background preloader

Déstigmatiser l'IVG

Facebook Twitter

Manifestation anti-IVG : au Planning familial depuis 1987, je crois au droit de choisir. Des activistes féministes manifestent à Paris contre le projet de loi interdisant l'avortement en Pologne.

Manifestation anti-IVG : au Planning familial depuis 1987, je crois au droit de choisir

(MARTINI VIRGILIO/SIPA) Certains disent qu’il y a les "contre" et les "pour" l’intervention volontaire de grossesse (IVG). Je ne suis pas du tout d’accord. Il y a les "contre", ça c’est indéniable, ils manifestaient d’ailleurs dimanche dernier dans la rue à Paris pour exprimer leur opinion. En revanche, il n’existe pas des "pour" l’IVG. Au Planning familial, nous aidons les femmes à formuler leur choix. Notre existence souligne un problème Cela fait 30 ans que je travaille au Planning, en tant que conseillère conjugale et familiale.

Je n’oriente jamais leur décision dans un sens ou dans un autre. Nous sommes-là, parce que les femmes n’ont pas eu toutes les informations dont elles avaient besoin, parce que la société les culpabilise et les juge, parce que l’avortement est un sujet idéologique dont certains s’emparent… Non, refuser l'avortement à une femme ne l'aide pas à "préserver sa santé mentale" Antonia Biggs, docteur en psychiatrie, a mené une étude publiée le 14 décembre dans la revue scientifique JAMA sur les conséquences psychologiques de l'avortement.

Non, refuser l'avortement à une femme ne l'aide pas à "préserver sa santé mentale"

Durant 5 ans, elle a suivi 956 femmes qui voulaient avorter à cause d'une grossesse non désirée, et qui se sont présentées dans 21 des centres médicaux des Etats-Unis. Parmi elles, certaines se virent refuser une procédure d'IVG parce qu'elles avaient dépassé le délai légal : 70 des femmes de ce second groupe avortèrent tout de même de manière illégale, tandis que 161 durent mener leurs grossesses à terme. Après l'avortement ou l'accouchement, les 956 participantes ont été interrogées par téléphone au bout d'une semaine puis tous les six mois pendant 5 ans, afin d'établir un bilan psychologique. IVG : faut-il redouter un affaiblissement du droit à l’avortement. Le texte sur le délit d'entrave numérique a été adopté le 1er décembre par l'Assemblée nationale.

IVG : faut-il redouter un affaiblissement du droit à l’avortement

Cette nouvelle disposition pour protéger le droit à l'avortement est un outil pour limiter l'influence des groupes anti-IVG qui avancent masqués sur Internet. L'instauration de ce délit, passible de deux ans de prison et de 30 000 euros d'amende, vise à obliger les plateformes qui se présentent comme des sites d'information objective sur l' IVG à apparaître pour ce qu'elles sont : des portails de propagande renvoyant sur des numéros verts téléphoniques où des militants, et non des professionnels, font pression sur les femmes pour les dissuader d'avorter. Ces sites se sont multipliés sur la Toile, avec des habillages pseudo-institutionnel ou pop, et se montrent très offensifs.

Le nombre d'avortements est stable depuis 2010 en France Que signifie cette « reconquête culturelle » ? Conséquences psychologiques de l'avortement : qui dit vrai ? Avorter nuit-il vraiment à la santé mentale ?

Conséquences psychologiques de l'avortement : qui dit vrai ?

L’existence d’un syndrome post-avortement, sorte de syndrome de stress post-traumatique qui se traduirait par des troubles psychiques de long terme chez les femmes ayant avorté, est un argument récurrent des militants anti-IVG. Samedi 3 décembre, Eugénie Bastié, journaliste au Figaro et auteur d’Adieu mademoiselle, s’est fendue d’un tweet dénonçant un “mensonge” d’État sur les conséquences psychologiques d’une IVG. Quand la haine anti-IVG... finance le Planning familial. La haine des anti-IVG a donné naissance à un livre... qui va aider le Planning familial.

Quand la haine anti-IVG... finance le Planning familial

C'est le beau pied de nez que vient de réussir une jeune blogueuse youtubeuse et auteure de livres et de BD engagés répondant au mordant pseudo de Klaire Fait Grr. Tout a commencé en novembre 2015, lors d'une réunion publique entre Marion Maréchal-Le Pen et des sympathisants de La Manif pour tous. My little IVG – 220 000 avortements par an en France. Si on arrêtait d'en faire un fromage ? "Ceci n'est pas un cintre" la campagne qui défend le droit à l'avortement sur les réseaux sociaux. RESEAUX SOCIAUX - Ceci n'est pas... un cintre.

"Ceci n'est pas un cintre" la campagne qui défend le droit à l'avortement sur les réseaux sociaux

Depuis le début du mois de septembre, les photos de femmes mais aussi d'hommes posant avec un cintre se multiplient sur les réseaux sociaux. Derrière cette référence évidente au célèbre tableau de Magritte, se cache en réalité une campagne en faveur du droit à l'interruption volontaire de grossesse. "Ceci est tout sauf un cintre ! Saurez-vous découvrir à quoi cet objet sert avant le 21 septembre ? ", indique la description de la campagne sur leur page Facebook. En réalité, le choix du cintre ne doit rien au hasard. #CeciNestPasUnCintre : rejoignez la campagne pour défendre l’avortement. Cela a démarré par quelques tweets postés par des militantes féministes, ici et là, sur Facebook et Twitter.

#CeciNestPasUnCintre : rejoignez la campagne pour défendre l’avortement

Puis le hashtag #CeciNestPasUnCintre est apparu sur la Toile, accompagné de clichés d’internautes posant avec un cintre. Cela ne vous rappelle rien ? René Magritte,La Trahison des images (Ceci n’est pas une pipe), 1929 Huile sur toile, 60,33 x 81,12 © Photothèque R. Magritte / Banque d’Images, Adagp, Paris, 2016 On pense tout de suite au tableau de Magritte, « La Trahison des images », représentant une pipe et rendu célèbre pour sa légende « Ceci n’est pas une pipe ». "Ceci n'est pas un cintre" : la campagne en faveur du droit à l'IVG. Le slogan rappelle la célèbre phrase "Ceci n'est pas une pipe" de René Magritte, et à la veille du début de l'exposition de l'artiste (le 21 septembre) on se demandait si ces photos postées avaient un lien.

"Ceci n'est pas un cintre" : la campagne en faveur du droit à l'IVG

Mais l'idée est toute autre. Il s'agit d'une campagne en faveur du droit à l'Interruption Volontaire de Grossesse. La campagne diffusée sur les réseaux sociaux renvoie vers le site internet qui présente un compte à rebours qui prendra fin le 28 septembre, date de la Journée Mondiale du droit à l'avortement. L'opération #Cecinestpasuncintre donne des énigmes et lance le défi de deviner de quoi il s'agit avant le 21 septembre. [VIDEO] Klaire fait grr : Rien dans le ventre – Il faut tout essayer ! – Neonmag.

« La branlette du petit matin », l’amusante vidéo qui promeut le droit à l'avortement. C’est sur le thème de l’avortement que la youtubeuse La Castor a décidé d’angler sa dernière vidéo produite en collaboration avec le Planning Familial pour la campagne Ceci n’est pas un cintre, qui défend le droit à l’IVG.

« La branlette du petit matin », l’amusante vidéo qui promeut le droit à l'avortement

Non, ce qu’elle a dans le ventre n’est pas un enfant. Pourtant, en cherchant sur Google, elle pourrait y croire. How to talk about abortion: A guide to rights-based messaging. L'IVG rend stérile, et autres idées reçues rétrogrades sur la contraception. On dit tout et rien au sujet de la contraception et de l’avortement, plutôt rien que tout d’ailleurs, et certains ont vite fait de s’emparer de ce manque d’informations pour raconter des salades qui servent leur idéologie passéiste.

L'IVG rend stérile, et autres idées reçues rétrogrades sur la contraception

On va donc faire un tour (certes non exhaustif) de ces lieux communs faux et archi-faux. À lire aussi : La nouvelle stratégie des anti-IVG « La contraception, une affaire de femmes » Un communiqué de la SMEREP, sécurité sociale étudiante, parlait de la contraception il y a peu de temps, de manière plutôt inappropriée. Ceci n’est pas un cintre… Mais qu’est-ce que c’est ? Mise à jour du 26 septembre 2016 — La journée mondiale du droit à l’avortement a lieu dans deux jours et la campagne pro-choix Ceci n’est pas un cintre continue à avancer. Aujourd’hui, ce sont neuf nouvelles vidéos qui ont été postées sur la chaîne YouTube de la campagne.

Parmi elles, on retrouve les interviews de huit personnalités publiques telles que Pénélope Bagieu, Rokhaya Diallo ou la youtubeuse la Castor. « La branlette du petit matin », l’amusante vidéo qui promeut le droit à l'avortement. #cecinestpasuncintre. SMEREP : un discours culpabilisant sur l’IVG. Mise à jour du 15 septembre – La SMEREP a publié un message précisant sa « position suite à son communiqué » : « L’intention de la SMEREP n’est pas de stigmatiser des comportements mais d’assumer pleinement sa mission de prévention en partageant des données d’enquête utiles, afin d’alerter les pouvoirs publics et adopter les actions de prévention sur le terrain à destination des lycéens et étudiants.Sensible à l’émotion suscitée par la publication le 5 septembre de son communiqué de presse, la SMEREP tient à exprimer ses regrets si une possible maladresse dans la rédaction de ce texte a pu conduire à une interprétation erronée de ses propos. » J’en profite donc à mon tour pour préciser ma position sur ce sujet : les « possibles maladresses », ça se corrige, et ce n’est pas l’émotion mais bien des connaissances objectives (notamment à propos de la contraception d’urgence) qui ont été opposées à cette rédaction (lire ci-dessous…) Des « comportements à risque » unilatéraux Certes.

Ceci n’est pas un cintre… Mais qu’est-ce que c’est ? Mise à jour du 17 septembre — Des photos ont fait leur apparition sur le compte Instagram, avec le hashtag #CeciNestPasUnCintre. Le mystère reste entier, et l’attente continue… Article initialement publié le 15 septembre — Depuis quelques jours, des comptes ont été créés sur différents réseaux sociaux sous le même nom de Ceci n’est pas un cintre.

Une appellation pas si neutre alors même que la journée mondiale du droit à l’avortement arrive le 28 septembre… Et que de nouveaux groupes anti-IVG usent depuis quelques mois d’actions coup de poing pour occuper l’espace public et faire entendre leur discours obscurantiste. Ceci n’est pas un cintre, c’est un symbole. IVG : le SYNGOF créé la polémique - ANSFL. Les réactions du Syngof à la prescription des arrêts de travail pour IVG médicamenteuses par les sages-femmes ont fait beaucoup parler d’elles ces derniers jours.

Petits extraits choisis… Pour avorter, prenez un jour de congé : la proposition des gynécologues qui passe mal. Pas d'arrêt de travail pour une IVG médicamenteuse : le paternalisme honteux des gynécos. Manifestation à Toulouse le 1er février 2014 (R.GABALDA/AFP) Depuis quelques jours, les femmes qui souhaitent interrompre leur grossesse par voie médicamenteuse peuvent s’adresser à un ou une sage-femme, et non plus seulement à un ou un-e gynécologue-obstétricien-ne. Avancée importante, qui vient logiquement compléter celle de 2009 autorisant les sages-femmes à assurer le suivi gynécologique des femmes en bonne santé, tout au long de leur vie (y compris prescription de contraception, pose de DIU etc).

Sage-femme, une profession médicale En France la sage-femme est, rappelons-le, une profession médicale (et non paramédicale), titulaire d’un diplôme d’État sanctionnant 5 années d’études en écoles de sages-femmes, rattachées aux universités de médecine. La sage-femme ainsi formée peut donc prescrire des traitements mais aussi des arrêts de travail, que ce soit au cours de la grossesse mais aussi tout au long de la vie d’une femme – règles très douloureuses par exemple. Avec #NonCoupable, la lutte pour le droit à l'avortement continue. Les « tutos avortement », une campagne choc pour le droit à l'IVG au Chili. Je me souviens de l’IVG. Loi Veil. 360 Finistériennes à l'affiche - Santé. Reaching women in Afghanistan: Reducing HIV and gender based violence. Avortement. L’IVG, quarante ans après.

ReproJustice Marche. Where We’ll Be: We’ll be Lower Manhattan — Tribeca, Soho, West Village … historic buildings with a rich resonance for the past and present. Walk Begins at Chambers and Hudson, 1 Hudson Street on the NW corner (#1 train to Chambers) Ends with a Reproductive Justice Fair at Judson Memorial Church at Washington Square Park, Greenwich Village, enter 239 Thompson St. Four Ways to Create Culture Change Around Abortion. Take a moment to think back to where you were in November 2010. Harry Potter and the Deathly Hollows, Part 1 was in theaters. The song you couldn’t get enough of (or get away from) was Ke$ha’s “Tik Tok.” In the political world, the Tea Party had just ascended to legislative power and a slew of anti-choice governors came into office. S'unir pour un avortement sûr et légal, 27 mars 2014. Abortion Waiting Periods Are an Insult to Women  Do right-wingers believe women need extra time to think about important decisions because they are: a) emotional, b) easily distracted, or c) old-fashioned dumb.

Why We Need to Ban 'Conscientious Objection' in Reproductive Health Care. Do health-care professionals have the right to refuse to provide abortions or contraception based on their “conscientious objection” to these services? Many pro-choice activists would retort, “No way! If you can’t do your job, quit and find another career!” We agree with them, and have detailed why in our new paper, ”‘Dishonourable Disobedience’: Why Refusal to Treat In Reproductive Healthcare Is Not Conscientious Objection.” 5 Problems with 'Keep Abortion Rare' “Keep Abortion Rare” is a pretty common phrase in the political and cultural conversation around abortion.

And it isn’t just coming from anti-choice folks – more often, it’s actually coming from the pro-choice side. Declared proudly by former President Clinton and repeated by “pro-choice” politicians over the last decade, the phrase often accompanies a plea to keep abortion legal. Princess Sarah Zeid of Jordan: “We Cannot Stigmatize a Woman Who Has an Abortion” When Princess Sarah Zeid of Jordan was giving birth to her third child, she suffered a rare amniotic fluid embolism.

Une Américaine provoque la polémique en filmant son IVG. La vidéo pro-avortement qui crée la polémique. Right-Wing Bloggers Are Flipping Out Over This YouTube Abortion Video. Why I Filmed My Abortion. Emily Letts: Woman reveals why she filmed abortion. There is absolutely no reason to restrict women's options for abortion access. Google interdit les pubs anti-IVG. Déstigmatisons ! Inroads: International Network for the Reduction of Abortion Discrimination and Stigma. Le Front de gauche pour la "contraception et l'avortement libres et gratuits partout en Europe" Research reveals more than half of young women who have abortions were using contraception when they fell pregnant. François Foret, professeur de sciences politiques à l’ULB. Wp-content/uploads/La-Declaration-dAirlie-sur-lavortement-securise-legal.pdf. IVG : des lois et des luttes. A History of Onscreen Women and Abortion. Essai sur l’avortement - Opinion. L’avortement, un droit à défendre ! "L’avortement n’est pas quelque chose d’anecdotique"

Une campagne pour déculpabiliser le recours à l'IVG. How the Director of North Dakota's Only Abortion Clinic Found an Unexpected Ally. L'avortement reste un droit, protégeons-le ! La campagne du Planning familial pour déculpabiliser les femmes ayant eu reco... My Abortions Were Not A Mistake. Here Are All the Controversial Doonesbury Abortion Strips Your Local Paper's Not Running (UPDATE) Le Planning Familial lance le site « avortement, un droit à défendre » L' article de Libération; Planning Familial «déstigmatiser l’avortement» 15/04/2014. In global health, abortion bears the scarlet A. Montpellier : le Planning Familial lance le site "avortement, un droit à défendre"

2 642 euros le séjour à Londres, avortement compris. Le Sénat adopte le texte sur l’égalité femmes hommes en maintenant l’article sur l’IVG (AFP, 18 avril 2014. Qui sont les femmes qui avortent? L’IVG de nouveau débattue au Sénat au travers du projet de loi égalité f/h. Un nouveau plan d'action pour améliorer l'accès à l'IVG et réaffirmer le droit et la place des femmes dans le système de santé. Le Planning Familial lance le site « Avortement, un droit à défendre! » Un site internet et une campagne participative pour "déstigmatiser" l'avortement. IVG : le Planning familial fait campagne contre la culpabilité. IVG : une agence de voyages espagnole pour avorter. L'Agence de santé d'Ile-de-France veut améliorer l'accès à l'IVG.

FRIDA : un nouveau plan d'action pour améliorer l'accès à l'IVG. J'y vais, j'ai les adresses. Www.ars.iledefrance.sante.fr/fileadmin/ILE-DE-FRANCE/ARS/2_Offre-Soins_MS/IVG/Projet_FRIDA_avril_2014.pdf. Adultère, alcool, divorce... Quel est le peuple le plus tolérant ? Une campagne 2.0 pour défendre l’IVG. La CELEM créé son faux site de voyage dédié à l'avortement. Une campagne 2.0 pour défendre l’IVG. IVG : le planning familial édite une affiche pour les professionnels de santé. Face au lobby des anti-IVG, le Planning familial lance sa contre-offensive. Uniting for Safe Legal Abortion: A Call to Action for 2014 and Beyond (avec images, tweets) · ippfwhr.

Campaign for Safe Abortion in Sri Lanka. Le Planning familial lance une campagne pour «déstigmatiser l’avortement» Abortion should never be a crime. It's a right. L’avortement : une question complexe, mais une réponse simple, Frédéric Bardel. Www.asblcefa.be/cefa/images/pdf/2012avortement.pdf. Le Planning Familial - L'IVG, un droit à défendre!

The Fight for Universal Access to Abortion. Société d'Histoire de la Naissance - "49 jours" ou l’"avortement à domicile" The Second Lady’s Abortion: What 'House of Cards' Got Right… and Didn’t. 0800 8843 - Décider c'est notre droit. FAQ autour de l’IVG et de la nécessaire poursuite de la lutte : questions courantes et propositions de réponses : Les Dé-chaînées. Désirée. Cédric Klapisch : féminin pluriel. Lutter contre la culture du traumatisme autour de l’IVG : un enjeu sociétal et politique (texte d’intervention au congrès de l’ANCIC) : Les Dé-chaînées. Ce furent mes avortements. Www.ijgo.org/webfiles/images/journals/IJG/IJGO123_Suppl3_final3_greyscale.pdf. Sea Change Nonprofit Aims to Fight Abortion Stigma.

Les films du zèbre.