background preloader

Conduite du changement

Facebook Twitter

Conduite du changement : le dispositif de communication - Questions de Management - Le blog d'Eric Delavallée. Le dispositif de communication est un volet important d’une démarche de conduite du changement. Il comporte a minima 3 parties : (1) donner un nom et trouver un slogan au projet ; (2) élaborer une communication globale en s’appuyant sur la vision de la transformation ; (3) construire une argumentation différenciée cible par cible en identifiant les messages clés à faire passer et les canaux de communication préférentiels. Donner un nom au projet Un projet de changement a besoin d’une existence à part entière au sein de l’entreprise. Tout un chacun doit pouvoir le nommer facilement pour en parler. Il convient ainsi a minima de lui donner un nom, qui marque les esprits, c’est-à-dire que l’on retient facilement et qui fait sens.

On peut également lui adjoindre un slogan le plus attractif possible. Le nom et le slogan constituent le cœur de l’identité du projet dont l’ambition est de faciliter la promotion du changement au sein de l’organisation. Communication générale Communication ciblée. Conduite du changement : comment communiquer, communiquer, communiquer ? – #hypertextual. (Ce texte est extrait de l’ouvrage #hyperchange – petit guide de la conduite du changement dans l’économie de la connaissance). Dans la plupart des projets de gestion de changement, on entend toujours ce même refrain : il faut (on va / nous devons) communiquer, communiquer, communiquer.

C’est à ce moment que l’ensemble de l’assistance lève les yeux au ciel. Premièrement parce que cela a déjà été dit dans des initiatives de changements précédentes, pour un résultat, au mieux mitigé. Ensuite car cela ne répond pas à la question : d’accord mais comment ? L’objectif de ce second article sur la conduite du changement est de donner quelques indications pour mieux “communiquer, communiquer, communiquer” (ok : j’arrête). Pourquoi communiquer ? Dans une initiative de changement, la communication a trois objectifs principaux : Il s’agit des trois points principaux à conserver à l’esprit dès lors que vous vous engagez dans une telle initiative. Multiplier les canaux Logiciel social ? Death by Powerpoint. Repérer les jeux d'acteurs pour faciliter le changement. L'analyse des jeux d'acteurs comme levier de conduite du changement pendant les phases de transformations Dans la conduite des projets de transformation (réorganisations, déploiements SI, optimisations de processus, innovations digitales...), la meilleure stratégie de conduite du changement reste pour moi : L'implication des utilisateurs métier au plus tôt;Et la proximité induite que l'on peut avoir avec eux en mode projet.

Dans ce cadre, l'analyse des comportements humains et le repérage des acteurs clés sont de très bons leviers de pilotage et de conduite du changement. Je vous propose donc de revenir sur la typologie des comportements. La carte des partenaires ci-après rappelle les 8 grands comportements type face au changement pendant les phases de transformation. La carte des partenaires permet d’optimiser la stratégie des alliés. L'identification des alliés se trouve au-dessus de la ligne verte.

Il convient de soigner ses alliés, c’est-à-dire de : Jb Burin. Transformations stratégiques : impliquez vos collaborateurs (Isaac Getz) En contexte de changement : cessez d'informer vos collaborateurs ! Plaçons le décor. Un Directeur général rencontre ses 200 top managers pour présenter un projet de changement qu'on leur demande de cascader. Le PowerPoint est parfait et même bien joli. Pour que tout soit sous contrôle, on a même préparé quelques questions qui seront posées dans la salle par des managers pré-identifiés.

Tout se passe comme prévu ! Toutefois, à la sortie, beaucoup de managers sont frustrés. Les commentaires fusent : "On n’a pas tout dit", "Il n'y a pas eu de véritable échange", "Les vraies questions n'ont pas été abordées" ! Changeons de décor, une usine veut changer sa posture managériale (Objectif : plus de proximité), le directeur de l’usine rencontre son comité de direction lors de nombreuses réunions, les N-1 du Codir ont une présentation de deux heures. Ces scénarios, en partie fictifs, se présentent assez régulièrement dans les entreprises. Mais en contexte de changement, il faut dialoguer sur quoi ? 1) Enjeu de légitimité Pourquoi le changement est nécessaire ? Conduite du changement : comment communiquer, communiquer, communiquer ?

(Ce texte est extrait de l’ouvrage #hyperchange – petit guide de la conduite du changement dans l’économie de la connaissance). Dans la plupart des projets de gestion de changement, on entend toujours ce même refrain : il faut (on va / nous devons) communiquer, communiquer, communiquer. C’est à ce moment que l’ensemble de l’assitance lève les yeux au ciel. Premièrement parce que cela a déjà été dit dans des initiatives de changements précédentes, pour un résultat, au mieux mitigé.

Ensuite car cela ne répond pas à la question : d’accord mais comment ? L’objectif de ce second article sur la conduite du changement est de donner quelques indications pour mieux “communiquer, communiquer, communiquer” (ok : j’arrete). Pourquoi communiquer ? Dans une initiative de changement, la communication a trois objectifs principaux : Il s’agit des trois points principaux à conserver à l’esprit dès lors que vous vous engagez dans une telle initiative.

Multiplier les canaux Logiciel social ? Death by Powerpoint. Management : la conduite du changement en 5 étapes clés. Crédits photo : Shutterstock.com Étape n°1 : Anticiper les résistances « Il faut penser à la conduite du changement dès même la réflexion stratégique du projet. Cela passe par une cartographie précise de tous les acteurs (actifs et passifs) de l'entreprise, puis par l'étude de chaque sous-population et de leurs caractéristiques, afin de définir à quel moment, et qui en particulier sera le plus fragile face au bouleversement de l'organisation » Étape n°2 : Anticiper les ressources et les charges Florence Géraud, manager chez ConvictionsRH « Former deux ou trois groupes d'utilisateurs, au sein de l'entreprise, c'est un strict minimum. Étape n°3 : Communiquer en interne « Aucune population de l'entreprise ne doit être oubliée.

Étape n°4 : Adopter une méthodologie « La conduite du changement répond à différentes étapes à définir en amont : la phase de cadrage ; l'analyse des impacts ; la définition de la stratégie ; puis enfin la mise en place. Étape n°5 : Reconnaître et saluer l'adaptabilité. #CapCom14 : AT10 – Comment accompagner les agents face au changement …