background preloader

Numérique

Facebook Twitter

Tout ce qui concerne la question du numérique et des supports immatériels (démocratie, libertés, droits d'auteur...)

La guerre des métadonnées, ou l'Open licence à la BnF. La BnF a choisi de placer les métadonnées descriptives (données bibliographiques et d'autorité) issues de ses catalogues sous la « licence ouverte » de l'État, qui en permet la libre réutilisation avec obligation de citation de la source. À partir du 1er janvier 2014, l'ensemble de ces données - plus de 12 millions de notices bibliographiques et 2,5 millions de notices d'autorité - sera mis à disposition gratuitement pour tout type de réutilisation, y compris commerciale. L'établissement annonce dans un communiqué que sa démarche s'inscrit dans « le mouvement d'ouverture des données publiques », que le ministère de tutelle encourage déjà. On rappelle également qu'en 2011, la BnF fut « la première institution culturelle à déposer sur le site data.gouv.fr un premier jeu de données mis à disposition du public sur son site data.bnf.fr ».

Cette plateforme française d'ouverture des données publiques fut mise en place par la mission Etalab. Mois du Multimedia. En attendant le prochain Mois du Multimédia les animateurs des EPN et les bibliothécaires s’affairent autour de la « Machine à lire ». « La machine à lire » ÉCHOOO (voir ci-dessous) repose sur un dispositif simple (le Makey Makey, dont le principe peut être transposé en réutilisant de vieux claviers au rebut) qui permet de créer de petites installations interactives.

Le projet se présente sous la forme d’une borne sur laquelle sont mis en valeur quelques articles culturels (en l’occurrence des livres) sur lesquels les usagers de la bibliothèque donnent leur avis (de lecteur). Les avis des lecteurs sont enregistrés puis retraités via le logiciel libre Audacity. En appuyant sur une pastille métallique (matériau conducteur), on active la lecture d’un fichier MP3.

Une journée d’atelier de création collaborative a été organisée ce vendredi 3 avril afin de préparer les intervenants à l’animation de cet outil numérique ‘fait main’. Aperçu de la journée en image : Installation de la salle.

La propriété intellectuelle

Outils et applications web. Réseaux sociaux. Les 7 niveaux de relation de l’homme à la technologie. Le site NextNature (@nextnature) se consacre régulièrement à démontrer comment notre environnement technologique devient indissociable de la « nature » humaine, et à quel point la distinction entre les deux domaines est aujourd’hui floue. Dans son essai Pyramid of Technology, Koert Van Mensvoort (@mensvoort), le philosophe qui développe ce concept de « next nature », présente sept étapes par lesquelles une technologie peut devenir partie intégrante de la nature. S’inspirant de Maslow, il décrit cette progression sous la forme d’une pyramide.

Autrement dit, les technologies se font de plus en plus rares au fur et à mesure qu’elles sont « naturalisées ». « Au long terme, rien ne distingue une technologie suffisamment avancée de la nature », affirme-t-il, paraphrasant un fameux aphorisme d’Arthur C. Clarke (« toute technologie suffisamment avancée ne peut être distinguée de la magie »). Au plus bas niveau de la pyramide se trouvent les technologies « imaginées ». Rémi Sussan. 10 choses à retenir du rapport Lescure sur la culture et le numérique. L'enjeu n'est pas mince: "définir les termes d'une politique culturelle" adaptant le concept d'"exception" française à l'ère du numérique, qui a chamboulé "l'ancien monde de la distribution physique et de la diffusion analogique".

L'ancien patron de Canal+, Pierre Lescure, a remis lundi 13 mai son très attendu rapport, dense et intéressant, à François Hollande et à la ministre de la Culture, Aurélie Fillippetti. Parmi les 80 recommandations qu'il contient, voici une sélection de dix observations, qui guideront à coup sûr le gouvernement dans la fondation de ce qu'il appelle "l'acte 2" de l'exception culturelle. NB : le rapport est visible au bas de cette page. 1. S'il commence par relever les "avantages" qu'aurait la légalisation des échanges non marchands (de pair à pair) contre une contribution forfaitaire (ou "licence globale"), le rapport Lescure écarte rapidement cette option, trop compliquée à mettre en oeuvre sur les plans juridique, économique et pratique. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9.

Comment sauver l'open-source? Une des principales infrastructures d'Internet vit presque sans financement. On pourrait facilement vous pardonner de penser que le monde des nouvelles technologies n’est qu’un abominable repaire de capitalistes voraces, d’opportunistes dénués de scrupules et de m’as-tu-vus. C’est en effet l’image qui ressort de la presse du milieu qui, une après une, met en avant tous les Montgomery Burns des nouvelles technologies au lieu de parler des idéalistes.

La philosophie de l'open-source gratuit Mais début février, un article a pourtant évoqué les bons anges des logiciels. Julia Angwin a en effet consacré un article de la revue ProPublica à Werner Koch, le créateur allemand d’un logiciel de chiffrement des e-mails, GNU Privacy Guard (GPG pour les intimes). Populaire et gratuit, GPG est aujourd’hui très utilisé tant sous Linux, MacOS que Windows et c’est le logiciel qu’Edward Snowden a conseillé à des journalistes comme Glenn Greenwald pour pouvoir communiquer sans crainte d’être repéré.

La sérendipité subtile des écrans brisés. Images via Si vous faites partie de la gigantesque secte de ceux qui ont déjà brisé, brulé, noyé, perdu, retrouvé, bouilli ou encore piétiné leur portable, vous avez deja pu observer qu’au delà de la complexité qui vous est offerte dans l’UI et les centaines de superbes solutions que vous développez pour parer les éclats d’écran ou de pixels, votre téléphone devient – si on veut bien le regarder comme tel – nettement plus beau, comme si ruiner de l’interface lui octroyait dans le chaos, une dose de poésie que personne ne soupçonnait. Ancien Mac Genius et Redditor, Tim Bonvallet s’est lancé dans la collection de ces accidents numériques, tangibles ou non, qui donne dans un abstrait moderne inédit et difficilement reproductible, entre certain Paul Klee et des travaux comme @Pixelsorter's chaotic glitch art.

Sur Reddit, Bonvallet se dit être absolument chanceux d’avoir l’opportunité de documenter ces “magnifiques interfaces brisées.” Via r/glitch_art. De l’Open data à l’Open research data : quelle(s) politique(s) pour les données de recherche ? AnArchy sur France 4 : du crowdsourcing fictionnel, mais pas encore une wikisérie. Hier, France 4 a diffusé le premier épisode de la série AnArchy, qui se veut l’un des premiers projets audiovisuels français à jouer à fond la carte de l’écriture collaborative avec le public. Les éléments de base de l’histoire et du dispositif sont les suivants : Imaginez. La faillite d’une grande banque française.

La France sort de la zone euro et attend une nouvelle monnaie. Chaque citoyen, vous en l’occurrence, est limité à un retrait de 40 euros par semaine. Dans cet univers, que feriez-vous ? La série en elle-même n’est qu’un des éléments d’un dispositif transmédia plus vaste s’articulant autour d’un site Internet. Tout cela crée un ensemble relativement complexe sur le plan narratif, mais aussi sur le plan juridique, car un grand nombre de contributeurs aux statuts divers vont se retrouver impliqués dans le projet et il peut s’avérer compliqué dans une telle situation de gérer les droits sur l’ensemble, surtout que le projet est également appelé à se décliner ensuite en roman. Le grand flou autour du native advertising sur les médias en ligne. Crédit: NYT Regardez ce contenu sur la préparation physique des danseuses du corps de ballet de New York publié sur le site du New York Times. Ce “reportage”, dont le format ressemble à s’y méprendre à celui de Snowfall, faisant la part belle à l’écriture, aux photos, dessins et aux vidéos, n’est pas une commande de la rédaction du New York Times, mais d’une marque de chaussures, Cole Hann.

Même chose pour ce long format sur l’incarcération des femmes dans les prisons, avec des témoignages d’anciennes détenues en vidéo, des chiffres mis en scène dans des graphiques: il a été payé par Netflix pour la série “Orange is the new black”. Ces deux exemples sont ce que l’on appelle du “native advertising”, une publicité qui reprend les codes journalistiques du média qui l’héberge. Critères Les “native advertisings” sont protéiformes, si protéiformes qu’un oeil non aguerri peut avoir du mal à les discerner. 1. les “native advertisings” entrent “en adéquation avec la ligne éditoriale du site” Tarifs. Bitcoin: 400 millions de dollars ont disparu. Et la confiance avec. Il y a les placements de bon père de famille. Et puis, il y a le Bitcoin. La monnaie virtuelle vit sans doute la pire crise de sa jeune histoire. Sa principale place de marché, Mt.Gox, basée au Japon, a disparu, presque sans laisser d’adresse. Depuis lundi 24 février, son site affiche page blanche, empêchant tout transfert d’argent.

Le problème vient de la découverte d’une perte de 700.000 Bitcoins détenus par des internautes, à cause d’une faille du système. Au cours actuel, la somme représente environ 400 millions de dollars et 6% de l’ensemble des Bitcoins en circulation. Mt.Gox a baissé sa devanture mais sa possible faillite n’a rien à voir avec celle d’une banque traditionnelle. What would Julien Courbet do ? Dans Sans aucun doute, Julien Courbet n’aurait même pas d’interlocuteur à appeler, furieux, pour défendre le bon consommateur.

Mark Karpélès est un personnage très étonnant. Mt.Gox paraît aussi pittoresque que son jeune patron français. Opération sauver le Bitcoin Vincent Glad. Inside Leap Motion: Designing Playground. From grabbing robots in a dance club to stroking flower petals, we love designing new interactions that put your hands into new digital landscapes. Featuring just three scenes and a few core interactions, our V2 orientation app Playground was designed to provide users with a quick introduction to the new software’s tracking capabilities – as well as showcase our rigged hand asset for Unity. In this post, we’ll look at Playground’s unique object interactions, including how “ghost hands” can help orient your users.

If you want to take a closer look, be sure to download the Unity source for Playground on our GitHub page. The first scene serves solely to orient the user with their digital hands in space. When the scene fades in, a “ghost hand” appears, visually encouraging you to wiggle your fingers in the air. By physically demonstrating an introductory action instead of using text, the ghost leads by example, without feeling dogmatic – encouraging exploration and play. Tatouage et imprimante 3D | madmoizelle. TOP 10 3D printing stories of 2014. Dec 03, 2014 TOP 10 3D printing stories of 2014 TOP 10 3D printing stories of 2014 over the past year, 3D printing projects and experiments have continued to develop and expand manufacturing capabilities. ranging from self-initiated experiments displayed at global and local events such as the maker faire, the past 12 months have seen the continuation of independent companies and start-ups exploring new production extents, and the introduction of worldwide-industry brands researching modern possibilities. continuing our annual review of the year’s BIG stories, we round up the numerous 3D printing projects that caught our eye in 2014.

NASA and made in space successfully 3D print on the international space station image courtesy of made in space full-size and functional ‘strati’ car by local motors image courtesy of local motors oliver van herpt develops ceramic 3D printing technique image © olivier van herpt 3D photographs for people without vision by pirate 3D image courtesy of pirate3D. Wikipedia transformé en une nébuleuse infinie de connaissance. Avec ses millions d’articles et ses ramages infinis de connaissance, Wikipédia est d’ores et deja un monde à part. Alors de là à en faire une nébuleuse, il ne fallait que le génie d’un jeune étudiant ingénieur Français, Owen Cornec pour que WikiGalaxy voit le jour. Ce nouvel astre lumineux fait parti des, toujours géniales, Chrome Experiment et voit l’encyclopédie en ligne transformée en un immense réseau interactif d’articles.

“Les articles sont organisés dans l’espace en fonction de liens qu’ils partagent. Vous pouvez suivre un cheminement d’article qui sont près les uns des autres, ou bien chercher de façon plus classique, de lien en lien.” explique Cornec. Se retrouver dans un réseau d’étoiles fait de milliers d’informations n’est pas simple et les liens deviennent des chemins intersidéraux – presque physique – menant d’une découverte à une autre. “Je voulais créer quelque chose de beau tout en étant une prouesse technique.

Pics Up Le BAL - Donnez un coup de pouce au réel ! Internet : outil de collaboration ou de domination. Il y a un an, l’enquête Ipsos « France 2013 : les nouvelles fractures » faisait l’effet d’un coup de tonnerre médiatique, soulignant combien la crise avait exacerbé la tentation du repli national et le rejet du politique. Le Monde titrait sur « les crispations alarmantes de la société française ». « Le poujadisme s’est enraciné en France », estimait-elle. L’idéologie anti-autoritaire des années 60-70 a reflué de manière spectaculaire. 87 % des Français estiment qu’on a besoin d’un vrai chef en France pour remettre de l’ordre et 86 % (toute tendance politique confondue) estiment que l’autorité est une valeur qui est souvent trop critiquée.

Et la nouvelle édition que vient de relayer Ipsos ne fait que renforcer cette tendance. Certes, ce sondage, encore plus que d’autres, est à prendre avec beaucoup de précautions, tant il semble chercher à faire démonstration. Notre besoin d’autorité est impossible à rassasier Pourquoi les gens éprouvent-ils un tel besoin d’autorité ? Hubert Guillaud. Ello. Ello, le réseau social « anti-Facebook », a créé la sensation en fin de semaine dernière, en annonçant qu’il changeait de statut pour devenir une Public Benefit Corporation (Organisme dédié au bien public), se dotant d’une Charte stipulant que la plateforme s’interdit dorénavant : de vendre les données de ses utilisateurs à des tiers ; de nouer des accords visant à afficher des publicités rémunérées pour le compte de tiers ;dans l’éventualité d’une acquisition ou d’un transfert d’actifs, la Compagnie devra s’assurer que l’entité qui l’acquiert respecte ces principes.

Et cette Charte de conclure : « En d’autres termes, Ello existe dans votre intérêt, et pas pour l’argent« . Cette évolution s’accompagne d’une nouvelle levée de fonds, permettant au réseau social d’augmenter son capital de 5.5 millions de dollars. Ce mouvement est intéressant à observer, car il fait émerger un nouvel acteur à la nature juridique singulière dans le paysage des plateformes en ligne. Plateforme sociale hybride ? Yik Yak. L'application de messages anonymes qui fait polémique aux Etats-Unis est en fait assez inoffensive –et peut-être même déjà en voie de disparition. «C'est nul cette application, non?» C'est la remarque que m'a faite une personne de la rédaction de Slate alors qu'on évoquait Yik Yak, une application anonyme qui vous géolocalise (comme Tinder) et qui vous permet de poster des messages (des yaks) de moins de 200 caractères, un peu comme sur Twitter. Elle vous présente aussi ceux des autres utilisateurs qui se trouvent dans un rayon de 10 miles (un peu plus de 16 kilomètres) si l'on en croit le site de l'app, mais le chiffre est en réalité plus proche de 1,5 mile (2,4 kilomètres), si l'on en croit l'expérience de la plupart des utilisateurs.

Mais non, c'est pas forcément nul. C'est plutôt très marrant d'avoir un genre de fil Twitter de ce que les gens pensent autour de vous, et quasi sans filtre, puisque anonyme. Une fois l'application installée, bon courage si vous ne parlez pas anglais. . «1. Les Numériques. C/blog - Le blog de la culture et du numérique | Ministère de la Culture et de la Communication. Blogdumoderateur.com.

ERASME. Place de la toile. Patrimoine numérique.