background preloader

Catastrophes

Facebook Twitter

Des drones-abeilles au secours de la pollinisation ? Total renonce à son permis de recherche du gaz de schiste autour de Montélimar. Le PDG du groupe pétrolier a précisé ses intentions concernant l'exploration du gaz de schiste, ce lundi, devant des entrepreneurs à Montpellier (Hérault). Patrick Pouyanné ne souhaite plus explorer la zone allant de Valence à Montpellier. Cette déclaration ressemble à une victoire pour les opposants au gaz de schiste dans la Drôme et en Ardèche. Selon le site 20 Minutes, Total renonce en effet à son permis de recherche du gaz de schiste, le permis dit de Montélimar, qui lui avait été réattribué par la justice administrative. Le PDG du groupe pétrolier, Patrick Pouyanné, l'a confirmé devant des entrepreneurs à Montpellier. "Autre chose à faire que de chercher du gaz de schiste dans des endroits où l'on ne veut pas de nous" (Patrick Pouyanné) "À 30 dollars le baril de pétrole, j'ai autre chose à faire que de chercher du gaz de schiste dans des endroits où l'on ne veut pas de nous" a-t-il déclaré.

"La victoire des habitants d'une région" (opposants au gaz de schiste) La montée des eaux menace 1,2 milliard de personnes d’ici à 2060. La plupart des urbains menacés vivront en Asie, où les populations les plus pauvres seront en première ligne. Les Etats-Unis sont le 8e pays le plus exposé, avec de potentielles pertes colossales à Miami. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Laetitia Van Eeckhout Huit cent vingt-quatre millions de personnes à l’horizon 2030, et 1,2 milliard d’ici à 2060, sont menacées par la montée des eaux. Ce sont les conclusions d’une étude réalisée sur la base des travaux du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), et publiée lundi 16 mai par l’ONG Christian Aid. Depuis 2008, plus de la moitié de l’humanité vit en ville. Les projections de l’étude reposent sur le scénario d’un réchauffement à 3 °C, correspondant aux « contributions nationales » remises par les Etats lors de la COP21.

Calcutta, la plus exposée L’Asie est la région la plus menacée. Les nations riches ne sont pas épargnées. Espagne. La plus grande décharge de pneus d'Europe est en feu. Nucléaire : déni et mensonges d'Etats. Une fois survenue, toute catastrophe nucléaire tend vers l’infini. C’est la morale de Tchernobyl. Des dizaines de milliers de liquidateurs, ces travailleurs chargés de «liquider» les conséquences de l’accident, sont morts. D’autres mourront. Le site posera problème pendant des ­milliers d’années. On invoque «les trente ans de Tchernobyl» comme on célébrerait un événement de l’histoire ancienne, mais trois essayistes prennent la plume contre l’illusion qu’un désastre nucléaire est réparable.

L’historienne Galia Ackerman a voyagé dans la zone interdite, et le journaliste Arnaud Vaulerin a rencontré «les humains jetables» de Fukushima, sacrifiés eux aussi. Kenzaburô Oé : "Il y a eu Hiroshima, il y a Fukushima, une troisième tragédie est envisageable" L’auteur commence par pilonner la distinction atomique/nucléaire qui fut introduite dans les années 1950 et les esprits pour défaire le lien entre la bombe et l’énergie nucléaire. Nucléaire : les écrivains japonais se rebiffent Anne Crignon. Les traces du nuage de Tchernobyl toujours présentes en France. MOUSSES. Riche idée qu’a eue l’Association pour le contrôle de la radioactivité dans l’ouest (ACRO). Trente ans après l’explosion du réacteur ukrainien, l’organisme a lancé un appel pour qu’on envoie à son laboratoire de mesure des échantillons puisés dans l’environnement (arbres, mousses, sols, etc.), sur des champignons et des fruits et légumes consommés par les hommes.

L’ACRO n’a pas cherché à encadrer la collecte. Les participants ont été libres de choisir leur échantillon, démarche qui colle bien avec le devenir des radionucléides dans l’environnement qui dépend de la qualité et de l’usage des sols et de l’érosion par le vent et l’eau. Sur les trois éléments artificiels relâchés dans l’atmosphère durant les dix jours suivant l’explosion du réacteur (iode-131, césium-134 et 137), seul le césium-137 est aujourd’hui mesurable. Sans surprise, les traces du "nuage de Tchernobyl" sont toujours bien présentes sur le territoire français. Les champignons sont d'efficaces accumulateurs.

À Tchernobyl, la nature reprend ses droits - Edition du soir Ouest France - 07/04/2016. Élans, cerfs, loups, sangliers et oiseaux… La faune est florissante dans la zone d’exclusion de Tchernobyl, désertée par les humains. À tel point qu’une étude publiée par la revue Current Biology décrit une présence « abondante » d’animaux. Jim Smith, professeur en sciences de l’environnement à l’Université de Portsmouth, en Angleterre, a étudié les populations de mammifères dans une zone de 4 200 kilomètres carrés autour de Tchernobyl. Avec son équipe, il a démontré qu’après « trois décennies d’exposition chronique aux radiations, il est très probable que le nombre d’animaux sauvages à Tchernobyl est plus important que ce qu’il était avant l’accident ». Selon les scientifiques, « cela ne signifie pas que la radioactivité est bonne pour la faune sauvage mais seulement que les effets des activités humaines comme l’agriculture, la chasse et l’exploitation forestière sont nettement pires ».

Nucléaire : la note interne d'EDF qui inquiète. Francetv.fr plus NewslettersConfidentialité Nucléaire : la note interne d'EDF qui inquiète Une note interne d'EDF pointe du doigt le mauvais état des groupes électrogènes de plusieurs de nos centrales nucléaires. En cas de panne du réseau électrique, ce sont ces moteurs qui doivent prendre le relais. Francetv info Mis à jour le , publié le Décembre 1999 : en raison d'une tempête exceptionnelle, plusieurs centrales nucléaires se retrouvent sans électricité. Près de la moitié des groupes électrogènes de secours dégradés Dans une note interne d'EDF révélée par le Journal de l'énergie, on découvre que plus 43% de ces groupes électrogènes de secours sont dégradés. Le JT JT de 8h du mercredi 16 mars 2016 L'intégrale Les autres sujets du JT JT Permanent Regardez le JT Permanent S'abonner aux newsletters et aux alertes mails Nos newsletters info et vidéo Tous les jours, recevez gratuitement l'actu et les vidéos du jour Alerte info.

A quoi l’Ile-de-France ressemblerait-elle en cas de crue ? Les rois du pétrole veulent faire tomber la pluie - Edition du soir Ouest France - 05/02/2016. Les violentes intempéries dans les Alpes-Maritimes sont-elles dues au réchauffement climatique ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Propos recueillis par Audrey Garric (propos recueillis par) Les très violents orages qui se sont abattus, samedi 3 octobre au soir, sur les Alpes-Maritimes, faisant au moins 17 morts, posent de nouveau la question de la responsabilité du changement climatique en cours.

S’il n’est pas possible de conclure aujourd’hui à un lien direct avec le réchauffement, la hausse des températures conduira à une augmentation de l’intensité et de la fréquence des « épisodes cévenols », explique Philippe Drobinski, directeur de recherches au CNRS et coordinateur du projet HyMeX. Lire aussi : Alpes-Maritimes : lourd bilan après des pluies d’une intensité exceptionnelle Qu’est-ce qu’un « épisode cévenol » ? Philippe Drobinski : Ce terme générique regroupe les épisodes de pluies brèves et intenses, et de crues rapides, qui surviennent sur tout l’arc méditerranéen, depuis l’Espagne jusqu’à l’Italie et la Croatie, particulièrement à la fin de l’été et au début de l’automne. Météo planétaire. The largest release of methane blowing into the Californian sky: TBW News the 3rd week of December. Trois vortex polaires simultanés en Amérique, Europe et Asie.

El Niño : des capteurs au Pérou pour suivre un phénomène renforcé. COURANT. Le phénomène El Niño est un courant chaud qui apparaît vers la fin de l’année dans le Pacifique Est et qui est associé à une série d’évènements climatiques qui affectent une grande partie de la Terre. Les El Niño extrêmes peuvent induire des catastrophes naturelles majeures : inondations au Pérou, sécheresse en Australie, cyclones dans le Pacifique Central… Or, selon les experts, le phénomène El Niño 2015 devrait atteindre son pic de puissance à Noël, lui qui ne s’est pas fait ressentir depuis 2010, ce qui a contraint notamment le Pérou à renoncer à l’organisation du Dakar 2016. C’est pour le suivre au plus près que les scientifiques du CNRS et de l’IRD (Institut de recherche pour le développement) sont partis au Pérou pour installer une série de capteurs le long des côtes.

Surveillance de l’écosystème Avec leurs collègues péruviens, les chercheurs vont installer trois sortes d’instruments autour du Pérou pour mesurer l’impact d’El Niño sur l’écosystème de ce pays. EN IMAGES. Avant/Après, ces images de la Nasa montrant la sidérante vitesse de transformation de la Terre. C'est un site foisonnant de données que l'agence spatiale américaine a mis en ligne à l'occasion de la conférence sur le climat à Paris sur le changement climatique. Le site climate.nasa.gov présente un état très documenté et riche en images de la planète : hausse du niveau des océans, montée des températures à l'échelle du globe et dans les mers, recul des calottes glaciaires et de la couverture neigeuse, accroissement des phénomènes climatiques extrêmes, acidification des océans...

La Nasa y rappelle les causes anthropiques de ces bouleversement climatiques, et démonte au passage quelques arguments avancés par les climato-sceptiques. Et pour illustrer cet état des lieux, l'agence spatiale publie des centaines de photos satellites (ou prises au niveau du sol) illustrant la rapidité de ces changements provoqués directement ou indirectement par l'homme. Ça se confirme : l'épisode El Nino actuel est l'un des plus forts jamais constaté. ANOMALIE. On le savait : l’enfant terrible de la météo mondiale, ainsi qu’est souvent qualifié El Niño, est de retour. Et cette anomalie périodique de température relevée dans l’océan Pacifique au niveau de l’Équateur semble plus fort que jamais.

C'est ce que tend à démontrer le dernier bulletin mensuel de l'agence de la météo américaine. Le National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) révèle ainsi que le réchauffement des eaux tropicales de l’Océan Pacifique est se poursuit. Dans le "bloc" océanique dénommé Niño 3.4 l’anomalie de température par rapport à la moyenne enregistrée entre 1981 et 2010 est de 1,7°C. Les Alizés soufflant d’est à l’ouest se sont sensiblement affaiblis. Le bloc 3.4 représente une zone océanique de 6 millions de km² indicatrice de la vigueur du phénomène. La NOAA a fait une comparaison avec les températures enregistrées lors des épisodes précédents depuis 1950. Copyright : NOAA Les anomalies de précipitation en Afrique en novembre. Chennai (Inde) : 325 morts, des centaines de blessés et un abandon international.

Housseniawriting.com Des inondations massives ont dévasté Chennai en Inde. Des pluies diluviennes de plusieurs jours ont inondé de nombreux districts. Cette catastrophe a montré les limites du gouvernement, mais également la solidarité dans un pays où les conflits entre hindous et musulmans ont la vie dure. 325 morts, des centaines de blessés et des dizaines de disparus. Le bilan est lourd après les inondations de Chennai. De pluies diluviennes ont inondé de nombreuses zones.

Les routes étaient coupées et des milliers de personnes se sont retrouvés bloqués chez eux tandis que d’autres se pressaient vers les aéroports et les gares en provoquant une panique générale avec des bousculades à la clé. Des victimes abandonnées à leur sort Alors que les pluies continuaient sur Chennai, les magasins ont été pris d’assaut. En général, on se précipite vers les hôpitaux en cas d’inondations.

Un échec absolu du gouvernement et des secours La solidarité entre hindous et musulmans Estelle DUFRESNE – CC 4.0. Avec les bouleversements climatiques, quel visage pour la France à l'horizon 2 100 ? L’Île de France avec un climat comparable à celui de l’Andalousie, la mort programmée des stations de sports d’hiver, la disparition d’êtres vivants tels que les huîtres, tout un tas de mini-écosystèmes bouleversés… Voici en résumé ce qui vous attend dans ce petit dossier, réalisé par le site internet MerciAlfred en partenariat avec Science et Vie, sur le réchauffement climatique et ses impacts à court et long terme.

Ça va chauffer ! Afin de poser tout de suite les bases et pour vous donner, de manière simple, un ordre d’idée de ce que tout cela signifie: une hausse de 1°C correspond au déplacement du climat du sud vers le nord de 180 km… À titre de comparaison temporelle, et pour prouver (une bonne fois pour toutes) que l’homme a un très gros impact sur le changement climatique : « +1,3°C » c’est le réchauffement en France entre 1901 et 2012. Ce qui s’est passé en 112 ans pourrait se produire en moins de 50 ans d’ici à l’horizon 2050. La Terre apres la disparition des humains. La température est passée au-dessus de 0°C au Pôle Nord ! Le dérèglement de la météo ne vous aura certainement pas échappé. Difficile de se croire à la fin de l'année quand on voit un si joli temps, avec un mercure aussi haut.

Et la tendance est évidemment identique partout sur la planète. Y compris au Pôle Nord. En ce 31 Décembre, le thermomètre est même monté au-dessus de 0°C. Au beau milieu de l’hiver, si l’on s’attend à trouver un endroit très froid, c’est bien au Pôle Nord que l’on se dirigerait, selon toute logique. Pourtant, aujourd’hui, il y fait à peu près la température que l’on devrait normalement trouver dans nos contrées. Selon le GFS Forecast Model – qui collecte des données de nombreux satellites et stations météo pour donner des prédictions mondiales -, il a fait légèrement plus de 0°C au Pôle Nord, là où d’ordinaire, il fait -30°C. Sans surprise, cela fait de l’année 2015 l’année la plus chaude de l’histoire.