background preloader

Habitations Romaine

Facebook Twitter

Villa romaine du Casale. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Villa romaine du Casale

Une villa du Bas-Empire[modifier | modifier le code] Longtemps attribuée à Maximien Hercule, collègue de Dioclétien dans la Tétrarchie. Il est aujourd'hui admis que son commanditaire devait être un personnage proche du pouvoir impérial mais son nom reste inconnu. Le site fut reconnu en 1812 mais il fallut attendre 1929 pour mettre au jour la première mosaïque (Travaux d'Hercule). La fin des restaurations date de 1954. Villa gallo-romaine de Loupian. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Villa gallo-romaine de Loupian

Histoire[modifier | modifier le code] Originellement, une modeste ferme a été bâtie à quelques kilomètres au sud de la Via Domitia, sur le versant regardant l'Étang de Thau et la colline de l'actuelle commune de Sète. La ferme a rapidement prospéré et s'est étendue. Pendant le Haut-Empire, aux premier et second siècles, la villa est devenue une grande résidence patricienne avec des thermes.

La principale activité agricole était la viticulture, pour laquelle a été construit un chai capable de contenir 1 500 hectolitres de vin stocké dans de grosses jarres (dolia), retrouvées sur place. Au Ve siècle, la villa a été complètement rebâtie et se transforme en une résidence somptueuse dont le sol est couvert de mosaïques. À quelques centaines de mètres de la villa, on trouve une église paléochrétienne, avec une cuve baptismale.

Les mosaïques[modifier | modifier le code] Mosaïque des saisons (Printemps). Liste des mosaïques : Villa suburbaine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Villa suburbaine

Plan et maquette d'une villa de type pompéien/document Ohto Kokko Située en ville au milieu d'insulae, la villa suburbaine de la Rome Antique était réservée, par sa superficie, à une famille riche. Villa rustica. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Villa rustica

Architecture[modifier | modifier le code] L'architecture des villae rusticae est bien moins connue que celle des parties résidentielles, pars urbana : d'une part longtemps la partie agricole fut négligée par les fouilles plus soucieuses de retrouver de beaux objets que la trace d'un quotidien trivial, et d'autre part les bâtiments qui la composent sont parfois moins bien conservés ou moins facilement identifiables.

Domus. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Domus

Une domus est une habitation urbaine unifamiliale de l'antiquité romaine. Lors des derniers siècles de la République romaine et sous l'Empire romain (Ier siècle av. J. -C. au IVe siècle), ce terme désigne avec la villa romaine, la demeure luxueuse des classes aisées, par opposition à l'insula (immeuble de location pour les populations plus modestes). Intéressant. Complet. Le campagne di scavo effettuate in questo ultimo ventennio hanno consentito di riportare in luce i resti di una grande abitazione privata (domus) situata lungo il principale asse viario della città di Suasa, in una zona compresa tra il Foro e il sistema del Teatro e Anfiteatro.

Complet

E’ un edificio di notevoli dimensioni (105 metri di lunghezza e 34 di larghezza), dai caratteri architettonici sontuosi e con un ampio cortile porticato posto alle spalle della parte abitativa. Dal rinvenimento al proprio interno di un frammento di iscrizione è stato possibile attribuire la proprietà della casa alla famiglia di rango senatorio dei Coiedii. L’iscrizione è ora esposta nel Museo Archeologico di Castelleone di Suasa. L’edificio, così come lo vediamo oggi è il frutto di più interventi edilizi che nel corso del tempo ne hanno cambiato la struttura, le decorazioni e la planimetria.

Domus des Coiedii. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Domus des Coiedii

Détail de l'opus sectile qui décore le triclinium de la Domus dei Coiedii. La Domus dei Coiedii est une domus (maison privée) datant de la Rome antique qui fait partie du parc archéologique de la ville romaine de Suasa, située sur le territoire de l'actuelle commune de Castelleone di Suasa (Province d'Ancône). Histoire[modifier | modifier le code] Sa découverte remonte aux fouilles archéologiques réalisées par le département d’Archéologie de l’université de Bologne, entre 1987 et les années 1990.

Atrium (Rome antique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Atrium (Rome antique)

Pour les articles homonymes, voir Atrium. Atrium romain avec fontaine et bassin. Une autre théorie avance que le mot atrium est tiré de l'adjectif latin ater, qui signifie noir, noirci et suggère que l'atrium primitif était la pièce unique de la maison, dans laquelle on cuisinait, provoquant ce noircissement. Un atrium impluvium, où l'eau de pluie s'écoule vers l'intérieur Un atrium displuvium, où l'eau de pluie s'écoule vers l'extérieur Les Étrusques possédaient devant leurs maisons des gentilices, une pièce nommée atrium tuscanicum ou « toscan » (par les auteurs latins)[3].

Si l'atrium tuscanicum comporte déjà un compluvium et un impluvium pour recueillir les eaux de pluie, il n'est pas révélé ni reproduit dans les plafonds des atriums des tombes[3] alors que les voûtes des chambres funéraires simulent les deux pentes du toit et la poutre faîtière vue de l'intérieur (columen). On compte quatre sortes d'atriums : Ergastule. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ergastule

C'est aussi une prison souterraine, un cachot dans l'Antiquité romaine. Gustave Flaubert écrit ainsi dans la Tentation de saint Antoine : « une plainte continue monte du fond des ergastules. » Aussi dans Salammbô : « C'était la voix des esclaves dans l'ergastule. » Certains auteurs décrivent l'ergastule comme étant une « prison privée »[1]. Le mot latin ergastulum est aussi à l'origine du mot italien ergastolo, qui signifie une détention à vie.

Latifundium. Insula. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Insula

L’insula est le nom donné à une forme d'habitat urbain durant l'antiquité romaine. Insula, un terme, de multiples significations[modifier | modifier le code] Le sens du mot insula a connu plusieurs évolutions avant de désigner l'« immeuble d’habitation ». De l'étymologie « île » (au milieu de l’eau), on passe à la notion de « parcelle de terrain isolée par des rues » (vici) puis au sens plus précis de « propriété foncière avec des habitations collectives » (par analogie au nom du terrain). Une insula est donc un immeuble d’habitation collectif, apparu tôt dans l’urbanisme de Rome et qui s’y est largement développé.

Dans de nombreux ouvrages, l’insula est un édifice ou un groupe d’édifices délimité par une voie (ambitus) permettant d’en faire le tour[1] À cette signification viennent s’en ajouter d’autres ce qui prouve les maints sens du terme. Ergastule. Atrium (Rome antique)