à administrer, et qu’il existe un nombre important de thèmes et d’extensions à y associer.

Quel moteur pour ce carnet ? - carnet

Mais voilà Wordpress est potentiellement fait pour répondre à des besoins importants, il est donc à la fois puissant et très lourd (en temps de chargement et ressources sur le serveur). Dans le cas de ce carnet c’est beaucoup trop pour ce que j’en fais. J’avais déjà imaginer adopter la démarche inverse en découvrant le site de Frank Adebiaye : tout faire à la main, éditer des fichiers HTML pour avoir quelque chose de très simple. C’était bien avant de savoir que des solutions comme Jekyll existent. Pourquoi quitter Wordpress ? - carnet. Wordpress n’est pas un outil d’écriture naturel En tout cas pas pour moi.

Pourquoi quitter Wordpress ? - carnet

Pour écrire un article il faut : disposer d’une connexion Internet ;ouvrir un navigateur web ;se connecter à l’interface de Wordpress ;créer un article ou afficher celui sur lequel on souhaite intervenir ;être contraint d’écrire dans le wysiwyg de Wordpress. On peut trouver plusieurs moyens de contourner la contrainte du wysiwyg de Wordpress : utiliser un client pour Wordpress, mais aucun n’est satisfaisant : Blogilo bugg, l’application pour Android ou iOS est une application avec tout ce qu’elle comporte comme limites (mise en forme, gestion des versions hasardeuse, pas d’équivalent pour Linux…) ;pendant un temps j’ai écris mes articles en HTML, en effectuant un copier-coller dans le wysiwyg ;pour le moment j’écris mes billets en Markdown, avec également un copier-coller dans le wysiwyg, en utilisant le plugin Markdown on Save Improved pour Wordpress. “Obsolescence injectée dans l’écrit” Migration. Frédéric Canevet (Conseilsmarketing.fr) : "Un blog est un outil exigeant qui nécessite un contenu de qualité"

Spécialiste du marketing en ligne, Frédéric Canevet détaille les dernières tendances du blog d'entreprise, un outil prisé par les PME pour diversifier leurs canaux de communication.

Frédéric Canevet (Conseilsmarketing.fr) : "Un blog est un outil exigeant qui nécessite un contenu de qualité"

JDN. Vous avez réalisé une étude sur les tendances des blogueurs en France. Elle confirme que le blog devient de plus en plus un outil de prospection ? Frédéric Canevet. Oui, le blog devient de plus en plus un outil commercial alors qu'auparavant il était un outil pour faire part de sa vie privée. Mon étude montre que les blogueurs se professionnalisent. 85 % des blogueurs aujourd'hui font une promotion active de leur blog. A quels types de business le blog d'entreprise est-il profitable ? Ce sont surtout les responsables marketing de PME qui viennent vers nous, avec le désir de diversifier leurs canaux de communication et de promotion.