background preloader

Télé-réalité

Facebook Twitter

La télé-réalité. La télé-réalité envahit nos écrans.

La télé-réalité

Comment expliquer cet engouement? Quatre professeurs analysent le phénomène. par Serge Beaucher Trois millions de personnes! Près de la moitié de la population du Québec en arrêt devant un écran de télévision, certains dimanches soir de l'hiver dernier, pour regarder les jeunes inconnus de Star Académie essayer de se transformer en vedettes de la chanson... Décidément, depuis qu'elles ont envahi le paysage télévisuel, les émissions de «télé-réalité» ont la cote! La réalité fuit devant la caméra Le mensonge vient du fait que ces séries tiennent autant de la fiction que du réel, alors qu'elles sont publicisées comme relevant de la pure réalité, explique Estelle Lebel, professeure au Département d'information et de communication: «On dit aux spectateurs qu'ils vont voir de la réalité, mais on leur montre des émissions construites, mises en scène, où les acteurs (beaux et jeunes) ont reçu une formation au moins minimale pour jouer devant la caméra.»

Rss33 ory. La télé-réalité en questions. LE MONDE TELEVISION | • Mis à jour le | Propos recueillis par Joël Morio Sociologue des médias, Nathalie Nadaud Albertini est une des rares à ménager ses critiques sur les émissions de télé-réalité.

La télé-réalité en questions

Elle va publier Douze ans de télé-réalité… au-delà des critiques morales aux Editions de l'INA en mai. Comment expliquez-vous l'emballement médiatique autour de l'affaire "Koh-Lanta" ? Le trouble créé par le décès de Gérald Babin tout d'abord. Quand on manque d'éléments pour saisir une situation, on cherche à combler ce vide pour pouvoir comprendre, chacun émet des hypothèses et enquête à sa façon. Avant même son apparition sur les écrans français, la télé-réalité avait très mauvaise presse. Les détracteurs se sont fondés sur les formats les plus trash diffusés à l'étranger. La télé-réalité existe depuis plus de dix ans en France. Oui, notamment du point de vue de la gestion de la critique. Ensuite, on a assumé pleinement la critique. Faut-il s'en inquiéter ? Je ne pense pas. Oui, tout à fait. Télé-réalité : la fausse vie des vrais gens. La télé-réalité bat des records d’audience en Europe.

Télé-réalité : la fausse vie des vrais gens

Et débarque chez nous dans une version édulcorée. Pourquoi les “vrais gens” dans des situations artificielles nous fascinent-ils ? Enquête. Isabelle Taubes Sommaire Sabrina sort de sa douche en tenue d’Eve. Reclus volontaires ! Nous connaissons les « reality-shows » : l’homme de la rue – vous, moi – devient le héros d’un jour en dévoilant ses secrets devant les caméras. Comment expliquer le succès de ces spectacles basés sur l’exhibition de l’intimité ? Serions-nous tous devenus pervers ? « Voyeurs et exhibitionnistes, nous le sommes tous potentiellement, car la vision est une source d’excitation plus ou moins intense selon les individus, affirme Alain Tarnier, psychothérapeute. Des cobayes de laboratoire Les participants ressentent-ils cette violence ? L’identification à l’autre. Télé-réalité : le bonheur à la carte. Il y a deux ans, François-Xavier a mis fin à ses jours.

Télé-réalité : le bonheur à la carte

Son parcours reste l’un des plus tristement célèbres de la télé-réalité française. «Il a été victime d’une vraie désillusion : la différence entre la notoriété et l’amour», analyse François Jost, sociologue spécialiste des médias et auteur de Télé Réalité et L’Empire du loft. François-Xavier était connu pour son exubérance, son franc-parler et son émotivité. Un caractère qui faisait de lui un candidat de choix pour l’émission de TF1 Secret Story.

Mais deux ans après sa sortie du programme, François-Xavier s’est suicidé. Secret Story, qui l’avait rendu célèbre, n’est plus qu’un concept parmi d’autres. «Le Dîner de Con version télé-réalité» Les français ont découvert la télé-réalité avec l’émission Loft Story en 2001. Il y a donc une grande différence entre ce que poursuit le public, et ce que cherchent les candidats. Tous les participants ne sont pas, pour autant, naïfs. Trouvez l’amour, vous serez heureux.