background preloader

Penseurs de pédagogie

Facebook Twitter

Mlebrun. Philippe Meirieu : accueil et actualité de la pédagogie. Actionsfle. Bruno Devauchelle - Veille et Analyse TICE. Après avoir été interrogée dans les trois premières semaines de confinement, la question de l’autonomie dans les apprentissages semble avoir été reléguée au second plan des préoccupations médiatisées au profit des inégalités et autres fractures numériques puis de la reprise (le fameux « après »).

Initialement, le constat a été fait que les élèves ont du mal à réaliser des apprentissages scolaires dès lors qu’ils sont hors de l’espace-temps scolaire. Cette analyse pouvait être une hypothèse de travail, s’appuyant sur de nombreux travaux sur l’autonomie des élèves. Cela semble se confirmer encore davantage si l’enseignement est à distance et médiatisé par les moyens numériques. Dans la situation nouvelle imposée par le confinement, l’autonomie (dont nous détaillons les différents aspects ci-dessous) est devenue encore plus essentielle pour les élèves. La motivation première pour un apprentissage scolaire est d’abord externe (extrinsèque), on est « obligé » d’y aller. Diversifier, un site sur la diversification en pédagogie, François Muller.

LdL: die drei zentralen aufsätze: 1988 – 2002 – 2009. [Dossier] Sciences cognitives et apprentissage – 1/5 - le blog de Solerni – plateforme de MOOCs. S’appuyant sur les avancées scientifiques, un certain nombre de théories se sont succédées autour de nos façons d’apprendre, bousculant les rôles de l’apprenant (actif ou passif) et du pédagogue, et intégrant les évolutions de nos environnements (outils, culture…).

[Dossier] Sciences cognitives et apprentissage – 1/5 - le blog de Solerni – plateforme de MOOCs

Behaviorisme La théorie behavioriste est la première méthodologie d’apprentissage proposée, au XXème siècle, par le psychologue américain John Broadus Watson.