background preloader

Les Croisades

Facebook Twitter

Croisades. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Croisades

Les croisades du Moyen Âge sont des pèlerinages armés, prêchés par le pape, une autorité spirituelle de l'Occident chrétien comme Bernard de Clairvaux ou un souverain comme Frédéric Barberousse. Elles furent lançées pour reprendre aux musulmans des lieux de pélerinages chrétiens en Terre Sainte. Elles débutèrent en 1095 à la demande de l'empereur de Byzance. Les Byzantins parlaient grec. Ils étaient chrétiens, mais orthodoxes et non catholiques. Les cités marchandes italiennes ont bénéficié des croisades, et développé dans la foulée les liens entre places commerciales européennes.

Terminologie[modifier | modifier le code] Le terme « croisade » est rare et n'apparaît pas avant le milieu du XIIIe siècle en latin médiéval et seulement vers 1850 dans le monde arabe[1]. Il est donc clair que ce que nous appelons « première croisade » n'était pas appelée ainsi par ses contemporains. Richard et Saladin, la conquête de Jerusalem 2/8 - une vidéo Amis et Famille. Les Croisades. Les croisades.

Introduction Bénie par le pape et conduite par les monarques des royaumes chrétiens de la vieille Europe, cette aventure devait représenter tout ce que l'esprit médiéval avait de bon en lui.

Les croisades

Malgré l'échec militaire manifeste des croisades (à l'exception de la première), la Chrétienté en sortit grandie au niveau économique et culturel. Le choc des cultures fut nettement favorable à l'Europe, moins avancée que le Moyen Orient qui rentre alors en déclin. Les croisades permirent également au niveau géopolitique la création des Etats Latins d'Orient (comté d'Edesse et de Tripoli, principauté d'Antioche, royaume de Jérusalem) et l'essor des républiques maritimes italiennes (Amalfi, Gênes, Pise et Venise). Les Etats latins et les républiques maritimes italiennes Tout l'Univers (Hachette) Les caractéristiques des Croisades Une grande aventure médiévale Un grand investissement économique Au cours des huit campagnes, tout le monde y trouva son compte : Le rôle des femmes Des expéditions très sanglantes.

Siège de Jérusalem. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Siège de Jérusalem

Jérusalem fut le théâtre de plusieurs sièges : Siège de Jérusalem (1099) Succès de la première croisade (1096-1099) Suite à l'appel du pape Urbain II, de nombreux guerriers originaires de toute la chrétienté occidentale se disposent à secourir les chrétiens d'Orient et délivrer le tombeau du Christ, tombé aux mains des Turcs musulmans.

Succès de la première croisade (1096-1099)

Le 15 août 1096, ils se mettent en route pour la Terre sainte sous la direction du légat du pape. C'est ce que l'on appellera beaucoup plus tard la première croisade. Les croisés au secours de Byzance L'expédition comprend quatre armées. - Comme le roi de France Philippe 1er est sous le coup d'une excommunication et ne peut participer au voyage, les Français du nord se placent sous le commandement de Hugues de Vermandois. - Les chevaliers des régions du Rhin et de la Meuse, au nombre de 10.000, sont dirigés par le comte Baudouin de Flandre et son frère, le duc Godefroi de Bouillon. - Les Français du midi suivent le comte de Toulouse, Raimon IV de Saint-Gilles. - D'Italie méridionale part une armée commandée par Bohémond de Tarente. Les Templiers et les Croisades. Capétiens : Les Templiers.

Origine de l'Ordre du Temple L'ordre du Temple est un ordre religieux et militaire fondé en 1119 en Terre Sainte après la 1ère Croisade, à l'initiative du chevalier champenois Hugues de Payns aidé de quelques preux chevaliers.

Capétiens : Les Templiers

Le roi de Jérusalem Baudoin II leur octroie pour installer leur siège la mosquée Al-Aqsa, où était anciennement situé le temple de Salomon, d'où leur nom. La mission initiale de l'Ordre du Temple est de défendre la chrétienté en Orient : L'ordre est officialisé par le Pape Honorius II lors du concile de Troyes en 1128 : il bénéficie d'une indépendance totale, morale et financière par rapport aux rois : les Templiers ont ainsi le privilège de dépendre directement du Pape ! L'Eglise justifie la possibilité de concilier "guerre et prière" de la manière suivante : faire la guerre pour des motifs matériels est illicite, mais la faire pour la gloire du Christ devient licite. Les Templiers et les Croisades. L'Ordre des Chevaliers du Temple de Jerusalem - Les Chevaliers du Temple.

Tout commence dans les années qui suivent la première croisade en Terre Sainte (1096-1099).

L'Ordre des Chevaliers du Temple de Jerusalem - Les Chevaliers du Temple

Malgré la prise de Jérusalem par les croisés (le 15 Juillet 1099), la sécurité des pèlerins n'est pas assurée. Entre les brigands locaux et les croisés aux buts peu louables, les pèlerinages deviennent parfois tragiques. Hugues de Payns (Hugues de Payens, de la Maison des comtes de Champagne) et Geoffroy de Saint-Omer vivant sous la Règle des chanoines de saint-Augustin choisissent d'assurer la garde du défilé d'Athlit, le chemin d'accès le plus dangereux pour les pèlerins.

Ce dernier deviendra plus tard le Château-pèlerin. Et c'est en 1118 que l'Ordre des Pauvres Chevaliers du Christ voit le jour ... Revenant près des Lieux Saints, Baudoin II, roi de Jérusalem, leur octroie une partie de son palais, à l'emplacement du Temple de Salomon.