background preloader

Sources informelles : sites collaboratifs, blogs et forums...

Facebook Twitter

Un adulte américain sur huit "accro" à l'internet. Un adulte américain sur huit est "accro" à l’internet.

Un adulte américain sur huit "accro" à l'internet

C’est ce que révèle une étude menée par téléphone auprès de 2500 personnes par la Impulse Control Disorders Clinic de l’université de Standford. Fiche_lecture_overdose_info. How to Curb Your Addiction to News: 8 Steps. Edit Article Find yourself drawn daily or even hourly to news, news, news?

How to Curb Your Addiction to News: 8 Steps

And all because it's there and it seems so much more exciting than events directly around you? Addiction to news channels, or news sources in general, is a form of distraction or obsession and while you may feel connected to the world, you're actually less involved and engaged than were you to stop imbibing all those news stories and get on with something you're good at, like work, a hobby, writing a polemic piece for online publishing or getting the kids outside to play sports. Worst of all, snippets of information are only the tip of the news story and may not even be an accurate portrayal of events, particularly if your news sources are very partisan. It's time to wrench yourself away from the love of news, sense of urgency and all things titillating and start to do more useful things with your day.

Une "clinique" pour guérir les accros d'info. L'information, la nouvelle addiction de l'homme moderne. - Comment sommes-nous devenus accros à l’information ? L’information s’est beaucoup accélérée ces dix dernières années, via l’évolution des outils de communication et de la demande du public.

- Comment sommes-nous devenus accros à l’information ?

Cet engouement pour l’actualité est lié à notre besoin de socialisation mais aussi à notre demande de divertissement. Sur le plan quantitatif la fréquence des interactions entre individus s’est accrue, à mesure que les distances se sont raccourcies via l’urbanisation croissante. Psychologies.com. © Jupiter Radio en fond sonore, concerto de bips sur le téléphone annonçant chaque nouvelle dépêche… Pour certains d’entre nous, l’information se consomme en perfusion.

Psychologies.com

Détox numérique: halte à l'intox!  On parle beaucoup de "détox numérique" aujourd'hui.

Détox numérique: halte à l'intox! 

Il s'agit le plus souvent de passer une semaine à quinze jours dans un endroit retiré, sans Internet ni téléphone mobile. Il est bien évident que chacun peut tirer bénéficie de périodes pendant lesquelles il est invité à se recentrer sur lui-même, la nature et des relations de proximité, loin de l'agitation du monde. “Les réseaux sociaux étaient ma drogue dure” Cyrille de Lasteyrie. Entendons-nous bien, je ne parle pas de l’Internet pratique, celui qui permet de s’informer, de se cultiver rapidement, de réserver un billet de train, d’agir à distance sur ses comptes ou d’acheter ses cadeaux de Noël.

“Les réseaux sociaux étaient ma drogue dure” Cyrille de Lasteyrie

Cet Internet-là est aussi salutaire et révolutionnaire que l’invention de l’imprimerie ou de l’eau courante. Non, je parle de l’Internet social, ce monstre difforme et suceur de temps. Ce terrain vague de l’ennui. J’ai 42 ans. Je suis marié. Mais non, malgré ce tableau, je pense passer plus de six heures par jour sur le Net. Depuis l’avènement des outils de publication facile (blogs, Facebook, etc), les adeptes des médias sociaux partagent tout. Moi, moi, moi Pendant ce temps-là, ma fille réalise un coloriage ; je crois qu’elle m’a parlé. Dépendance au jeu vidéo. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dépendance au jeu vidéo

La dépendance au jeu vidéo désigne un trouble psychologique caractérisant un besoin irrésistible et obsessionnel de jouer à un jeu vidéo. Accro au jeu vidéo ? Les jeux vidéo ont connu, ces dernières années, un développement considérable.

Accro au jeu vidéo ?

Un ado sur huit a un usage problématique des jeux vidéo. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Pascale Santi Un élève sur huit aurait un usage « problématique » du jeu vidéo. C’est ce qu’indique une enquête menée auprès de 2 000 élèves de la 4e à la 1e inscrits dans 15 établissements d’Ile-de-France, rendue publique mercredi 17 décembre et réalisée par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) et la consultation jeunes consommateurs (CJC) du centre Pierre Nicole de la Croix Rouge*. Avec plus de 11 écrans à domicile, les adolescents franciliens de cet échantillon sont suréquipés. 84 % d’entre eux ont une console de jeux, et 74 % une tablette. Les méfaits - GameAddict - Addiction au jeu vidéo - Cyberaddiction. Je suis accro... enfin complètement addict quoi !

Les méfaits - GameAddict - Addiction au jeu vidéo - Cyberaddiction

Accro à une série, addict à la musique... quelle différence ? Combattre l'addiction aux jeux vidéo. Juillet 2015 Dans l'immense majorité des cas, la consommation des jeux vidéo par les ados et pré-ados est avant tout... le problème des parents !

Combattre l'addiction aux jeux vidéo

Sur le plan clinique, les véritables addictions pathologiques aux jeux vidéo sont rarissimes, même si elles sont bien réelles. Comment canaliser la fascination exercée par ces jeux sur les enfants ? Quels comportements les parents doivent-ils adopter ? Conseils à suivre. 3 - L'addiction à Internet existe-t-elle. L’addiction aux réseaux sociaux : c’est grave docteur ? Le phénomène a commencé avec la génération Y et les digital natives et gagne lentement toutes les couches de la société, que ce soit du nourrisson qui buguent déjà sur le smartphone de maman ou de l’octogénaire qui essaye tant bien que mal de se débrouiller avec le clavier tactile de son Ipad pour terminer sa partie de backgammon… Les réseaux sociaux sont partout, et oui il faut bien l’admettre, de plus en plus de personnes sont addicts. D’après une étude TGI Clickstream, 5,7 millions de Français seraient accros aux réseaux sociaux, un chiffre qui ne va cesser d’augmenter d’ici les prochaines années.