Salauds de pauvres

Facebook Twitter
Laurence Parisot l'auteure de : « La vie, la santé, l’amour sont précaires, pourquoi le travail échapperait-il à cette loi ? » aime à répéter que : « La liberté de pensée s'arrête là où commence le code du travail » Sauf bien entendu lorsque un mode de licenciement proposée par le Medef, comme la rupture conventionnelle y est inscrit.Mais lorsqu'une forme de licenciement lui échappe, il y a péril en la demeure. C'est le cas de la « prise d'acte » déclenchée par le salarié, qui justement, n'existe pas dans le code du travail.« prise d'acte » Késako ? « Autolicenciement » des salariés : L'UMP au secours des DRH et des patrons ? « Autolicenciement » des salariés : L'UMP au secours des DRH et des patrons ?
Les Etats-Unis, paradis de la voiture. Tant pis pour les pauvres | Rue89 Les Etats-Unis, paradis de la voiture. Tant pis pour les pauvres | Rue89 Un désodorisant de voiture aux couleurs des Etats-Unis (Chris Streeter/Flickr/CC). Une mère a été jugée coupable de la mort de son enfant, heurté par une camionnette alors que la famille, juste descendue d’un bus, essayait de traverser une route sans passage protégé à proximité. Le conducteur était ivre. Au pays des autos reines, les sans-voiture ont du mal à survivre. L’accident a eu lieu dans la banlieue d’Atlanta (Georgie) en avril 2010, la condamnation pour « homicide par véhicule » est tombée le 14 juillet dernier. Le conducteur du van, ayant bu et pris des sédatifs au moment des faits, aveugle d’un œil, et avec des antécédents analogues, a été condamné à six mois de prison.
Il va falloir payer pour aller aux prud'hommes Il va falloir payer pour aller aux prud'hommes 35 euros. C’est ce qu’il faudra débourser en timbres fiscaux à partir du 1er octobre pour pouvoir engager une procédure aux prud’hommes – juridiction chargée de statuer sur les litiges entre employeurs et salariés. La mesure a été votée le 6 juillet au Sénat lors de l’examen du projet de loi de finances rectificative pour 2011 (le texte ici). L’article 1635 bis Q.-I. précise qu'«une contribution pour l'aide juridique de 35 euros est perçue par instance introduite en matière civile, commerciale, prud'homale, sociale ou rurale devant une juridiction judiciaire ou par instance introduite devant une juridiction administrative». Les autres instances étaient déjà payantes mais, historiquement, l’accès aux prud’hommes avait toujours été gratuit.
Des enfants de chômeurs privés de cantine à Thonon-les-Bains Des enfants de chômeurs privés de cantine à Thonon-les-Bains Le maire (UMP) de Thonon-les-Bains, en Haute-Savoie, a décidé de «restreindre» à la rentrée prochaine l'accès des enfants de chômeurs aux cantines scolaires en raison «du manque de place», a dénoncé vendredi un parent d'élève. «Lorsque j'ai voulu inscrire mon fils de 10 ans à la cantine pour la rentrée, comme je le fais depuis quatre ans, on m'a rétorqué que quatre jours par semaine ce n'était pas possible car j'étais au chômage», a raconté Christophe, demandeur d'emploi depuis le mi-mai, confirmant une information du Dauphiné Libéré. «Il est difficile d'expliquer à un enfant que d'un seul coup, parce que son père est au chômage, il n'a plus le droit d'aller à la cantine. C'est une affaire d'adulte qui ne le regarde pas», a souligné le père de famille joint par l'AFP.
La Rolls du prince Charles attaquée: Shocking! Il était 19h30 sur Regent Street, le couple royal se rendait à une soirée au London Palladium, quand la voiture a été prise pour cible. La photo de l’événement fait la une, vendredi, de la quasi totalité des médias britanniques. Ils sont stupéfaits de l'impuissance de la police et aussi que les manifestants aient pu malmener la famille royale. (capture d'écran de la home du site du Sun) «De la pure terreur dans ses yeux», raconte en une le Daily Mail, sous la photo de Camilla, bouche bée, au côté du Prince Charles, à l'arrière de la Rolls Royce officielle, maculée de peinture. La Rolls du prince Charles attaquée: Shocking!
Fiscalité juste

Pouvoir d'achat : Le gouvernement veut apprendre aux plus démunis à économiser l'énergie !