background preloader

Santé connectée

Facebook Twitter

58% des Américains ont déjà téléchargé une application santé, mais près de la moitié ne s'en sert plus - 04/11/2015 - ladepeche.fr. Que ce soit pour enregistrer le sommeil, mesurer son activité physique ou les calories consommées, les applications en santé se sont multipliées.

58% des Américains ont déjà téléchargé une application santé, mais près de la moitié ne s'en sert plus - 04/11/2015 - ladepeche.fr

Mais qu'en pensent leurs utilisateurs et sont-elles toutes vraiment utilisées ? Une enquête américaine a fait le point sur ce sujet. Cette enquête nationale, menée en juin 2015 par des chercheurs de la NYU Langone Medical Center (États-Unis) et considérée comme l'une des plus importantes sur le sujet, a cherché à évaluer l'utilité des applications mobiles en santé essentiellement téléchargées par les jeunes adultes.

Les sondés, des Américains âgés de 40 ans en moyenne et tous détenteurs d'un Smartphone, ont dû répondre à 36 questions en ligne renseignant sur leur usage des applications en santé, leur état de santé et d'autres informations personnelles. Les résultats, publiés le 3 novembre dans le Journal of Medical Internet Research mHealth and uHealth, font part d'un bilan assez contrasté. Une plateforme de veille sanitaire pour les pro... Les Français attendent vos conseils en matière de lunettes connectées. Le marché des lunettes connectées est en plein développement du côté des entreprises mais peine encore à convaincre le grand public.

Les Français attendent vos conseils en matière de lunettes connectées

Atol, qui commercialise depuis quelques semaines les lunettes géolocalisables Téou, a peut-être trouvé la raison de ce manque d’intérêt des consommateurs pour ces objets du futurs : ils attendent avant tout vos conseils pour comprendre leur utilité et surtout leur fonctionnement. Découvrez le rapport du CNNum sur l'e-santé. Le Conseil national du numérique a remis le 13 octobre 2015 dernier son rapport sur “La santé, bien commun de la société numérique”à Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales de la Santé et des droits des femmes.

Découvrez le rapport du CNNum sur l'e-santé

Présentation. La ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femme, Marisol Touraine avait confié à Benoît Thieulin, Président du Conseil national du numérique (CNNum), une mission consacrée au rôle du numérique dans la refondation de notre de système de santé. Pour répondre à cette mission, le Conseil national du numérique a réalisé un rapport avec pour objectif de promouvoir une vision de la santé comme bien commun de la société numérique. Il formule 15 propositions pour que la transformation numérique de notre système de santé favorise l’émergence d’une société plus solidaire, équitable et innovante, en cohérence avec la Stratégie nationale du numérique annoncée par le Premier ministre le 18 juin dernier.

Consultez le rapport intégral. 3e édition des Trophées de la Santé mobile (Cité des Sciences et de l’Industrie-Paris) Organisés par dmd Santé, les Trophées de la Santé mobile 2016 récompenseront les meilleures applications labellisées par mHealth Quality et s’ouvriront largement à l’innovation en accueillant la grande finale du Challenge e-pocrate.

3e édition des Trophées de la Santé mobile (Cité des Sciences et de l’Industrie-Paris)

Un événement aux multiples facettes Avec plus de 700 personnes attendues, cette 3e édition des Trophées de la Santé Mobile s’annonce très riche. Au programme, deux tables-rondes, trois ateliers aux thématiques concrètes, plusieurs exposants de renom ainsi qu’une remise des Trophées qui promet bien des surprises… et la grande finale du Challenge e-pocrate. Télémédecine, e-santé, DMP : un rapport de 128 pages sur la santé numérique. "Big data": les données en vie réelle, un atout pour l'industrie pharmaceutique. (Par Morgan BOURVEN, aux "Innovation Days") PARIS, 11 octobre 2015 (TICsanté) - L'industrie pharmaceutique peut puiser des données en vie réelle dans les "big data" pour prouver l'efficacité de ses produits au-delà des études cliniques, ont expliqué plusieurs intervenants lors de la sixième édition des "Innovation Days", qui s'est tenue les 5 et 6 octobre à Paris.

"Big data": les données en vie réelle, un atout pour l'industrie pharmaceutique

Ces journées étaient organisées par Universal Medica Group, société de conseil, d'études et de services, spécialisée dans les domaines de la santé et des biotechnologies. La matinée de mardi était consacrée à des conférences sur l'accès au marché, durant lesquelles la thématique des données en vie réelle (DVR) et des "big data" a été abordée. Pour Charles Cracco, "digital project manager" chez Universal Medica Group, "les big data sont utiles dans les secteurs de la banque et de l'assurance, mais difficiles à utiliser dans le domaine de la santé". Mb/eh/ab. Problem loading page. Agenda. Infographie : les Français et la e-santé. Achat d'objets connectés: 84% des Français veulent être accompagnés par un professionnel de santé. Plus de huit Français sur 10 souhaitent bénéficier de l'accompagnement d'un professionnel de santé lors de l'achat d'un objet connecté, selon un sondage Ifop pour les opticiens Atol diffusé le 24 septembre.

Achat d'objets connectés: 84% des Français veulent être accompagnés par un professionnel de santé

Selon cette enquête*, la moitié des Français se montrent prêts à acquérir un objet connecté lié à la santé "si son utilité est démontrée". Les sondés sont toutefois réticents à s'engager en ligne: 80% des personnes interrogées estiment qu'il est important de tester les objets connectés liés à la santé directement en magasin. Seulement 20% considèrent qu'un test en réalité augmentée sur un site internet suffirait à les convaincre. L'enquête montre que plus de huit Français sur 10 (84%) souhaitent bénéficier d'un accompagnement, dont 40% qui estiment que c'est "tout-à-fait nécessaire". Cette attente se renforce avec l'âge puisque 89% des 50-64 ans et 87% des 65 ans et plus estiment qu'un accompagnement est incontournable. mb/ab. Achat d'objets connectés: 84% des Français veulent être accompagnés par un professionnel de santé.

Agenda.

M-santé

E-santé.