background preloader

Ana77

Facebook Twitter

Veille elearning

FOAD. Et si nous réinventions enfin notre éducation ? Publié le 22/05/2015 « L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde » n’hésitait pas à dire Nelson Mandela… Pour faire suite aux Rencontres nationales du Printemps de l’éducation les 21 et 22 mars derniers à Paris, lesquelles ont présenté à tous de nombreuses solutions pédagogiques innovantes dans l’éducation -une première en France- et à l’occasion de cette énième réforme de l’école (celle du collège) présentée par notre Ministre de l’Education Nationale, il est grand temps de nous interroger sur l’avenir de l’éducation dans notre société.

Et si nous réinventions enfin notre éducation ?

Car les tristes événements Charlie Hebdo de ce début d’année et ses interrogations sociétales, tout autant que les chiffres alarmants de l’échec scolaire en France (chaque année 40% d’enfants, soit environ 300 000 élèves, sortent du CM2 avec de graves lacunes, selon un rapport du Haut Conseil à l’Education), donnent raison à l’expert international sur l’éducation Ken Robinson. Mais revenons en arrière. Valoriser l’innovation pédagogique grâce au codesign. Le codesign se développe favorablement au sein des entreprises qui, guidées par la nécessité de travailler dans un monde VUCA et s’inspirant de méthodes Agile et Scrum de gestion de projet, ont su tirer le bénéfice d’une nouvelle organisation du travail.

Valoriser l’innovation pédagogique grâce au codesign

Cette démarche vise à valoriser des échanges propices à la créativité entre des talents aux profils variés afin d'élaborer des produits et services innovants. Si cette démarche a su s’adapter au monde de l’entreprise, elle reste encore en marge du monde de l’éducation alors que les volontés individuelles à collaborer sont de plus en plus nombreuses. Le codesign, une démarche favorisée par l’entreprise Le codesign permet la co-élaboration de produits et de services grâce au travail collaboratif et participatif de différents métiers de l’entreprise. Le codesign dans le monde éducatif, bientôt une réalité ? Le monde éducatif peine à adopter une telle démarche. Illustration : Rawpixel, Shutterstock.com Références Soudoplatoff, Serge. Techniques de conduite de projets. De la pédagogie à l’andragogie.

De la pédagogie à l’andragogie [1] Hugues LenoirEnseignant-chercheur à Paris-X en sciences de l’éducation, il est membre du Conseil scientifique de l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI).

De la pédagogie à l’andragogie

L’auteur Repères 1. Les principes fondamentaux. David Inquel : " Le groupe Y-nov veut devenir un pure player des formations digitales" Vous avez un parcours atypique : ancien judoka de niveau international, vous êtes aujourd'hui directeur général d'Auvence, une société qui regroupe des activités dans les domaines de l'immobilier, de la santé et de l'enseignement supérieur, via des écoles comme Ingésup ou Infosup.

David Inquel : " Le groupe Y-nov veut devenir un pure player des formations digitales"

Quel a été votre parcours et comment s'est passée cette reconversion ? J'ai fait des études à Nanterre, où j'ai obtenu un DESS de droit et économie du sport, tout en m'entraînant à l'Insep. Licencié du Racing Club, j'ai intégré l'équipe de France de judo en 1996. Je voulais participer aux Jeux olympiques de Sydney en 2000 mais je n'étais pas dans les clous.

À 28 ans, j'ai dû ranger mon kimono et penser à ce que j'allais faire. J'avais rencontré Lionel Desage, l'actuel président d'Auvence, sur les tatamis, et il cherchait un associé pour développer des projets immobiliers. Nous avons alors créé une filière spécifique, spécialisée dans les établissements pour personnes âgées dépendantes.

Veille IE

Sociétés et Cabinets IE. TaDaweb : nouvel outil de veille. Ça fait quelques temps que TaDaweb est passé devant nos radars, depuis que Outils froids en a parlé, mais faute de temps, nous n’avons pas vraiment pu le tester.

TaDaweb : nouvel outil de veille

Le mois de Juillet a donc été mis à profit pour explorer plus avant ce nouveau venu dans la panoplie des outils de veille. Ça tombe bien, ça fait un an qu’il existe (naissance : Juillet 2012, au Luxembourg). En fait, au service Veille & Analyses, chacun a développé sa propre organisation, nous n’utilisons pas tous les mêmes outils pour notre veille quotidienne. Certains utilisaient Website Watcher, mais depuis que nous avons été équipés de macs, ils ont dû abandonner ce logiciel qui ne tourne que sous Windows, sans jamais vraiment trouver quelque chose d’équivalent. Il existe bien des extensions pour Firefox, mais qui se révèlent limitées dès lors qu’il faut surveiller un nombre important de sites internet (pour ceux qui ne proposent pas de flux RSS). C’est là que TaDaweb nous a semblé intéressant. Un logiciel et un service web.