background preloader

L'Europe dans le commerce international

Facebook Twitter

La France et l'Europe dans le monde - Cours - Fiches de révision. Problématique générale : Quelle influence la France et l’Europe exercent-elles dans le monde ? La France : une puissance économique à l’échelle mondiale La France est aujourd’hui la 6e puissance économique mondiale. Ses firmes transnationales (FTN), c’est-à-dire des entreprises de grande dimension possédant des filiales implantées dans plusieurs États, sont présentes dans le monde entier (EDF, Axa assurances, BNP-Paribas, Carrefour…). Elle compte quelques FTN parmi les 500 premières firmes mondiales, dont Total ou la Société générale. Les territoires ultramarins, situés sur tous les continents et océans, permettent à la France de posséder un vaste espace maritime, la seconde ZEE (zone économique exclusive) du monde. Cependant, la part de la France dans la production mondiale tend à diminuer. L’influence économique de l’Europe dans le monde L’UE compte de nombreuses FTN qui sont parmi les plus compétitives, comme British Petroleum (Royaume-Uni), Volkswagen (Allemagne), etc.

Europe vs Chine : deux visions fondamentalement différentes du commerce unifié. Après le commerce traditionnel (monocanal), le e-commerce et le cross-canal puis le concept d’omnicanal, il est temps d’aller jusqu’à cette fusion complète des canaux de distribution avec une approche unifiée délivrant réellement les promesses de l’omnicanal. Le monde du retail et de la relation client a complètement été bouleversé ces dernières années. Les consommateurs attendent un parcours fluide et personnalisé où qu’ils soient, et quel que soit le point de contact avec l’enseigne. L’expérience client doit devenir "sans couture" c’est à dire supprimer les points de friction au profit d’une expérience unique sans barrière, sans silos entre le Web et les réseaux physiques.

C’est là tout le défi du commerce unifié (ou connecté). 1. Coté retailer, on constate une augmentation des ventes avec le déploiement d’une plateforme de commerce unifié. 2. Les trois principaux marchés de l’e-commerce en Europe sont le Royaume-Uni, l’Allemagne et la France. 3. Relations entre les États-Unis et l'Union européenne. Le terme relations euro-américaines (ou relations américano-européennes) est un terme désignant les relations entre les États-Unis d’Amérique et l’Union européenne. Comme l'Union européenne n'a pas de politique étrangère unique, les relations peuvent être plus compliquées lorsque l'UE n'a pas de position commune.

Les gouvernements des États membres ont notamment eu une position divisée sur la guerre d'Irak. Bien que les États-Unis aient soutenu l'intégration européenne et l'accession de la Turquie à l'Union européenne, ceci n'est plus pour la diplomatie américaine l'enjeu que cela était durant la guerre froide. Tableau comparatif[modifier | modifier le code] Relations économiques[modifier | modifier le code] Les relations euro-américaines sont centrées sur la politique commerciale.

Accords[modifier | modifier le code] La plupart des États européens sont membres de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN) et ont donc des accords militaires avec les États-Unis. Analyse de l'Union européenne comme superpuissance émergente. Certaines informations figurant dans cet article ou cette section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans les sections « Bibliographie », « Sources » ou « Liens externes »(11 août 2013).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes. Ainsi, alors que certains analystes, tel que Jolyon Howorth (en), qualifieront l'Union européenne d'« acteur international »[1], d'autres, comme Asle Toje (en), considèreront qu'elle a les attributs d'une petite puissance[2].

Selon certaines de ces analyses, l'Union européenne pourrait être comparée au Brésil, à la Chine, à l'Inde, à la Russie et aux États-Unis[3]. Applicabilité de la notion de puissance[modifier | modifier le code] Facteurs de la puissance[modifier | modifier le code] Économie et finance[modifier | modifier le code] Revenu intérieur brut[modifier | modifier le code] Commerce[modifier | modifier le code] L'économie de l'Union Européenne est une des plus dynamiques du monde. Les pays européens n'ont rien à envier aux États-Unis. Temps de lecture: 2 min — Repéré sur Salon On blâme souvent l’antiaméricanisme de certains Européens, Français en tête. Cet article de Salon, lui, commence par réprouver la méfiance nourrie par la droite américaine à l’égard du Vieux Continent.

Chiffres à l’appui, voici de nombreux points qui attestent qu’il fait meilleur vivre en Europe qu’aux États-Unis. Violence et santé, les principaux marqueurs Tout d’abord, sur le plan judiciaire, aucune raison de vouloir traverser l’Atlantique. En 2012, sur 100.000 personnes, 707 étaient derrière les barreaux aux États-Unis, soit sept fois plus que la France, dont les prisons sont pourtant parmi les plus remplies d’Europe. Les questions de santé sont également un critère de distinction important entre le Nouveau Monde et celui d’où sont partis Christophe Colomb et Vasco de Gama. Difficile de juger de l’exagération éventuelle du tableau de la situation américaine mais les données parlent à nouveau pour les pays européens.

États-Unis vs Europe : qui va remporter la guerre économique engagée par Donald Trump ? Les États-Unis ont décidé de manière unilatérale de se retirer de l’accord sur le nucléaire iranien. Et les conséquences ne sont pas que diplomatiques, elles sont aussi économiques. L’Europe tente de riposter mais force est de constater que le Vieux Continent peine à contrer les attaques de l’administration Trump. “L’Amérique désinhibée, outrancière et égocentrée de Trump souligne surtout la faiblesse européenne et son impuissance, près de vingt ans après l’instauration de l’euro”, se désole ainsi Olivier Passet, directeur de la prévision de Xerfi. “Loin des espoirs de ses promoteurs, la monnaie unique est bien loin d’avoir placé sur un pied d’égalité économique, financière et diplomatique l’Europe et les États-Unis”, constate ensuite l’expert. Tout d’abord, l’euro n’a pas réellement réussi à devenir une monnaie internationale. >> À lire aussi - Impôt sur la fortune immobilière : les mauvaises surprises du remplaçant de l'ISF Retrouvez toutes les vidéos de Xerfi sur XerfiCanal TV.

La population européenne par rapport à la population mondiale - Statistics Explained. Données d’octobre 2011. Données plus récentes: Informations supplémentaires Eurostat, Principaux tableaux et Base de données. Graphique 1: Population mondiale, 2010 (en % du total)Source: Nations unies, Département des affaires économiques et sociales, Division de la population: Perspectives démographiques mondiales, révision de 2010 Tableau 1: Population mondiale, 1960-2010Source: Nations unies, Département des affaires économiques et sociales, Division de la population: Perspectives démographiques mondiales, révision de 2010 Tableau 2: Population et densité de population, 1960 et 2010Source: Eurostat (demo_pjan) et (demo_r_d3area); Nations unies, Département des affaires économiques et sociales, Division de la population: Perspectives démographiques mondiales, révision de 2010 Principaux résultats statistiques La population mondiale a atteint 7 000 millions d’habitants fin 2011 et continue de croître.

La population mondiale a plus que doublé entre 1960 et 2010. Une société vieillissante. Classement des pays par produit intérieur brut (PIB) en Europe. Économie mondiale : surprises 2016 du «Top 20» du commerce international par pays | Commerce Monde. La publication récente par l’Organisation mondiale du commerce des statistiques et perspectives du commerce permettent de porter un regard sur l’état de l’économie mondiale au tournant de 2016-2017.

Sans surprise, les États-Unis et la Chine dominent largement le classement des exportations et des importations, autant en matière de commerce des marchandises que pour celui des services commerciaux. Plusieurs autres pays ont cependant affiché une année 2016 hors du commun : Royaume-Uni, Russie et Brésil notamment. Plusieurs surprises composent donc le plus récent Top 20 du commerce international par pays. Alors suivez-nous bien. Économie mondiale : surprises 2016 ! Le Top 20 des pays pour les exportations et les importations du commerce international des marchandises et des services commerciaux est fondamental dans l’analyse de l’état de l’économie mondiale, parce que ce classement constitue 72 à 73% du poids total de l’économie mondiale : Tableau 1 Tableau 2 Tableau 3 Milliards de $ et % L’Union européenne et ses partenaires commerciaux | Fiches techniques sur l’Union européenne | Parlement européen.

La communication de 2010 intitulée «Commerce, croissance et affaires mondiales» a fait du commerce international l’un des piliers de la stratégie Europe 2020, qui vise à rendre l’Union plus verte et plus compétitive. De même, la stratégie «Le commerce pour tous» de 2015 renforce la politique commerciale de l’Union, considérée comme le principal pourvoyeur de croissance, d’emplois et d’investissement.

Elle plaide également en faveur d’une relance de l’OMC en lui confiant un rôle central dans l’élaboration et l’application des règles, en adoptant une approche plus ciblée au lieu de la démarche actuelle de l’«engagement unique» qui impose de convenir dans un même temps de tous les points à l’ordre du jour, et en créant un mécanisme double qui permettrait à un sous-groupe de membres de l’OMC de progresser sur un dossier donné, tout en permettant aux autres membres de s’y joindre à un stade ultérieur.

Les avantages de ces accords seront considérables. Quelle est la place de l’Union européenne dans le monde ? - L’Union européenne fait débat ! - Dossiers - La Documentation française. Roberto Azevêdo, directeur général de l’Organisation mondiale du Commerce et Michel Barnier, négociateur en chef de l’Union européenne sur le Brexit, 10 mars 2017. © Organisation mondiale du commerce Agrandir l'image Accaparée au cours de ces dernières années par la crise de la dette, la fragilité de ses institutions financières, le combat pour la croissance et contre le chômage, la montée des populismes, l’Union européenne n’a pas réussi à consolider, encore moins à accroître son influence et son rôle sur la scène internationale.

Les Européens sont-ils capables de faire de l’Union européenne un véritable acteur stratégique ? Ou bien affaiblie par ses divisions internes, sa dépendance envers les États-Unis et son aversion au risque, L’Union européenne ne peut-elle aspirer qu'à être une « petite puissance » ? Alors, « l’Union européenne peut-elle retrouver collectivement la puissance qu’ont perdue ses principaux États membres face aux nouvelles puissances mondiales ? © Union européenne. Commerce - EUROPA. Première puissance commerciale du monde, l'Union européenne (UE) assure 16.5% du total des importations et exportations mondiales. L'instauration d'une zone de libre-échange entre ses États membres était l'un de ses principes fondateurs et la libéralisation du commerce mondial est l'un de ses objectifs.

Le commerce, un système mondial Le commerce international est fondé sur des règles établies par l'Organisation mondiale du commerce pour garantir la transparence et l'équité des accords commerciaux conclus entre les pays. La politique commerciale de l'UE est décidée exclusivement par les institutions européennes. La Commission négocie des accords au nom de l'UE, dans le respect des règles de l'OMC, et collabore étroitement avec ses États membres et le Parlement européen pour veiller au fonctionnement du système mondial et lui permettre de s'adapter aux changements. La première puissance commerciale mondiale L'UE est également le plus grand marché unique du monde. Commerce international : quelles relations entre l'Union européenne et l'OMC ? - Commerce extérieur - Toute l'Europe. Le commerce extérieur de l'Union européenne - Commerce extérieur - Toute l'Europe.

Quel est le poids de l'Europe dans le commerce mondial ? En quoi consiste sa politique commerciale, entre libre-échange et défense contre la concurrence déloyale ? L'essentiel à savoir sur le sujet en 3 minutes. L'Europe, pôle commercial mondial L'Union européenne est aujourd'hui la troisième puissance commerciale du monde, derrière la Chine et les Etats-Unis.

A eux trois, ils représentent près de la moitié du commerce international. Hors commerce intra-communautaire (qui représente le double du commerce extérieur), le total des échanges de biens (exportations et importations) de l'UE avec le reste du monde atteint 3 454 milliards d'euros en 2016, soit plus de 15% du commerce mondial de biens.

Ses principaux partenaires commerciaux sont les États-Unis, plus importante destination des exportations européennes en 2016, puis la Chine, la Suisse, la Turquie et la Russie. Elle est la première exportatrice de produits agricoles, loin devant les Etats-Unis et le Brésil. Débats et perspectives.