background preloader

Alstom

Facebook Twitter

De-beaux-contrats-tombent-dans-l-escarcelle-d-alstom. Siemens Alstom Board team unveiled. On May 15, all eleven members Siemens Alstom’s future Board of Directors were announced, with six independent members, including two designated by Siemens. Alstom’s Board of Directors approved the proposal to the upcoming Annual Shareholder Meeting to appoint all members of the future Board of Directors of the combined entity Siemens Alstom.

Henri Poupart-Lafarge, currently Chairman and CEO of Alstom, has been nominated as Director and CEO of Siemens Alstom. The six members designated by Siemens are: • Roland Busch, Chief Technology Officer and Member of the Managing Board of Siemens AG, would serve as Chairman of the Board • Sigmar Gabriel, former German Minister of Foreign Affairs and former Vice Chancellor of Germany, qualified by the Board as Independent Director • Janina Kugel, Chief HR Officer and Member of the Managing Board of Siemens AG • Christina M. “With these proposed nominations the future Siemens Alstom can rely on a tremendous and diverse team. Share on: Alstom teste l'automatisation des trains de marchandises.

La société française spécialisée dans les transports ferroviaires (tramway, trains et métros) a récemment communiqué sur le fait qu’elle allait tester une conduite automatique de train aux Pays-Bas. C’est en effet avec les opérateurs néerlandais ProRail et Rotterdam Rail Feeding (l’équivalent de nos RFF et Fret SNCF) qu’Alstom a signé un accord pour conduire une manœuvre grandeur nature. L’accord qui consiste pour Alstom d’utiliser les infrastructures néerlandaises, a pour objectif de tester « l’exploitation automatique des trains » (système ATO). Technologie qui ne faut pas confondre avec « autonomie ». Puisque le système ATO consiste à automatiser la conduite du train pendant que le conducteur effectue une supervisation du système dans son ensemble. Derrière ces tests, Alstom souhaite optimiser l’exploitation ferroviaire, réduire la consommation d’énergie tout en apportant confort et modernité au réseau ferroviaire.

Sources : Alstom RP / BBC / Rail Passion. Alstom sales increase in third quarter as Siemens merger deal progresses. ALSTOM reported sales of €5.5bn in the first nine months of the 2017-2018 financial year, including €1.8bn in the third quarter, an increase of 6% year-on-year. Orders totalled €4.9bn during the first nine months, and €1.7bn in the third quarter, which was an increase from €1bn in the same period in 2016-2017.

Among the highlight orders were the final 100 X’Trapolis EMUs for Prasa in South Africa, which Alstom is delivering as part of the Gibela consortium, Pendolino trains and associated maintenance for NTV in Italy, and Coradia Polyvalent regional trains in France. Sales were fuelled by progress on the Riyadh metro project, deliveries of high-speed and regional trains in France, and maintenance contracts in Britain. “Sales growth over the first nine months was in line with our 2020 objectives,” says Mr Henri Poupart-Lafarge, Alstom chairman and CEO, who added that progress is being made on the proposed merger with Siemens.

Alstom : Bruno Le Maire tente de rassurer les salariés - Le Parisien. Le ministre de l'Économie a annoncé vendredi à Valenciennes qu'il prendrait la direction du futur "comité national de suivi" des engagements de Siemens vis-à-vis d'Alstom, dans le cadre de la fusion entre les deux groupes. Un « comité national de suivi » pour garder la main sur Alstom. Le ministre de l'Économie a annoncé ce vendredi à Valenciennes qu'il prendrait la direction de la future instance chargée de contrôler les engagements de Siemens vis-à-vis d'Alstom, dans le cadre de la fusion entre les deux groupes ferroviaires, sous la gouvernance de l'Allemand. « Je le dirigerai moi-même, avec des représentants des salariés et des entreprises. Je pense que c'est une garantie forte pour les salariés que de savoir que le ministre de l'Economie s'engage personnellement à suivre les engagement pris par Siemens vis-à-vis de l'emploi, du développement de l'emploi et des sites en France », a déclaré Bruno Le Maire, en visite dans le Nord pour rassurer.

VIDEO. Fusion Siemens-Alstom: Le Maire dirigera le «comité national de suivi» Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a annoncé vendredi à Valenciennes qu’il prendrait la direction du futur «comité national de suivi» des engagements de Siemens vis-à-vis d’Alstom, dans le cadre de la fusion entre les deux groupes ferroviaires. «Je le dirigerai moi-même, avec des représentants des salariés et des entreprises. Je pense que c’est une garantie forte pour les salariés que de savoir que le ministre de l’Economie s’engage personnellement à suivre les engagement pris par Siemens vis-à-vis de l’emploi, du développement de l’emploi et des sites en France», a déclaré M. Le Maire lors d’une visite sur le site d’Alstom à Valenciennes. «Je prends mes responsabilités parce que je crois à cette fusion. Ce projet de fusion présente des «garanties sérieuses», «solides», a-t-il martelé: «aucune suppression d’emplois en France, aucune fermeture de site en France, un directeur exécutif qui restera M.

M. M. «Alstom est fort. Transports : l'alliance entre Siemens et Alstom se précise - Les Echos. Introducing the new giant in the global rail industry: Siemens Alstom | Global Rail News. After months of speculation, a much anticipated deal in the European rail industry has been announced. The growth of state-owned CRRC on the global stage led to speculation that a multi-billion dollar merger between Bombardier, Siemens or Alstom would be reached to counter the Chinese company’s expansion. On September 26, the latter two confirmed they had signed a memorandum of understanding to combine Siemens’ mobility division with Alstom’s transport business, forming Siemens Alstom. Siemens CEO Joe Kaeser said the Franco-German merger sends out a strong message that there is a new European champion in the rail industry. He added: “The global marketplace has changed significantly over the last few years.

“A dominant player in Asia has changed global market dynamics and digitalisation will impact the future of mobility. Like this story? Alstom CEO Henri Poupart-Lafarge added that the group will “undoubtedly shape the future of mobility.” Alstom confirms talks for Siemens Mobility merger. INDUSTRY: Alstom formally confirmed on September 22 that it had been holding discussions regarding a possible ‘combination’ with Siemens’ Mobility Division. Alstom said that no final decision had been made, discussions are on-going and no agreement had been reached. The company would ‘inform the public of any material developments in this respect’. Speculation has been mounting in recent months regarding a possible combination of the rail activities of some or all of Alstom, Bombardier Transportation and Siemens, as the companies seek to compete with the scale, resources and state backing of China’s CRRC. Bloomberg reported on September 21 that one option being considered was a merger of Siemens’ rail activities into Alstom in exchange for Siemens taking a stake in the French company, or the formation of joint ventures.

Pourquoi Alstom est prêt à se rapprocher de Siemens - Les Echos. Comment Alstom tire profit de son implantation en Asie - Transport. L’année du Coq semble porter chance à notre champion national du ferroviaire. Alstom vient de signer deux contrats coup sur coup au Vietnam, puis à Taïwan. En attendant l’annonce imminente d’un contrat en Australie. Aujourd’hui, Alstom emploie 4000 personnes dans la région Asie-Pacifique, répartis sur douze pays pour un chiffre d’affaires de 700 millions d’euros.

"Notre présence est essentiellement concentrée en Inde, Chine, Australie, Hong-Kong, Singapour et Taiwan", explique Jean-François Beaudoin, Vice-président senior d'Alstom Asie-Pacifique qui vise un chiffre d’affaires d’1 milliard d’euros en 2020. A Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) où se situe le siège d’Alstom, on compte également se développer en Indonésie, en Thaïlande et au Vietnam, notamment. C’est en développant des offres globales autour des composants, des trains, de la signalisation, des infrastructures et des services que le spécialiste du ferroviaire entend conquérir les marchés d’extrême Orient.

Le carnet de commande d’Alstom dépasse 35 milliards d’euros - Matériels ferroviaire/agricole. Dernier contrat en date pour Alstom. Le 23 janvier a été officialisé la commande par China Steel de 15 tramways Citadis pour la phase 2 du projet de tramway de Kaohsiung sur l’île de Taiwan. Ils seront conçus et réalisés sur le site de La Rochelle, mais les autres usines françaises seront mises à contribution selon leur spécialité. La mise en service est prévue pour 2019. Six jours plus tôt, toujours en Asie, Alstom a signé en tant qu’entreprise leader d’un consortium français avec Colas Rail et Thales un contrat avec le Hanoi Metropolitan Railway Management Board (MRB) pour la fourniture d’un système de métro destiné à la ligne 3 du métro de Hanoï, capitale du Vietnam.

La part d'Alstom dans ce contrat s'élève à près de 190 millions d'euros pour une mise en service en 2021. Une nouvelle fois, les sites français seront mis à contribution. Si l’année 2017 commence sous les meilleurs auspices, 2016 avait également permis à Alstom de remplir son carnet de commandes. Alstom confirme ses objectifs pour 2020. Alstom’s concrete slab track solution receives EBA certification – Railway Pro Communication Platform. Alstom has received recognition from the German railway federal authority Eisenbahn-Bundesamt (EBA) for NBT, its concrete slab track solution for high-speed and conventional rail systems.

The EBA classified NBT as “Zulassung zur Betriebserprobung”, meaning “Approved for operating testing”. This non-ballast track solution has been developed for mixed traffic at a maximum operational speed of 360 km/h. Alstom co-developed NBT for main-line owners seeking a concrete track, i.e. a railway track with extensive lifespan and high infrastructure availability, which can be installed faster than traditional slab track, and be operated for mixed traffic (both passenger-dedicated and freight transport). NBT has an innovative slab design inspired from concrete pavement experience. The construction process is derived from the service-proven Appitrack technology which allows higher construction rates with 300 m of track laid per day and schedule of track laying reduced by 40%. Share on: ALSTOM SA: Outstanding results for Alstom in the first half of 2016/17 - ForexTV. Outstanding results for Alstom in the first half of 2016/17 Continued strong commercial and operational performance Exceptionally high free cash flow 2020 objectives confirmed 9 November 2016 – Between 1 April and 30 September 2016, Alstom booked €6.2 billion of orders leading to a new record-breaking backlog of €33.6 billion.

Over the same period, sales were up 8% (7% organically), amounting to €3.6 billion. The adjusted EBIT grew from €167 million to €200 million, representing a 20% increase, with an adjusted EBIT margin of 5.6%. The net income (Group share) reached €128 million. In first half of fiscal year 2016/17, free cash flow was exceptionally high at €333 million. Key figures “Alstom started the fiscal year 2016/17 with excellent results. 2020 strategy on trackAlstom 2020 strategy is based on the five following pillars: Customer focused organisation Alstom was awarded several major projects during the semester.

Complete range of solutions Value creation through innovation. Alstom : l'énorme contrat à 3 milliards d'euros remporté par l'entreprise. C'est une bonne nouvelle sur le front de l'emploi. Après le sauvetage in-extremis de l'usine Alstom de Belfort, où 400 emplois étaient menacés, le gouvernement n'aura pas à voler au secours des usines de Valenciennes et Crespin dans le Nord. Les deux sites vont construire les RER nouvelle génération pour l’Île-de-France. C'est désormais officiel, Alstom et Bombardier sont assurés de remporter un appel d'offres à trois milliards d'euros.

Un contrat géant de 270 nouveaux trains régionaux, synonyme d'immense bouffée d'air frais pour les carnets de commandes des constructeurs français et canadiens. Car ce qui est en jeu, c'est le maintien de l'activité de leurs sites de Valenciennes et de Crépin où 3.000 personnes sont salariées au total. Se sachant menacés, Alstom et Bombardier s'étaient donc réunis en consortium pour maximiser leurs chances, quitte à se partager le gâteau. TGV : la ligne Bordeaux-Marseille raccrochée au wagon d'Alstom. La nouvelle va-t-elle booster la fréquentation des trains entre les Bouches-du-Rhône et la Gironde ? En tout cas, l'annonce d'affecter une bonne partie des 15 TGV achetés par l'État à Alstom sur la ligne Bordeaux-Marseille ne passe forcément pas inaperçue dans le monde du rail.

"C'est un choix surprenant, une hypocrisie de l'État" commente Pascal Guglielmi de la CGT cheminots Marseille. Car cet Intercités, jadis très emprunté, a connu ces dernières années de nombreuses suppressions d'horaires. Aujourd'hui ce TET (Train d'équilibre du territoire) compte 9 départs journaliers depuis Marseille et autant depuis Bordeaux, pour quelque 2 millions de passagers annuels, si l'on inclut le prolongement de certains trajets jusqu'à Nice. L'État, autorité organisatrice en matière de TET, considère cependant cet axe comme l'une des trois lignes structurantes du pays, (avec Paris-Clermont et Paris-Toulouse) et a décidé depuis quelques mois de les relancer. Fermeture d'un site Alstom : Montebourg fustige le "laisser-faire" du gouvernement - LCI. MADE IN FRANCE - Après l'annonce de la fermeture d'un site historique du TGV à Belfort, Arnaud Montebourg accuse le gouvernement de passivité jeudi matin sur France 2.

Du grain à moudre pour Arnaud Montebourg, le désormais meilleur ennemi de François Hollande. Invité ce jeudi matin sur France 2, l'ancien ministre, candidat à la présidentielle, a fustigé l'attitude du gouvernement après l'annonce, la veille, de la fermeture d'un site historique d'Alstom à Belfort, qui pourrait impacter 400 emplois.

Le constructeur, touché par une baisse des commandes en France, a en effet annoncé mercredi l'arrêt de la production de trains, d'ici à 2018, sur ce site qui a fait les beaux jours du TGV. D'où la colère du défenseur d'un protectionnisme à la française. Cela aurait pu être évité. C’est inacceptable. Alain Montebourg, qui demande à Alstom de "présenter un plan alternatif", cette annonce intervient alors que "la SNCF vient de recevoir pour 140 millions d'euros des locomotives allemandes". Paywall mobile. Ils offrent au TGV une voie commerciale en béton. Info. « Le béton, on sait faire. » C'est même cette longue expertise, acquise dans les ouvrages d'art des routes, qui a valu à l'Ifsttar (Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux) de Nantes d'être sollicité par Alstom.

Associé à plusieurs acteurs du ferroviaire, dont RFF (Réseau ferré de France), le constructeur du TGV souhaite développer de nouvelles technologies pour la pose des voies sur du béton plutôt que sur du ballast. Avec ce projet « New Ballastless Track », il s'agit d'être plus compétitif à l'international, en fournissant à l'export des lignes TGV « clés en main ». « En France, il y a une culture du train roulant sur du ballast », rappelle Thierry Sedran, ingénieur et chercheur au laboratoire central des Ponts et Chaussées, chargé des études. Si la technique est bon marché, elle supporte très mal le passage des trains rapides. Le ballast se déforme, entraînant de fréquents travaux de maintenance. French government to work with Alstom to design 'TGV of the Future'

Alstom achète des parts de CTLE, une société ferroviaire sud-africaine. Alstom : Bruno Marguet prend les commandes de la transformation digitale. Alstom : un beau contrat de signalisation au Caire. Alstom se concentre désormais sur le ferroviaire. Maroc : Alstom reçoit la commande de 50 tramways supplémentaires pour Casablanca. Métro, une ville sur les rails - Dimanche 4 Octobre 20h42. Alstom rachète la société Motala Train AB. Alstom : un gros contrat de 2,5 Mds$ se profile aux Etats-Unis. Un nouveau directeur général pour Alstom Transport France. Build a tramway in 30 months. Alstom delivers 3 new metro trainsets to Azerbaijan. Alstom’s infrastructure equipped 5 more stations of Milan’s first automatic line. Alstom Partners with London Underground - EV News ReportEV News Report.

Alstom’s Metropolis sets sail for Los Teques - EV News ReportEV News Report. Prototype de voie béton NBT, sans ballast. The Alstom-Bombardier consortium will supply 10 additional trains for the RER A line in Paris | EV News ReportEV News Report. Alstom Sales Lifted by Rising Deliveries. Appitrack. Construcción automática de plataforma tranviaria. Final section of track laid for Nottingham tram extension. Alstom acquires Areva transport business. Alstom and Indra to supply tunnel safety and security systems to new Madrid-Asturias high-speed line | Think Railways. Track Laying. Appitrack recompensé aux Light Rail Awards 2011. Alstom accepts GE bid. ALSTOM : FCC moves Fast on Riyadh Metro. Www.alstom.com/Global/Transport/Resources/Documents/Brochure - Turnkey - Axonis - English.pdf.

UITP 2013 : Alstom lance Axonis et Urbalis Fluence, deux solutions innovantes majeures. Alstom plans ‘refocus’ on rail after sale of energy business. Alstom says sale of Energy business would strengthen Transport. Quels scénarios alternatifs possibles pour Alstom ? Quels scénarios alternatifs possibles pour Alstom ? Alstom : le projet de rachat par General Electric s'accélère.