background preloader

Disciplines et récompenses Armée Romaine Antique

Facebook Twitter

Décimation (Rome antique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Décimation (Rome antique)

La décimation est un châtiment de l'armée romaine consistant à l’exécution d'un soldat sur 10, ainsi que de diverses brimades. Les premiers documents relatant une décimation datent de 471 av. J. -C. et cette pratique est restée en usage tout du long de la République, quoiqu'elle tombât déjà en désuétude vers la fin de la République. Crassus la réactiva lors de la Troisième Guerre servile, en -71, pour pouvoir vaincre l’esclave rebelle Spartacus qui avait infligé de nombreuses défaites aux armées romaines[1]. Le premier cas de décimation est attesté par Tite-Live dans Ab urbe condita[2] : elle eut lieu en -471 au début des guerres de la République contre les Volsques lorsque Appius Claudius fit décimer les simples soldats et exécuter les chefs sous le bâton ou la hache des licteurs après une révolte contre le signal du combat. Polybe a donné, au début du IIIe siècle av.

Au Ier siècle, Plutarque décrit le processus dans sa vie d’Antoine. Décimation (armée romaine) Couronne navale. Couronne civique. News: Express de Madagascar - May 18, 2012. Couronne d'herbe. Pour le roman par Colleen McCullough voient La couronne d'herbe (roman) . Couronne d'herbe ou Couronne de blocus ( Latin : obsidionalis de corona ou gaminea de corona ) étaient le plus haut et le plus rare de tous décorations militaires dans République romaine et tôt Empire romain . Il a été présenté seulement à a généralités ou commandant qui a cassé blocus autour de l'cerné Armée romaine , de ce fait a économisant légion ou l'armée entière. couronne a été fait à partir des matières végétales prises du champ de bataille, incluant herbes , fleurs , herbes , et divers céréales , comme blé ; il a été présenté au général par l'armée qu'il avait sauvée. VIA ROMANA.

Fustuarium. Fléau. A fléau (de l'Italien scoriada , du latin excoriare = « à flay « et corion = la « peau ») est a fouet ou la mèche, particulièrement un type de multi-lanière infligeait grave punition corporelle ou individu-mortification sur le dos Description Le fléau typique (latin : flagrum ; L'anglais : flagellum ) a plusieurs lanières attachées à une poignée ; c.f. Écossais tawse (habituellement deux ou trois lanières en cuir sans poignée séparée) ; queues de l'o neuf de chat : le fléau naval de nouer-extrémité d'épais-corde, l'armée et les versions civiles de prison sont habituellement cuir.

Le fléau, ou fléau , et escroc , sont les deux symboles de la puissance et de la domination représentées dans les mains de Osiris en monuments égyptiens ; ils sont la forme invariable de l'instrument tout au long des âges ; bien que, le fléau représenté en mythologie égyptienne ait été un instrument agricole utilisé à battez blé , et pas pour la punition corporelle. Utilisation métaphorique Sources et références. Fouettée de pied. News: Var-Matin - May 05, 2012 Au pied d'un arbre, à la pointe des Sardinaux, la mémoire de Félix est perpétuée. Des fleurs. Plusieurs photos encadrées. Un texte retraçant sa vie. Fouettée de pied , différemment connu As bastinado , falanga ( phalanga ), et falaka ( falaqa ), est une forme de torture où l'humain pieds sont battus avec un objet tel qu'a canne ou tige, a club , un morceau de bois , ou a fouet .

Le prisonnier peut être immobilisé avant l'application du battement en attachant, fixant les pieds en stock, fermant les jambes sur une position élevée, ou accrocher à clef à l'envers. La fouettée de pied est due efficace à grouper de fins de nerf dans les pieds et la structure du pied, avec son nombreux petit os et tendons . Cette punition, à de diverses heures, a été employée dedans La Chine , aussi bien que Moyen-Orient . Pied fouettant dans l'histoire Pied fouettant dans des temps modernes. Largesses impériales. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Largesses impériales

Les largesses impériales (le singulier est rarement usité, du latin largitio et du grec λαργιτίων / largitíôn) désignent les cadeaux et les distributions cérémoniales faites en certaines occasions par l'empereur à Rome et dans l'Antiquité tardive. Après 326, les largesses impériales sont supervisées par le comte des largesses sacrées (comes sacrarum largitionum), pour leur partie publique, et par le comte de la res privata (comes rei privatae) pour les distributions privées. Les largesses impériales sont de différentes sortes : La frappe des monnaies et la fabrication des pièces d'argenterie commémoratives (en particulier les missoria) sont une responsabilité importante du comte des largesses sacrées, comme en témoignent la présence de plats de ce type parmi les insignes des comtes financiers sur la Notitia dignitatum.

Articles connexes[modifier | modifier le code] Missorium. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Missorium

Missorium est le terme latin communément employé par les historiens et les historiens de l'art pour désigner les grands plats d'argenterie de l'Antiquité tardive, notamment ceux produits sous le contrôle du comte des largesses sacrées. Le terme est emprunté au vocabulaire latin décrivant certains plats d'argenterie, mais il n'est pas du tout assuré que c'était le terme même employé par les Romains.

Missorium de Théodose. Donativum. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Donativum

Sous l'Empire romain, un donativum est une récompense exceptionnelle accordée à un corps de troupe, généralement équivalente à plusieurs années de solde. Liste. Décorations militaires romaines et punitions. Villes et légions romaines. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Villes et légions romaines

Fondation[modifier | modifier le code] Fondations ex-nihilo[modifier | modifier le code] Refondations[modifier | modifier le code] Béjaïa (Algérie), anciennement Saldae refondée sous le nom de Julia Augusta Saldensium Septimana Immunis et attribuée à la Legio VIII Augusta en 27/26 av. J. Fondation non avérée[modifier | modifier le code] Saint-Pol-de-Léon (Bretagne, France) Dans la République. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une reconstitution moderne d' hoplites grecs en formation de phalange , proche de l'armée étrusco-romaine et de celle de la République primitive.

Armée romaine.