background preloader

AXE1: Avoir un instant de détente

Facebook Twitter

Avoir un instant de détente

Portal: An error has occured. Bien être – Un moment pour soi. La pleine conscience est la conscience sans jugement de chaque instant que l’on cultive en prêtant attention.

Bien être – Un moment pour soi

La pleine conscience surgit naturellement de la vie. Elle peut être renforcée par la pratique. Cette pratique parfois appelée méditation. Mais méditation n’est pas ce que vous croyez… La méditation consiste réellement à prêter attention et le seul moyen de prêter attention c’est à travers nos sens… tous nos sens, y comprit l’esprit. La pleine conscience est une façon de nous lier d’amitié avec notre expérience. La pleine conscience est une façon particulièrement fiable de reprendre contact avec nous même et avec ce qui compte le plus dans notre vie, pas dans un avenir, mais au seul moment qu’il nous est possible d’habiter… « ce moment-ci » Elle peut avoir une influence considérable sur la qualité de vie de ceux qui souffrent de stress, d’anxiété, de douleurs ou de maladies. Écouter la douleur… Plus je suis pressé, plus il est important de ralentir Marshall B Rosenberg.

Bien-être et estime de soi. Les triplettes du coaching (1) Relation à soi/relation aux autres: le cocktail indispensable Redevenir maître de son tempsRelation à soi: perdu dans les couloirs du temps?

Bien-être et estime de soi

Les dossiers à fermer Etre dans le présent Bien-être: laisser s’effacer les traces du passé Procrastination et gestion du temps: mauvaise pioche. Sous les peurs, le bonheur: Agir pour être heureux ! - Je vous chouchoute. Un livre ayant pour dessein d’aider vous lecteur à comprendre les enjeux de la liberté et de la responsabilité auxquels vous, candidat au bonheur ne sauriez échapper !

Sous les peurs, le bonheur: Agir pour être heureux ! - Je vous chouchoute

Comprendre pourquoi, confrontés à des choix multiples et variés et assaillis de doutes, de craintes et de peurs, nous adoptons souvent un comportement irresponsable, hyper-responsable ou hésitant. Alors comment identifier les peurs qui se cachent derrière le syndrome du « Panoupanou » ou du « Super héros » ; Comment prendre sa juste part de responsabilité pour être libre et heureux ? Agir pour être heureux Catherine Clouzard 192 pages – 18,00 € – sortie début juin aux éditions Eyrolles Extrait : Nous aspirons tous au « bonheur » et à la « liberté » mais nous nous sentons soumis à des pressions extérieures qui nous échappent, nous dépassent et nous font peur. Le livre pose clairement, dès le début, les enjeux de la liberté et de la responsabilité auxquels tout candidat au bonheur ne saurait échapper. 428 visiteurs. Monaco Jacques Salomé : « le bonheur n'est pas permanent »

Prolifique auteur de 58 livres, le psychosociologue Jacques Salomé était en conférence à la Fnac, hier, à l'occasion de son dernier ouvrage Pourquoi est-il si difficile d'être heureux ?

Monaco Jacques Salomé : « le bonheur n'est pas permanent »

(1) Entretien. Vous écrivez que « le bonheur est une conquête permanente sur la lassitude, les découragements ou les enfermements ». Nous sommes donc condamnés au malheur ? « On n'est pas condamné à être malheureux, mais nous sommes d'une habileté incroyable à être malheureux. Nous sommes tous des " autos saboteurs ". Alors pour quelles raisons se complique-t-on la vie ? C'est l'angoisse fondamentale de tout être humain : vouloir tout contrôler. » Les paradoxes du bonheur. Le désir d'être heureux est universel. « Tous les hommes recherchent d'être heureux ; cela est sans exception ; quelques différents moyens qu'ils y emploient, ils tendent tous à ce but.

» Les paradoxes du bonheur.

Ce qui fait que les uns vont à la guerre, et que les autres n'y vont pas, est ce même désir, qui est dans tous les deux, accompagné de différentes vues. La volonté [ne] fait jamais la moindre démarche que vers cet objet. C'est le motif de toutes les actions de tous les hommes, jusqu'à ceux qui vont se pendre » Pascal Pensées. B 425. (On trouve déjà ce propos dans les Confessions de St Augustin Livre X §XXI) Et pourtant il y a une non moins universelle impuissance humaine à être heureux. « La terre entière vit dans la peine, c'est pour la peine qu'elle a le plus de capacité » remarque le stoïcien Zénon en citant Epicure. D'où notre problème : Comment définir le bonheur. 1) Premier paradoxe.

Or le désir étant visée imaginative, la recherche du bonheur est « enveloppée d'impénétrables ténèbres » (Kant).