background preloader

Pense moi le web

Facebook Twitter

REMIX culture. Les nouvelles formes de sociabilité numérique. Philosophy and the social web. Dominique Cardon : Pourquoi l’internet n’a-t-il pas changé la politique. Par Hubert Guillaud le 07/10/10 | 31 commentaires | 14,374 lectures | Impression On ne présente plus Dominique Cardon, sociologue au laboratoire des usages SENSE d’Orange Labs.

Dominique Cardon : Pourquoi l’internet n’a-t-il pas changé la politique

Il publie au Seuil, dans la collection “la République des Idées”, un petit livre synthétique, stimulant, lucide et informé sur La Démocratie internet. Un ouvrage où il tente de nous expliquer pourquoi le grand soir électronique n’a pas eu lieu. La valeur d’une idée à l’heure des médias sociaux (cours @ ESCP Europe / mmk2) Fondamentaux media marketing. Fondamentaux media marketing 17/09/2010 Laurent François Jay Rosen dans sa leçon inaugurale à l’Ecole de Journalisme de Sciences Po Paris a donné comme premier conseil aux étudiants de « transformer les lecteurs, auditeurs, spectateurs en usagers« .

Fondamentaux media marketing

Un postulat fort qui touche toutes les fonctions d’un groupe média, de l’éditeur aux journalistes en passant évidemment par le marketing services. Ou l’effort global d’une marque-média comme L’Express passe par questionner comment toute action entreprise peut nourrir une proposition de valeur forte pour le lecteur, que ce soit dans son expérience avec l’info, dans son échange avec les autres lecteurs ou dans son accès à ce qu’il cherche. Dans cet écosystème bouillonnant, où le média devient à la fois social, noeud de convergence et de conversations, il importait d’essayer de rationaliser et de décrypter certains fondamentaux qui touchent, transforment ou amplifient nos pratiques métiers. Transformation forces. Le smartphone, un "investissement identitaire renouvelé" Netneutrality. Dossier : Quel digital pour demain ? Quel digital pour demain ?

Dossier : Quel digital pour demain ?

Évolution des technologies de l’information et de la communication en quelques articles… Les réseaux sociaux développent leur maillage Réseaux sociaux : un vrai potentiel marketing, Frédéric Grelier. Comment l’internet transforme-t-il la façon dont on pense ? (1/5. Par Hubert Guillaud le 09/02/10 | 12 commentaires | 18,511 lectures | Impression “Comment l’internet transforme-t-il la façon dont vous pensez ?”

Comment l’internet transforme-t-il la façon dont on pense ? (1/5

, telle était la grande question annuelle posée par la revue The Edge à quelque 170 experts, scientifiques, artistes et penseurs. Difficile d’en faire une synthèse, tant les contributions sont multiples et variées et souvent passionnantes. Que les répondants soient fans ou critiques de la révolution des technologies de l’information, en tout cas, il est clair qu’internet ne laisse personne indifférent. “Une nouvelle invention a émergé, un code pour la conscience collective qui nécessite une nouvelle façon de penser”, explique John Brockman, l’éditeur de The Edge. Le web sémantique en soutien à la sérendipité. On tend à associer web sémantique et ordre, rigidité & froideur.

Le web sémantique en soutien à la sérendipité

Pourtant, rien n’indique que le web sémantique sera si « automatisé » que l’on le pense ! [...] Une recherche humaine via le graphe mènera à une forte augmentation de la sérendipité : quittant le saut de liens en liens, de serveurs en serveurs, on passera directement de concept à concept. Comme j’ai tendance à l’observer auprès des autres étudiants de mon master, on tend à associer web sémantique et ordre, rigidité & froideur. Pour en finir avec le cyberoptimisme - En partenariat avec «Book. Nos excellents confrères du magazine « Books » consacrent ce mois-ci leur dossier au rapport ambigu qu'Internet entretient avec la démocratie.

Pour en finir avec le cyberoptimisme - En partenariat avec «Book

BibliObs vous en livre quelques extraits. Entre un florilège d'idées préconcues sur le monde en réseau et une critique en règle du savoir made in Wikipédia, l'intégralité du dossier se trouve naturellement dans le prochain numéro de « Books », en kiosque à partir du jeudi 25 février. Tim Berners-Lee a inventé le Web l'année de la chute du Mur de Berlin, deux ans avant la fin de l'apartheid.

Il se persuada très tôt du rôle positif, voire révolutionnaire, que ce nouvel instrument pourrait jouer sur le plan de la démocratie. Avec le Web, Internet offrait désormais à tout un chacun la possibilité de s'exprimer immédiatement dans la sphère publique et d'y laisser une trace visible par tous, dans le monde entier. Bien avant l'apparition de Google et autres Twitter, l'outil affichait un énorme potentiel de rénovation civique.

Si les gamers cartographiaient le monde. Quel est l'apport du jeu vidéo à la cartographie, qu'il soit déjà perceptible ou potentiel ?

Si les gamers cartographiaient le monde

Consultant géographe, spécialisé dans l'innovation urbaine, auteur du blog pop-up-urbain, Philippe Gargov détaille quelques exemples. Comment l’expérience vidéo-ludique peut-elle influencer notre perception de l’espace ? Croisement de passions oblige, je m’interroge depuis longtemps sur les connexions entre la carte et les jeux vidéo. La carte serait un « voyage immobile », disent les géographes… Mais n’est-ce pas tout autant le propre des univers virtuels ? Comme beaucoup, j’ai parcouru mes premières cartographies numériques en explorant des mondes virtuels, bien avant les Google Earth et consorts de ces dernières années. En travaillant sur le sujet pour Chronos, j’ai été amené à m’interroger sur l’impact que pouvaient avoir eu ces jeux sur notre génération de gamers.

. « [GTA 4] est, selon moi, le véritable révélateur de nos nouvelles façons de penser la ville et ses mobilités. 33 infographies représentant internet, les usages ou les réseaux. L’internet des objets (par IBM)  Awesome Visualization of Social Media Usage Around the Globe [In. Want to know how many people are microblogging in Australia?

Awesome Visualization of Social Media Usage Around the Globe [In

Or uploading photos online in Brazil? Or writing blogs in the Netherlands? There’s a map for that — literally. TrendStream, who publishes the Global Web Index, has created a fantastic visualization that shows the penetration of different social technologies in major markets around the globe. The research is based on interviews with 32,000 Internet users in 16 countries.A few of the findings they report: "The massive impact of China: The vast Internet population coupled with hugely socially active set of web users, makes for a massive volume of content creators.

Web curation

Communiquer avec Internet: la leçon du professeur Pierre Bellang. Web revolutions.