background preloader

Au Bonheur des dames, Zola

Facebook Twitter

Émile Zola : biographie. Écrivain français (Paris 1840-Paris 1902). Chef de file du naturalisme, Émile Zola s’efforça d’appliquer la rigueur scientifique à l’écriture du roman. Ancré dans la France du second Empire, régime qu'il détestait, son cycle romanesque des Rougon-Macquart brosse une fresque psychologique et sociale inégalée dans la littérature française. Il fut aussi un ardent combattant pour la justice et la vérité, lors de l'affaire Dreyfus, qui déchira la France de la IIIe République.

Naissance Émile Édouard Charles Antoine Zola naît le 2 avril 1840 à Paris, au 10, rue Saint-Joseph. Famille Père ingénieur italien (François Zola), mère beauceronne (née Émilie Aubert). Jeunes années (1840-1862) À Aix, se lie avec Paul Cézanne. Journaliste et écrivain (1862-1867) Publie les Contes à Ninon (1864), puis son premier roman, La Confession de Claude (1865). Écrivain naturaliste (1867-1877) Chef d’école (1877-1893) Fervent dreyfusard Retour au journalisme politique et engagement décisif dans l'affaire Dreyfus. 1. 1.1. Les Rougon-Macquart. Cycle romanesque d'Émile Zola (1871-1893). Le sous-titre général, « Histoire naturelle et sociale d'une famille sous le second Empire », est une programmation précisée par le titre de chacun des volumes, dont la chronologie, à son tour, est une sorte de démonstration. La Fortune des Rougon (1871), fondateurs de la dynastie, ne pouvait, en toute logique, que s'effondrer dans la Débâcle (1892) – le Docteur Pascal (1893) apportant une explication scientifique raisonnée à la décomposition, membre après membre, de cette famille du fait de son environnement socio-historique.

Au bonheur des dames, A. Cayatte. La Bête humaine, J. Renoir. Thérèse Raquin, M. Carné (médiathèque) Germinal, Cl. Berri.