background preloader

Jérémie Rifkin

Facebook Twitter

La nouvelle société du coût marginal zéro : une utopie ? D’après Rifkin, ces nouvelles technologies permettraient de produire énergie et biens manufacturés en abondance à un coût marginal proche de zéro, remettant en cause le modèle du capitalisme au profit d’une communauté de prossomateurs (consommateurs et producteurs).

La nouvelle société du coût marginal zéro : une utopie ?

Conte de fées technologique ou réelle perspective d’avenir ? Nous nous proposons ici d'apporter quelques éclairages sur cette nouvelle société du coût marginal zéro. Qu'entend-on tout d'abord par « Coût marginal zéro » ? Le coût marginal zéro En micro-économie, on définit le coût marginal de production comme étant le coût supplémentaire induit par la dernière unité produite. Le coût marginal est souvent modélisé par une courbe parabolique. En réalité, dans beaucoup de processus de production industrielle, le coût marginal est stable, voire diminue à mesure des unités produites. Jeremy Rifkin: Are We Moving from a Capitalist to a Collaborative Economy? (04/09/2014) Vers une société du partage ? Jérémy Rifkin et la nouvelle civilisation.

Chers lecteurs, Dans son dernier livre « La société du coût marginal zéro », Jérémy Rifkin propose une vision alternative d’une société du partage, déjà à l’œuvre depuis l’avènement des nouvelles technologies de communication (NTIC).

Vers une société du partage ? Jérémy Rifkin et la nouvelle civilisation

Ses réflexions sur le fléchissement du capitalisme et sa cohabitation avec une organisation collaborative d’ici le milieu du siècle redimensionnent notre rapport à l’économie et l’environnement. Alors que les mutations liées à l’utilisation d’Internet s’accroissent de façon fulgurante, l’essayiste américain nous plonge dans une vision post industrielle avant-gardiste mais palpable. Adulé, controversé ou respecté, Jérémy Rifkin pose dans tous les cas les bases d’une réflexion essentielle : à quoi ressemblera notre société dans 10, 20 ou 50 ans ?

Une explication du chômage des sociétés modernes Dans un contexte où les politiques de tout bord échouent à résoudre la crise du chômage, Jérémy Rifkin apporte un éclairage majeur. Jeremy Rifkin on the Fall of Capitalism and the Internet of Things. Les Rendez-vous du Futur - Jeremy Rifkin. Jeremy Rifkin / Energy, 3rd revolution. Aurélien Duthoit, La révolution numérique et la fin du capitalisme selon Jeremy Rifkin - Notes de lecture. Les dernières émissions d'Aurélien Duthoit Ceux qui ont aimé ont aussi apprécié Les dernières émissions Toutes les dernières émissions Precepta Stratégiques.

Aurélien Duthoit, La révolution numérique et la fin du capitalisme selon Jeremy Rifkin - Notes de lecture

"Le numérique va tuer le capitalisme" : Jérémy Rifkin abuse-t-il de la prophétie ? Le capitalisme est un homme malade et devrait disparaître à l'horizon 2060.

"Le numérique va tuer le capitalisme" : Jérémy Rifkin abuse-t-il de la prophétie ?

La faute à qui ? À la culture collaborative et à l'empowerment des consommateurs généralement devenus producteurs collaboratifs. C'est ce que défend l'économiste et prospectiviste de renom Jérémy Rifkin dans son dernier ouvrage, La Nouvelle Société du coût marginal zéro (Éd. Les Liens qui Libèrent). Mais peut-on vraiment estimer que le numérique est une "boîte à outil" capable d'abattre un système qui organise le monde depuis des dizaines d'années ? L'essor des producteurs collaboratifs Il y a quelques années, Jérémy Rifkin expliquait déjà en quoi le numérique constitue une troisième révolution industrielle.

Et les bases de ce nouveau système, qui ébranle désormais l'ancien selon Rifkin, sont déjà posées. "Au lieu d'avoir des acheteurs et des vendeurs, au lieu d'avoir des propriétaires et des travailleurs, tout le monde est entrepreneur, expliquait l'expert sur France Inter. "Je ne vois pas de plan B.

Comment la technologie change le visage des cadres en entreprise. Aujourd'hui toutes les entreprises, de quelque secteur que ce soit, sont impactées par la technologie.

Comment la technologie change le visage des cadres en entreprise

Réseaux sociaux, e-réputation, objets connectés : la société se transforme et la révolution technologique induit une révolution ethnologique. Le temps et l'espace sont restructurés. Les entreprises doivent s'adapter à ce nouvel état du monde où tout se passe dans l'immédiat et où le recul sur les événements et sur les comportements sont devenus impossible. Elles se doivent de suivre cette évolution à la fois technologique et sociétale qui impacte aussi bien la relation avec le client, les modèles économiques la production de nouveaux services que le management des équipes. Prendre en compte les enjeux technologiques des secteurs. Vers une civilisation de l'empathie. Troisième révolution industrielle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Troisième révolution industrielle

Une maison passive n'a pas, ou presque pas de besoins de source artificielle de chaleur. Il y est plus facile de produire un surplus d'énergie, qui peut être stockée pour un besoin futur, ou exportée vers un usager qui en a besoin à proximité ; par un réseau de type Smart grid fonctionnant sur le modèle distribué de l'Internet selon les principes de la Troisième Révolution. Le second pilier de la Troisième Révolution industrielle consiste à transformer chaque bâtiment en « mini-centrale » intelligente qui verse dans le réseau son excédent de production et y prélève de l'énergie quand elle en manque.

Un stockage tampon se fait via des batteries (fixes ou de véhicules en chargement) ou un stockage d'hydrogène Depuis 2006, Rifkin propose cette révolution comme vision stratégique aux entreprises, aux États et à l'Union européenne. En 2007, le Parlement européen a officiellement adopté cette vision[5]. Jeremy Rifkin. Jeremy Rifkin and The Third Industrial Revolution Home Page.