background preloader

Développement affectif et libidinal

Facebook Twitter

Blog de psychologieConférence filmée sur l'attachement - Nicole Guedeney - Psycogitatio - Blog de psychologie. - developpement_enfant_dossier.pdf.

Développement moral

Les Etapes du Developpement Affectif de l’enfant, illustrées de dessins- Dr Anne Lorin. Dr Anne Lorin malgoirelorin@gmail.com Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Les Etapes du Developpement Affectif de l’enfant, illustrées de dessins- Dr Anne Lorin

Cours préparation concours IUFM L’affectivité est le domaine des émotions et des sentiments. Le développement affectif est une longue suite d’expériences plus ou moins conflictuelles, entre le sujet et son entourage, mais aussi à l’intérieur du sujet (perspective psycho-dynamique). Le développement affectif sera envisagé du point de vue de la théorie psychanalytique, dont l’apport a été fondamental. . « Les dangers pulsionnels rendent les hommes intelligents » Anna FREUD, 1936. L’œuvre de Freud est une immense réponse (inachevée…) à la question : quelle est la cause de nos actes ? Quelques notions psychanalytiques de base : 1- l’inconscient Ces actes non intentionnels font supposer l’existence d’un inconscient qui agit en nous sans que nous le sachions, et détermine ce que nous sommes. 2 - les pulsions - Pulsion de vie (eros) : Elles nous gouvernent.

Stade du miroir

Les stades du développement de l’enfant - re_lesstadesdudeveloppementdelenfanttableaux_pedagogues.pdf. ESCP - Echelle du développement Communicatif. Cette épreuve d’évaluation des compétences communicatives (Evaluation de la Communication Sociale Précoce) est applicable au jeune enfant tout venant âgé de 3 à 30 mois et à des enfants présentant différents retards de développement (autistes, retardés mentaux).

ESCP - Echelle du développement Communicatif

Origine et méthodes L’ECSP (Guidetti et Tourrette, 1992), évaluation française du niveau et de la communication préverbale est issue d’un échelle américaine non standardisée et limitée à des populations pathologiques (ESCS : Seibert et Hogan, 1982). La version française propose des situations standardisées, possède des étalonnages sur une population d’enfants tout-venant et repose sur des études de validation dans un contexte français.

Le premier postulat théorique est celui de la continuité fonctionnelle entre le développement pré-linguistique et linguistique (Bruner, 1983 ; Bates & coll. 1979). Narcissisme primaire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Narcissisme primaire

Le narcissisme primaire fait suite dans la théorie de Freud au stade auto-érotique. Théorie de Freud[modifier | modifier le code] Freud introduit le terme de narcissisme en 1914, et désigne ainsi le moment de la constitution psychique de l'enfant où, les pulsions réunifiées prennent comme objet le Moi. Le narcissisme primaire lui correspond à une autosuffisance (illusoire) du nourrisson facilitée par l'indistinction entre lui-même et le monde extérieur.

Le narcissisme primaire est un temps de la construction de l'autoérotisme et de la relation d'objet où la libido va investir dans des zones du moi et de l'autre. Le stade du narcissisme primaire (ou "narcissisme originaire"). Cependant Freud au cours de son œuvre a varié considérablement quant au moment où il situe l'apparition du narcissisme primaire. Lacan et le narcissisme primaire[modifier | modifier le code] Les développements du concept[modifier | modifier le code] Les stades du développement libidinal. 1.De 0 à 3 mois Freud : phase orale, période du narcissisme primaire Anna Freud : phase orale avec dépendance absolue aux soins de la mère Spitz : stade non objectal en référence à la relation objectale Klein : phase schizo-paranoïde Mahler : début de la phase symbolique Stern : très tôt, un bébé est capable de perception ; il peut différencier sa mère de quelqu’un d’autre.

Les stades du développement libidinal

Hartmann : stade indifférencié. Winnicott : état de non intégration primaire 2.De 3 à 6 mois Freud : phase orale, phase anaclitique. « Anaclitique » signifie « s’appuyer sur, coucher sur… ». Spitz parlait de dépression anaclitique qui renvoie au mode de réaction dépressive à la séparation (études de bébés séparés de leur mère après la guère. Anna Freud parlait aussi de phase orale où l’enfant construit une relation de type objet partiel. Klein parle de déclin de la position schizo-paranoïde et d’accès à la position dépressive. Mahler parle d’une phase symbiotique.