background preloader

La Prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France

Facebook Twitter

La Légende de Novgorode. Moscow-Vladivostok: virtual journey on Google Maps. Texte intégral. Prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France (1913, version intégrale). Le parcours du Transsibérien, c’est le long tracé jaune sur la carte: Moscou-Vladivostok. Ou Prose de la Petite Jehanne de France et du Transsibérien … Facsimile de la signature de “la petite Jehanne de France” (source: cliquer sur la signature). Ou est-ce “Johanne”? Elle avait appris à signer son nom à la cour de Charles VII. À gauche, une illustration en facsimile de la signature de “la petite Jehanne de France”. Elle avait appris à signer son nom à la cour de Charles VII. C’est d’ailleurs en honneur de Jehanne que Cendrars a écrit la prose, il le dit lui-même: «Je voudrais n’avoir jamais fait mes voyages «Ce soir un grand amour me tourmente «Et malgré moi je pense à la petite Jehanne de France.

Et auparavant, toujours dans la Prose : «Je m’abandonne «Aux sursauts de ma mémoire…» Les sursauts d’une mémoire collective. On a pas fini de lire la Prose du transsibérien et de la petite Jehanne de France. Voyage en Russie Nicolas Beaumont. Sonia Delaunay biographie. Peinture sur l'édition originale de la PDT. Oeuvre. Portrait. Présentation. La Prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Prose du Transsibérien et de la petite Jeanne de France est un poème écrit durant les premiers mois de 1913 par Blaise Cendrars (1887-1961), qui a ensuite été illustré, mis en forme par l'artiste Sonia Delaunay (1885-1979) et publié aux éditions Les Hommes Nouveaux à la fin de l'année 1913.

Cet ouvrage se veut le premier livre simultané[1]. Dans l'édition originale le poème est placé sous deux titres : La Prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France et Prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France. À partir de 1919, toutes les éditions reprennent ce second titre en remplaçant "Jehanne" par "Jeanne". Genèse du texte[modifier | modifier le code] La Prose du Transsibérien relate le voyage d’un jeune homme dans le transsibérien allant de Moscou à Kharbine en compagnie de Jehanne, "Jeanne Jeannette Ninette [2] "qui au fil des vers et du trajet se révèle être une prostituée.

Texte et images[modifier | modifier le code] J.