background preloader

Audreytrim

Facebook Twitter

LES QUESTIONS - Capes ext/Agregation ext Histoire géographie. Mutation des systèmes productifs. Mers et Océans. Les régimes politiques en France depuis 1789 - RenoirClio HG. Les Régimes politiques en France depuis la Révolution. D'après la page des repères chronologiques de 4e et de 3e, indiquez dans la colonne de droite à quel régime politique la période indiquée dans la colonne de gauche correspond. Recopiez ensuite cette c.

Les empereurs à Rome. Chronologie d'Octave Auguste, et mise en évidence des techniques de propagande. Eléments d'épistémologie de la géographie, Colin,2010. "Les castes en Inde" Géoconfluences 2007. Le kaléidoscope des castes, des jâtis et autres marquages communautaires On associe souvent les castes en Inde au modèle des quatre "varna" (ou "couleurs") du système brahmanique : les Brahmanes (prêtres), les Kshatriyas (guerriers), les Vaishyas (commerçants), et enfin les Shudras (travailleurs manuels) auxquels s'ajoutent les Dalits (hors-castes ou Intouchables) qui représentent le 1/5e de la population.

"Les castes en Inde" Géoconfluences 2007

Dans la pratique toutefois, cette présentation est réductrice. Le système des castes s'est en fait moulé dans les structures politiques démocratiques des lendemains de l'indépendance (1947) selon des modalités échappant aux simplifications hâtives. Au-delà des quatre grandes Varna du système brahmanique et des hors-castes, c'est à travers une nébuleuse de 4 ou 5 000 "jâtis" (communautés de référence) que fonctionne la société indienne selon un modèle complexe.

Les jâtis se rattachent par ailleurs à différents niveaux de référence. Mais le débat reste largement ouvert. Sources. Dossier ECHOGEO sur l'Inde. Recensement de l’Inde de 2011- Population et Sociétés. "Pauvreté et inégalités en Inde rurale" Echogéo-2015. 1 Selon le recensement de 2011, 31 % de la population indienne est urbaine, contre 42 % selon Geopoli (...) 1Même si la pauvreté urbaine de l’Inde et de ses bidonvilles n’échappe à aucun observateur, c’est en zone rurale, d’après les données statistiques1, que vivent la plupart des pauvres du sous-continent : 70 % des Indiens et sensiblement autant des pauvres de l’Inde vivent en zone rurale (Himanshu et al., 2013 ; Planning commission, 2014).

"Pauvreté et inégalités en Inde rurale" Echogéo-2015

L’agriculture, qui constitue l’activité principale de 60 % des actifs ruraux (Himanshu et al., 2013), est indissociable de cette pauvreté rurale et donc du « grand écart de l’Inde » (Shah, 2002 ; Landy, 2010). Elle est parfois décrite comme une activité résiduelle, que les plus riches abandonnent et qui n’implique plus les masses de travailleurs ruraux du passé (Gupta, 2005). Islam medieval: espaces, reseaux et pratiques culturelles. RDV de l'Histoire du monde arabe- Conférence- Institut du monde arabe-2015. La chute de Bagdad en 1258 : entre l’événement historique et ses symboliques (1) La région passe ensuite durablement sous une domination mongole et turque, dont la langue de gouvernement est le perse. 1258 marque en effet la chute non seulement de la capitale abbasside, mais par elle également de tout le califat qui depuis 762 avait établi le centre de son pouvoir à Bagdad.

La chute de Bagdad en 1258 : entre l’événement historique et ses symboliques (1)

C’est donc une rupture géopolitique majeure, que Thierry Banquis souligne comme telle dans son article « Méditerranée arabe, Asie musulmane, où passe la frontière ? ». Cherchant à reconstituer la genèse d’espaces musulmans distincts, autour de la césure entre pays arabophones et non-arabophones, il écrit au sujet de la chute de Bagdad :« 1258 avait marqué l’achèvement réussi du processus de séparation radicale entre deux conceptions de l’islam […]. En effet, si en 1258 l’Iraq passe sous une domination mongole, l’Egypte devient le centre de l’espace musulman sunnite arabophone, établissant d’ailleurs un calife au Caire, bien que celui-ci n’ait qu’un pouvoir religieux. Notes : [2] C. . [3] P. L'idéologie omeyyade en accès libre.

Publications Ce livre de Gabriel Martinez-Gros fait partie de la bibliographie pour la question d'histoire médiévale « Gouverner en Islam entre le Xe siècle et le XVe siècle (Iraq jusqu'en 1258, Syrie, Hijaz, Yémen, Égypte, Maghreb et al-Andalus) ».

L'idéologie omeyyade en accès libre

L'idéologie omeyyade. La construction de la légitimité du Califat de Cordoue (Xe-XIe siècles), épuisé depuis quelques années, est maintenant accesible intégralement sur Google Livres pour les besoins des candidats au concours. « Nul n'est prophète parmi les siens. Muhammed le vérifia quand le clan dominant de sa propre tribu, les Omeyyades, rejeta la religion qu'il annonçait et le chassa de La Mecque. Vous pouvez consulter et faire des recherches au sein de ce titre sur Google Livres. Buresi P. et El Aalaoui H., Gouverner l’empire. La nomination des fonctionnaires provinciaux dans l’empire almohade. Accès LIBRE. 1 Cette partie couvre les p. 223-477 du volume. 1L’ouvrage, fruit de l’habilitation à diriger des recherches de Pascal Buresi (PB), repose d’abord sur la réédition et la traduction en français par PB et Hicham El Aalaoui (puis en anglais par Travis Bruce) d’un recueil de lettres de la chancellerie almohade, le Majmūʿ Yaḥyā, conservé dans le manuscrit 4752 de la Bibliothèque Ḥasaniyya de Rabat1.

Buresi P. et El Aalaoui H., Gouverner l’empire. La nomination des fonctionnaires provinciaux dans l’empire almohade. Accès LIBRE

Aḥmad ‘Azzāwī (1995) en avait déjà fait une édition dans les années 1990, dans le cadre de son recueil de lettres almohades, mais en dépit de la grande qualité de cette édition, les auteurs ont jugé utile de reprendre le travail pour deux raisons principales. La première est la nécessité de fournir une édition qui corresponde davantage aux normes et critères de l’édition scientifique actuelle (qualifiée d’« occidentale » p. 85), notamment tels qu’ils ont été définis et mis en œuvre par Frédéric Bauden. La correction systématique du texte par A. Accès LIBRE. Les conflits qui imprégnèrent l’histoire du Proche-Orient médiéval, des croisades aux invasions mongoles, rendirent nécessaire la présence de guerriers au cœur du pouvoir.

Accès LIBRE

Les Mamelouks, esclaves militaires, affranchis pour accéder au titre d’émir, gouvernèrent l’Égypte et la Syrie, à partir de 1250, avec le titre de sultan, et furent de ceux qui défendirent le monde musulman contre les périls du temps. France Culture -Gouverner en Terre d'islam -Emmanuel Laurentin. Revue Pallas, 2014. Parutions 2014.