background preloader

Intoxication Alimentaire par Végétaux

Facebook Twitter

Apples Were Apparently the Contaminated Ingredient in Those Caramel Apples. It looks like the apple, and not the caramel, is getting the blame for the deadly multistate outbreak of Listeriosis linked to caramel apples that occurred late last year. The outbreak sickened 35 people in 12 states, requiring hospitalization for all but one victim. Seven of the sickened people died. Canada also reported an additional case genetically related to the U.S. outbreak. The Listeria outbreak was first thought to be limited to commercially produced, pre-packaged caramel apples, but according to the federal Centers for Disease Control and Prevention (CDC), at least three people who had eaten only whole or sliced green apples before getting sick were victims of the outbreak. Its role as the common supplier to companies making caramel apples led investigators to a Bakersfield, CA, apple processing plant owned and operated by Bidart Bros.

Caramel apple producers, including Happy Apple, California Snack Foods, and Merb’s Candies, were among the first to recall products. Notes from the Field: Listeriosis Associated with Stone Fruit — United States, 2014. March 20, 2015 / 64(10);282-283 Brendan R. Jackson, MD1, Monique Salter, MPH2, Cheryl Tarr, PhD1, Amanda Conrad, MPH1,3, Emily Harvey4, Lisa Steinbock5, Amy Saupe, MPH6, Alida Sorenson, MPH7, Lee Katz, PhD1, Steven Stroika1, Kelly A. Jackson, MPH1, Heather Carleton, PhD1, Zuzana Kucerova, MD, PhD1, David Melka2, Errol Strain, PhD2, Mickey Parish, PhD2, Rajal K.

Mody, MD1 (Author affiliations at end of text) On July 19, 2014, a packing company in California (company A) voluntarily recalled certain lots of stone fruits, including whole peaches, nectarines, plums, and pluots, because of concern about contamination with Listeria monocytogenes based on internal company testing (1). In early August 2014, a two-enzyme pulsed-field gel electrophoresis (PFGE) pattern shared by three L. monocytogenes isolates from stone fruit associated with the recall was uploaded to PulseNet, the national molecular subtyping network for foodborne disease surveillance.

References Food and Drug Administration. Betteraves crues râpées - anses 2014. Les Tiac liées aux végétaux ont augmenté.

Tomates - Danger microbien

Norovirus et fruits (fraises, framboises, grenades, myrtilles, m. Hépatite A et fruits (fraises, framboises, grenades, myrtilles, Persistance d’E. coli sur la fraise après irrigation. Retour sur les bactéries présentes sur les fruits et les légumes. Bactéries à foison sur les fruits et légumes. Depuis bientôt une dizaine d'années, le séquençage de l'ADN à haut débit permet de détecter et de quantifier les bactéries de manière extrêmement rapide et exhaustive. On sait maintenant qu'il y en a absolument partout sur la planète: dans l'eau de mer, dans les roches en profondeur, dans le sable, dans les nuages, dans les murs des maisons, sur la peau, dans la bouche, dans l'intestin, etc. Absolument partout. Deux chercheurs de l'université du Colorado à Boulder (États-Unis) se sont intéressés aux bactéries présentes à la surface des fruits et des légumes mangés crus (Plos One, en ligne le 27 mars).

Premier constat: là aussi, la flore bactérienne est abondante et variée. Deuxième constat: les chercheurs ont eu la surprise de trouver des variations en fonction du type de culture. Les bactéries des plantes alimentaires sont inoffensives Les bactéries des plantes alimentaires sont inoffensives, ce qui n'est pas toujours le cas de celles présentes dans la viande (bœuf, poulet, etc.). Recherche.

Graines germées

Blog Albert AMGAR. Les Tiac liées aux végétaux ont augmenté. Évaluation risque Contamination végétaux par bactéries pathogènes - ANSES 2012. Rappel de conserves d’olives noires « L’atelier de Charlotte » : développement possible de Clostridium botulinum. La société « L’atelier de Charlotte » située dans les Bouches-du-Rhône a mis en évidence un risque lié à la présence de Clostridium botulinum dans des préparations condimentaires en conserve dénommée Délices d’olives Noires.

La société a décidé, par mesure de précaution, de procéder au retrait de la vente et au rappel immédiat des produits suivants : Délices d’olives noires l’atelier de Charlotte- lot 2 13/04/2014 (bocal de verre de 90g) Délices d’olives noires l’atelier de Charlotte- lot 4 13/04/2014 (bocal de verre de 180g) Délices d’olives noires l’atelier de Charlotte- lot 4 20/06/2014 (bocal de verre de 90g) Délices d’olives noires l’Atelier de Charlotte- lot 3 20/06/2014 (bocal de verre 180g) Délices d’olives noires l’Atelier de Charlotte- lot 3 22/08/2014 (bocal de verre 90g) Délices d’olives noires l’Atelier de Charlotte- lot 4 22/08/2014 (bocal de verre de 270g).

Pour en savoir plus consulter le dossier botulisme.