background preloader

Mai 2016

Facebook Twitter

Limite de caractères sur Twitter : du changement pour bientôt ! Twitter pourrait très prochainement revoir le fonctionnement de sa limite de 140 caractères sur les Tweets en permettant aux internautes qui partagent des liens et des photos d’écrire plus de contenu textuel qu’à présent ! L’information nous vient du site d’information Bloomberg. Selon ses sources, Twitter aurait décidé d’arrêter de comptabiliser les liens et les images dans sa limite de 140 caractères. Ce changement important pourrait être déployé dans les semaines à venir aux Etats-Unis et au reste du monde. Concrètement, un lien raccourci prend actuellement 23 caractères de la limite actuelle des 140 lorsqu’il est partagé seul dans un Tweet et ceci, quelle que soit sa taille à l’origine. Si un internaute décide de partager à la fois un lien et une image, les caractères restants pour commenter sa publication sont encore plus limités puisque l’image compte elle pour 24 caractères (qu’elle soit partagée seule ou combinée avec un lien).

Les dernières fonctionnalités social-média pour le Community Manager au 30 mai 2016. Recevez par e-mail chaque lundi les dernières fonctionnalités des réseaux sociaux pour le Community Manager Afin de couvrir l’ensemble des dernières fonctionnalités apportées sur les principaux réseaux sociaux du marché, vous retrouverez sur ce blog un article récapitulatif chaque lundi.

Les réseaux / applications couverts seront : – Facebook– Instagram– Twitter– Periscope– Google +– Pinterest– Youtube– LinkedIn– Vine– SnapChat Dans le cas où cette liste ne serait pas exhaustive, n’hésitez pas à contribuer à cet article via les commentaires. Sur Facebook Un graphique d’engagement sur les vidéos live Il sera désormais bientôt possible de savoir quels sont les moments les plus populaires d’un direct sur Facebook grâce à la prochaine apparition d’un graphique d’engagement. Voici ce à quoi celui-ci va ressembler : Une API pour diffuser de la vidéo en direct pendant 24 heures Plutôt réservée aux développeurs, ce module va permettre aux marques de passer outre la limite des 90 minutes de direct. Contre les flops, Twitter va activer l'autoretweet. On savait que les dirigeants de Twitter ne cachaient plus leurs réflexions sur la levée de la limite des 140 caractères, historique, en vigueur depuis la création du service.

Un premier a été franchi lundi avec la publication sur le blog du réseau social de nouvelles règles de publication. C'est une plus grande flexibilité accordée à ses utilisateurs que vient d'annoncer le réseau social, en ouvrant la possibilité d'ajouter, "dans les prochains mois", des photos et autres documents une fois le seuil atteint. LIRE AUSSI >> Bientôt 10 000 signes par message? "Autant l'appeler Facebook! " Toujours 140 caractères... Mais comptés différemment En clair, Twitter, qui cherche à élargir son public, cesserait de comptabiliser dans les 140 caractères les photos, vidéos, noms dans les réponses et sondages, a expliqué Todd Sherman, responsable produit.

L'autoretweet fait son apparition La limite des 140 caractères est l'une des marques de fabrique de Twitter depuis sa création il y a dix ans. Twitter augmente le tarif des tendances sponsorisées - ZDNet. Les tendances sponsorisées sur Twitter ont visiblement du succès. La preuve, le site de microblogging vient d’en augmenter le tarif de 33%. Ainsi, un annonceur qui souhaite faire figurer un message en tête des Tendances devra payer 200 000 dollars par jour. Après les tweets sponsorisés, Twitter a introduit les tendances sponsorisées en 2010. À l’époque, il en coûtait 80 000 dollars par jour. Cet outil publicitaire offre aux annonceurs un espace privilégié en tête des tendances du jour sur la page d’accueil de Twitter ainsi que sur les applications mobiles.

Le système se limite à un message par jour et par territoire. Une exposition exceptionnelle très prisée de grandes marques comme Virgin, HBO, Samsung et JetBlue. Twitter Publicités (Ads) : premier test et retour d’expérience. Ouvert en grande pompe au marché français depuis le 16 juillet 2014, Twitter Ads - Twitter Publicités dans la langue de Molière - se dévoile enfin à nous et attire toutes les convoitises. Cela faisait plusieurs années que les marketers français se demandaient quand allait arriver la version française de la plateforme publicitaire de Twitter, c'est désormais chose faite et nous allons voir avec ce premier test qu'il y a du bon comme du mauvais...

Twitter Ads, comment ça marche ? Tout d'abord, rendez-vous à l'adresse pour bénéficier des publicités en ligne. Il suffit d'avoir un compte et de se connecter pour accéder aux diverses possibilités fournies par l'outil. Rien de bien compliqué... Le service permet d'opter entre 3 types du publicités dont les objectifs n'ont pas la même portée : Dans les faits, la différence entre les diverses options se fait au niveau du coût appliqué et surtout de l'action qui entraîne le paiement de la part de l'annonceur. Twitter augmente le tarif des tendances sponsorisées - ZDNet.

Guide de publicité sur les médias sociaux pour débutants. L’an dernier, la publicité sur Internet a dépassé les dépenses publicitaires dans les journaux, et ce pour la première fois. Les annonceurs ont consacré 5,1 milliards de dollars en publicité sur les médias sociaux en 2013. Ce chiffre devrait dépasser les 34 milliards de dollars d’ici 2017. Au premier trimestre 2014, Facebook a récolté 2,96 milliards de dollars de revenus publicitaires, 66 % provenant de publicités mobiles. Au cours du même trimestre, Twitter a généré 85 % du total de ses recettes de la publicité mobile, soit quelque 320 millions de dollars. Toujours pas convaincu de la valeur des publicités sur les réseaux sociaux ? Sur Facebook, les publicités sur les ordinateurs de bureau ont un taux de clic 8,1 fois supérieur et celles destinées aux appareils mobiles 9,1 fois supérieur aux publicités Web normales.

Afin de vous aider à tirer le meilleur parti de ces précieux nouveaux outils publicitaires, voici notre guide du débutant pour la publicité sur les médias sociaux. 1. 2. 3. Guide de publicité sur les médias sociaux pour débutants. Twitter Publicités (Ads) : premier test et retour d’expérience. Limite de caractères sur Twitter : du changement pour bientôt ! Instagram Analytics : des statistiques pour les comptes Pro ! Alors qu’Instagram a annoncé l’arrivée prochaine de comptes d’entreprise sur sa plateforme, le réseau social de partage de photos et vidéos lancera aussi prochainement sa fonctionnalité Instagram Analytics ! Depuis début Mai 2016, Instagram teste sur quelques comptes la possibilité de passer en compte d’entreprise.

Les utilisateurs qui optent pour cette nouvelle possibilité (à notre connaissance non déployée en France) peuvent bénéficier de quelques nouvelles possibilités intéressantes dont depuis peu Instagram Analytics ! Comptes Instagram d’entreprise : quelles différences avec les comptes traditionnels ? Au delà de ces 4 fonctionnalités supplémentaires, les fonctionnalités des comptes Instagram professionnels resteront identiques à celles des comptes traditionnels.

Instagram Analytics : enfin des statistiques poussées pour les entreprises ! Instagram Analytics : des statistiques sur les followers ! Instagram Analytics : plus de statistiques sur les publications ! La liste ultime des ressources gratuites : photos libres de droits, polices, logos, icônes... Ce n’est pas un site, c’est une pépite. Ne vous fiez pas à son esthétique assez discutable : les ressources qu’il contient sont géniales. Son nom : Blue Vertigo. Des photos libres de droits Premier listing : les photos libres de droits. Des vidéos libres de droits Autre ressource très intéressante en ce moment : des vidéos libres de droits. Des polices libres de droits Sur Blue Vertigo, il y a aussi à une liste de sites de polices libres de droits. De la musique libre de droits Le site propose aussi de la musique libre de droits.

Des icônes libres de droits Des sites d’icônes libres de droits sont également référencés. Télécharger des logos Vous cherchez des logos de marques ? Sur Blue Vertigo, vous retrouverez également des dessins libres de droits au format vectorisé, des brushes Photoshop, des outils pour trouver les bonnes couleurs, des générateurs de texte… Bref, un site à conserver dans ses favoris pour garder les meilleurs outils à portée de clic ! Commerce / economie : Hennessy place haut la barre de l’oenotourisme de marque. Inaugurant ce 19 mai les Visites Hennessy à Cognac, Bernard Peillon, le PDG de cette filiale du groupe LVMH, n’était pas peu fier de cette « nouvelle proposition d’oenotourisme de marque. Au point d’équilibre entre l’authenticité et la modernité. » Totalement remis au goût du jour, ce circuit se définit comme une expérience de découverte de l’identité du premier producteur de cognacs.

D’où un positionnement aussi résolument haut de gamme qu’en rupture avec le précédent circuit. Fermées en 2015, malgré la célébration des 250 ans de la maison charentaise, les visites ne semblent finalement avoir conservé que leurs murs. Et la navette fluviale pour traverser la Charente, et relier les chais d’élevage de la Faïencerie aux bâtiments de l’architecte Jean Wilmotte (conçus en 1996 pour accueillir le premier circuit de visite) Tout le contenu des Visites a été revu, avec de fortes personnalités architecturales (voir diaporama ci-dessous). Accueillir des blogueurs, comme on accueille des journalistes ? Accueil blogueurs pour le lancement de la Route du Vin de Bordeaux en Médoc J’ai récemment eu l’occasion de participer à un éductour organisé par Gironde Tourisme, à l’occasion du lancement de la Route du Vin de Bordeaux, dans le Médoc. Il faut dire que le vin à Bordeaux c’est une institution !

Au total, on compte 6 Routes du Vin de Bordeaux, reconnues par le label national : « Vignobles & Découvertes ». Le but étant bien sûr d’assurer la qualité et l’accessibilité des prestations de ces 6 destinations touristiques. Pour découvrir cette Route du Vin de Bordeaux en Médoc, qui s’étend sur près de 100 km et comprend 8 appellations (Médoc, Haut Médoc, Margaux, Pauillac, Saint-Estèphe, Saint-Julien, Moulis et Listrac), Gironde Tourisme a invité, dans le cadre de sa stratégie digitale, 5 blogueurs : Camille, Charlotte, Claire, Matthieu et moi.

Des blogueurs, ok mais quel intérêt ? Pour ceux qui en doutent encore, faire appel à des blogueurs est stratégique ! Des résultats avec une vraie portée ! Spiritueux : une appli pour smartphone au service des produits de la société Ricard. Google annonce le lancement de la publicité sur Google Images. Google Images était la dernière section des résultats de recherche du moteur à ne pas afficher de publicité. Cependant, le géant californien vient d’annoncer qu’il y aura désormais bel et bien de la publicité visible depuis Google Images. Pour le moment, cette évolution concerne exclusivement les recherches effectuées sur device mobile. Selon les recherches, il sera désormais possible d’apercevoir en dessous de la barre de recherche de la publicité réservée aux produits. Ci-dessous un aperçu : L’an passé, les recherches effectuées sur mobile ont progressé de + 30 %.

Aujourd’hui, dans un contexte où 34 % des achats online sont effectués depuis un mobile, cette visualisation permet aux internautes de comparer plus facilement les produits ainsi que leurs prix et d’acheter en quelques clics comme c’est déjà le cas avec les Shopping Ads. Retrouvez l’article. Facebook lance ses nouveaux formats publicitaires video in-stream. Facebook a récemment annoncé le lancement de deux nouveaux formats publicitaires vidéo in-stream au sein de sa plateforme. Une démarche qui permettra au réseau social de faciliter la monétisation des vidéos. Le format vidéo in-stream pre, mid ou post-roll Les vidéos partagées par les utilisateurs dans leur flux d’actualité pourront désormais être accompagnées d’un spot publicitaire qui pourra être situé soit avant la diffusion du contenu vidéo (pre-roll) soit au milieu de la vidéo (mid-roll) ou encore à la fin (post roll).

Ces formats sont accessibles à la fois depuis desktop et mobile. Publicité vidéo in-stream (pre-roll) Le format vidéo in-stream « in-article » 7 erreurs Instagram à éviter absolument. D’abord une vitrine pour afficher nos nouvelles chaussures et se faire de nouveaux amis, Instagram est rapidement devenu un portail pour les nouveaux produits et les nouvelles entreprises. Avec de plus de 300 millions d’utilisateurs, il n’y a rien d’étonnant à voir de nombreuses entreprises affluer sur cette plateforme visuelle. Bien que la plupart d’entre elles soient bien accueillies sur Instagram, personne ne veut voir son flux encombré d’images de marques ou de publicités indésirables. Afin de conserver et d’augmenter la valeur de l’application, les marques doivent s’assurer de ne pas gâcher notre plaisir par une mauvaise gestion ou un mauvais ciblage de leurs images et de leurs pratiques.

Il n’y a rien de pire que d’avoir l’air complètement perdu lorsque son public potentiel est majoritairement composé d’individus âgés entre 16 et 24 ans. #1 – Lien inexistant dans la biographie de votre compte #2 – Aucun d’engagement avec les autres utilisateurs #3 – Mauvaise utilisation des hashtags. Adobe lance Spark, l'application web pour créer du contenu social média. Après avoir annoncé le développement de Adobe XD, l'outil pour les UX Designers, la société dévoile un nouveau logiciel de création pour le grand public : Spark. Il s'adresse aux personnes qui souhaitent créer du contenu visuel social media rapidement : post graphiques, vidéos d'animation et pages.

Que ce soit pour les petites entreprises, les bloggers ou les étudiants, Spark propose un service pour rendre la publication visuelle accessible aux personnes qui ont peu ou pas d'expérience en design. Une grande quantité de thèmes sont prédéfinis afin de rendre l'inspiration accessible. De plus, il est possible de partager instantanément ses créations. Spark, comme l'étincelle, l'application web qui permet à une idée d'être facilement réalisée avec un outil simple et professionnel. En quelque secondes, il est possible de créer des visuels impactants qui s'adaptent à tous les devices et tous les réseaux sociaux. Faites vous-même le test sur le site d'Abobe Spark !

Le gouvernement veut combattre «l'image festive et conviviale de l'ivresse» Un projet de décret vise à interdire la diffusion auprès des mineurs d'objets publicitaires incitant à la consommation excessive d'alcool. L'objectif est notamment d'endiguer la mode du «binge drinking» consistant à atteindre l'ivresse le plus rapidement possible. Jeux à boire, t-shirt à slogans humoristiques, décapsuleurs et flasques sont, entre autres objets, accusés de faire la promotion de la consommation excessive d'alcool. Un projet de décret souhaite interdire ces «goodies» aux mineurs. Le texte voté en janvier stipule que «l'offre, à titre gratuit ou onéreux, à un mineur de tout objet incitant directement à la consommation excessive d'alcool est interdite».

«L'objectif est de combattre l'image festive et conviviale de l'ivresse, de protéger la jeunesse des incitations extérieures et de favoriser l'instauration d'une culture de la prudence au sein de cette population vulnérable», indique le ministère des Affaires sociales et de la Santé. «La fête ne va plus sans l'ivresse» Twitter : liens et photos ne compteront plus dans les 140 caractères | Presse-Citron. Twitter : liens et photos ne compteront plus dans les 140 caractères | Presse-Citron.