background preloader

Aminatathoma

Facebook Twitter

Entretien d'évaluation. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour être efficace, un entretien d'évaluation doit déboucher sur des engagements mutuels sous forme d'objectifs et de moyens. Les objectifs sont déterminés par rapport aux missions générales de la structure, et ne sont pas uniquement quantitatifs (augmenter la production de 20 % ne peut être un objectif satisfaisant en lui-même si aucun autre ne l'accompagne). Les objectifs doivent également prévoir l'acquisition de nouvelles compétences, etc. Les moyens peuvent être fournis sous forme de formation, d'embauche, d'investissements, de redéploiement des tâches, etc.

À partir des objectifs définis lors de l'entretien de l'année N-1, l'entretien de l'année N pourra commencer par un bilan de réalisation de ces objectifs, une discussion sur les écarts constatés, avant de fixer de nouveaux objectifs avec en contrepartie de nouveaux moyens. Dans le contexte de la fonction publique en France[modifier | modifier le code] Pendant l'entretien[1] Évaluation du salarié.

L'évaluation d'un salarié dans l'entreprise est un dispositif facultatif qui a pour objet d'apprécier ses aptitudes professionnelles. L'évaluation peut prendre la forme, par exemple : d'un entretien annuel,d'un système de notation des salariés,d'une répartition des salariés en différentes catégories. La loi n'impose pas à l'employeur d'évaluer ses salariés. Cependant, il est tout à fait en droit de le faire, en faisant le point, par exemple, sur la réalisation des objectifs fixés. L'évaluation peut être imposée à l'employeur par la convention collective. Le salarié ne peut pas refuser d'être évalué par son employeur, s'il a préalablement été informé des méthodes et techniques d'évaluation professionnelles utilisées dans l'entreprise. Des données personnelles peuvent être collectées dans le cadre de l'évaluation du salarié, si le dispositif a été porté préalablement à sa connaissance.

Les résultats obtenus sont confidentiels : seul le salarié concerné peut en avoir connaissance. L'entretien annuel d'évaluation. Beaucoup d’entreprises mettent en place des entretiens d’évaluation, le plus souvent annuels, afin de dresser le bilan du travail accompli par les salariés au cours de l’année et de mesurer les progrès réalisés par rapport à l’année précédente. L’entretien annuel est également l’occasion de fixer des objectifs et de consigner les souhaits des salariés en matière de formation et d’évolution de carrière. L’entretien d’évaluation doit être distingué de l’entretien professionnel prévu à l’article L6315-1 du Code du travail qui doit être réalisé tous les deux ans et dont l’objet concerne uniquement les perspectives d’évolution professionnelle des salariés, en terme de qualifications et d’emploi.

L’entretien professionnel est en lien avec l’obligation de l’employeur d’adapter le salarié à son poste de travail et de maintenir son employabilité. Le Code du travail ne contient aucune disposition imposant à l’employeur d’organiser des entretiens d’évaluation. 1. 2. Par Me Houria KADDOUR. En quoi consiste l'entretien professionnel ? Fréquence L'entretien professionnel doit avoir lieu tous les 2 ans (à partir de l'entrée dans l'entreprise, puis de la date de l'entretien précédent).

L'employeur peut, soit par décision unilatérale, soit en application d'un accord collectif, organiser des entretiens professionnels à une périodicité et selon des modes différents. Toutefois, l'entretien professionnel doit être systématiquement proposé à tout salarié qui reprend son activité après une période d'interruption due à : un congé de maternité,un congé parental à temps plein ou partiel,un congé d'adoption,un congé de proche aidant,un congé sabbatique,une période de mobilité volontaire sécurisée,un arrêt maladie de plus de 6 mois,un mandat syndical. L'entretien peut avoir lieu, à l'initiative du salarié, à une date antérieure à la reprise de poste. À savoir : l'employeur d'au moins 50 salariés a jusqu'au 31 décembre 2020 pour mettre en place le nouveau cadre de l'entretien professionnel. État des lieux tous les 6 ans. Durée légale du travail du salarié.

Qu'est-ce qu'un syndicat et comment s'organise-t-il ?  - Adhérer à un syndicat Découverte des institutions. <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation. </p> Un syndicatSyndicatAssociation de personnes dont le but est de défendre les droits et les intérêts sociaux, économiques et professionnels de ses adhérents. est une association de personnes dont l’objectif est la défense d’intérêts professionnels communs. Les syndicats ou associations professionnels regroupent des personnes exerçant la même profession, des métiers similaires ou connexes et ils ont pour objet exclusif l’étude et la défense des droits, ainsi que des intérêts matériels et moraux, collectifs et individuels des personnes visées par leurs statuts.

Ils ont la capacité d’ester en justice afin d’assurer la défense de ces intérêts. – La liberté syndicale a été reconnue en France par la loi dite Waldeck-Rousseau de 1884. . – Le paysage syndical français, très fragmenté, est le fruit des luttes syndicales du XXe siècle. Accord collectif - Définition. Définition Un accord collectif est un accord conclu entre un employeur ou un groupement d'employeurs et une ou plusieurs organisations syndicales en vue de fixer des règles relatives aux conditions de travail, à l'emploi ou aux garanties sociales des salariés. Différence avec la convention collective Le contenu de chaque accord collectif porte sur un ou plusieurs sujets bien spécifiques (salaire, complémentaire santé, formation professionnelle, etc.).

En ce sens, les accords collectifs se distinguent des conventions collectives qui, elles, ont trait aux conditions de travail dans leur ensemble et dont le champ d'application est par conséquent plus large. Les conseils d'Eric Roig, directeur-fondateur de droit-finances.net Champ d'application A moins de faire l'objet d'une extension par arrêté ministériel (on parle alors d'accord collectif étendu), un accord collectif ne s'impose qu'aux employeurs ayant adhérer aux organisations patronales signataires du texte. Validité et signature Durée. Convention collective (définition) Qu'est-ce qu'une convention collective ? Quelle est celle applicable à votre entreprise ? Où la consulter ? Réponses. Définition Une convention collective est un texte signé par un groupement d'employeurs et une ou plusieurs organisations syndicales de salariés dont l'objet consiste à établir un ensemble de conditions d'emploi et de travail ainsi que de garanties sociales.

Ces textes permettent de compléter les règles du droit du travail applicables aux salariés en fonction des caractéristiques propres à un métier, une branche professionnelle, une zone géographique, etc. Les conseils d'Eric Roig, directeur-fondateur de droit-finances.net Valeur juridique Les règles contenues dans une convention collective prévalent sur celles figurant dans le contrat de travail dès lors qu'elles sont plus favorables au salarié. Dès lors qu'une convention collective est applicable, l'ensemble des salariés de l'entreprise peut en bénéficier, y compris ceux en période d'essai ou en CDD. Contenu Où la consulter.