background preloader

Outils de sortie de la crise

Facebook Twitter

La crise de la politique des banques centrales dans la crise globale. 1.

La crise de la politique des banques centrales dans la crise globale

Rapide panorama du système capitaliste en crise Dans plusieurs économies dominantes la production industrielle est en berne, c’est le cas des principales économies du monde occidental : les États-Unis et l’Allemagne. Liêm Hoang-Ngoc - Peut-on retrouver le plein-emploi et le goût du bonheur ? La propriété : la dépasser ou la dépecer ? Critique de la propriété Dès la préface, Pierre Dardot résume la thèse principale de l’ouvrage : « tant qu’on n’en aura pas fini avec la propriété productive en tant que telle, la démocratie sociale et politique ne sera qu’un vain mot » (p. 11).

La propriété : la dépasser ou la dépecer ?

En parcourant toute l’histoire des débats sur la propriété dans la gauche depuis Proudhon et Marx, Benoît Borrits montre l’échec de la propriété collective, que ce soit sous sa forme étatique ou coopérative. L’expérience historique, à la fois du soviétisme, des nationalisations et du mouvement coopératif, démontre que le propriétaire collectif « ne peut s’incarner que dans une élite qui tend inévitablement à reproduire les rapports d’exploitation » (p. 17). De l’entreprise vers le commun. Dans l’économie capitaliste, l’entreprise est réduite à une société de capitaux, une réunion d’investisseurs mus par la valorisation de leur argent : l’objectif est d’obtenir une valorisation supérieure du capital investi.

De l’entreprise vers le commun

Cette nécessité de la valorisation du capital donne naissance à l’entreprise : les actionnaires sont bien obligés d’embaucher des travailleurs et de trouver un marché, donc des consommateurs, pour générer les bénéfices nécessaires à cette valorisation, et ce sont ces salariés et consommateurs qui forment la réalité de l’entreprise. La coopérative, première étape vers le commun La coopérative est une forme juridique beaucoup plus conforme à cette réalité. En France, une coopérative est une société commerciale disposant de règles dérogatoires de gestion du capital : celui-ci est réputé second par rapport à l’objet social (ce que va produire l’entreprise). Dépasser toute propriété, un débat repris par Benoît Borrits. La première réflexion de l’auteur, et qui est confirmée par son préfacier, Pierre Dardot, est de remarquer que le verbe « approprier » a un double sens : celui de qualifier ce qui est propre à quelqu’un ou à quelques-uns et celui de rendre propre à une finalité.

Dépasser toute propriété, un débat repris par Benoît Borrits

Par conséquent, le fait d’introduire « la notion de propriété dans le projet d’appropriation collective » (p. 15-16) a induit deux conséquences néfastes : l’exclusion de celui qui n’est pas propriétaire, car il n’a accès ni à l’usage, ni au bénéfice, ni à la décision ; et la planification, qui implique un hiatus profond entre ceux qui commandent et ceux qui exécutent. 1. Que nous apprennent les expériences historiques qui ont tenté une appropriation collective ? Le mouvement coopératif. Pages Coup dEtat milliardaire. (20+) Pour une politique économique sérieuse et à la hauteur des enjeux, votons Mélenchon.

Alors que la France n’est toujours pas sortie de la stagnation économique qui fait suite à la crise de 2007-2008, Emmanuel Macron et François Fillon veulent poursuivre et intensifier les politiques de coupes dans les dépenses publiques, de démantèlement de l’Etat social et du droit du travail, menées sans relâche par les gouvernements précédents.

(20+) Pour une politique économique sérieuse et à la hauteur des enjeux, votons Mélenchon

RootsAction: Connect. Act. Grow. Economic Justice Video Message from Norman and Jeff 20160311. Vivre dans les interstices ... - tu consommes : tu pilles la planète / cesse de céder ton temps au système. André Orléan à Jean Tirole : « Avoir le Nobel ce n'est pas disposer de la vérité » - vidéo dailymotion. André Orléan à Jean Tirole : « Avoir le Nobel, ce n'est pas disposer de la vérité.

Fair World Project. Petit guide de résistance à l'Europe austéritaire. Depuis l’éclatement de la crise, les gouvernements européens et la Troïka - la Commission européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international - mettent en œuvre des coupes budgétaires dans les programmes sociaux (austérité) et des politiques au service des multinationales et investisseurs privés (compétitivité).

Petit guide de résistance à l'Europe austéritaire

Mais ces mesures suscitent de fortes résistances sociales dans de nombreux pays européens. Le rouleau compresseur des mesures d’austérité et de compétitivité est placé sous le signe de TINA, le surnom de Margaret Thatcher : There Is No Alternative (« il n’y a pas d’alternative »). Ainsi partout en Europe, les gouvernements issus de la droite ou de la gauche appliquent le même programme, inévitablement présenté comme « douloureux mais nécessaire ». Et ce alors même que ses résultats sont catastrophiques : aggravation du chômage, de la crise économique, tensions sociales… et retour en force de l’extrême-droite. Pourtant, des alternatives existent. Journée européenne des résistances et des alternatives. Journée européenne des résistances et des alternatives samedi 17 mai 2014 Contre les politiques d’austérité, le pouvoir des multinationales et de la finance : Démocratie, solidarité et biens communs !

Journée européenne des résistances et des alternatives

Partage des richesses et égalité Logement, santé, services publics Préservation des ressources naturelles Pour une Europe démocratique, sociale et écologique ! Débat autour du livre Attac - Fondation Copernic : Que faire de l'Europe ? Désobéir pour reconstruire. Désobéir pour reconstruire : c’est ce que proposent Attac et la Fondation Copernic dans Que faire de l’Europe ?

Débat autour du livre Attac - Fondation Copernic : Que faire de l'Europe ? Désobéir pour reconstruire

(Paris, Editions Les liens qui libèrent, avril 2014). A la veille des élections européennes, les citoyens se détournent de l’Europe. Fin du capitalisme, crises et alternatives. Et si on fermait la bourse ? Frédéric Lordon - 'Là-bas, si j'y suis' de Daniel MERMET - Blog Finance Assurance. Cinq tendances économiques anti-crise. > Cet article a initialement été publié dans la Lettre professionnelle "Tendances de l’innovation sociétale" N°52 du 22 février 2013.

Cinq tendances économiques anti-crise

Économie circulaire En opposition au mode de production linéaire "extraire-fabriquer-consommer-jeter" dans lequel 80% des matériaux issus de l’industrie manufacturière finissent à l’incinérateur, le terme générique d’"économie circulaire" fait référence à un modèle de production qui s’inspire des écosystèmes naturels, où les déchets des uns sont les ressources des autres. D’après le premier rapport de la fondation Ellen MacArthur, la conception et l’utilisation de biens durables (voitures, machines à laver, téléphones portables) en accord avec les principes circulaires, permettraient de réaliser à court terme en Europe une économie annuelle en matières premières de plus de 380 milliards de dollars (280 milliards d'euros).

Roosevelt 2012 / Nouvelle Donne. Éditorial : La promesse des biens communs - Attac France. Pendant que les politiques restent immuables, engoncées qu’elles sont dans la défense des intérêts d’une classe de privilégiés, le monde change.

Éditorial : La promesse des biens communs - Attac France

Manifeste. 231d-liv-PhD+AJH-Manif André-Jacques HolbecqPhilippe DerudderManifeste pour que l'argent serve au lieu d'asservir Henri Ford, fondateur de la Ford Motor Cie, a un jour déclaré : « Il est une chance que les gens de la nation ne comprennent pas notre système bancaire et monétaire, parce que si tel était le cas, je crois qu’il y aurait une révolution avant demain matin. » Depuis 2008, il devient de plus en plus évident que le système monétaire est au cœur des crises que nous vivons.

Sovereign Economics: Building a resilient national economy. Pour que l'argent serve au lieu d’asservir ! Des coopératives au secours de l’emploi local. OWS Coops Support the New Era Factory workers. Second Poster of the 2008 Factory Occupation Our Best Chance for a Better Future: Let the People Rule The Republic Windows and Doors workers in Chicago are trying to take the first step into that future and are attempting to buy the factory they used to be employees in.

But the company would rather scrap the factory and avoid the workers. We will all lose if they lose. Chicago Workers Fight Back The cost of living keeps rising as wages fall. Pour que l'argent serve au lieu d’asservir. D'UN RETOURNEMENT L'AUTRE. Mediapart 2012 - Agir vite pour durer (Pour une République vraiment irréprochable) La fabuleuse histoire de M. et Mme Pognon. Des économistes au-dessus de tous soupçons? Venez en débattre! Comme par un effet boomerang, la crise financière a suscité aux Etats-Unis un large débat public, alimenté notamment par le documentaire Inside Job, sur l’honnêteté et l’indépendance des économistes. Mais, en France, rien de tel! Quelques économistes parmi les plus connus, ceux qui disposent le plus souvent d’un quasi monopole d’expression dans les grands médias radiotélévisés, siègent dans les conseils d’administration des grandes banques ou des compagnies d’assurance, ou sont appointés par elles, et cela passe le plus souvent inaperçu. Quand des métallos deviennent propriétaires de leur usine - Coopérative.

Les aciéries de Ploërmel, dans le sud de la Bretagne, font beaucoup parler d’elles. Occupying Factory Saves Jobs, Second Time in Three Years. Three years ago, more than 200 employees staged a sit-in at the Chicago-based Republic Windows and Doors factory after learning of the plant’s closure. They would not receive their last paychecks, benefits and lose their jobs just before Christmas. The occupation worked and weeks later, the factory was sold to a new company and kept the people working. Fast forward to present day and the workers once again found themselves in a similar position. The new owners, Serious Energy, announced a consolidation of their operations by closing the Chicago factory. Roughly 65 workers decided to conduct round two in order to save their jobs. Chavez met au pas les banques !

«Nous avons sauvé les gens plutôt que les banques» A European call to resist financial dictatorship. This petition was initiated by Mediapart readers after exchanges on the subject. European citizens are welcome to sign it. It can be printed, put on line and circulated in any way provided that its original form is respected. There is an enclosed charter so that anyone willing to sign may read the conditions of signing, releasing, circulating and further reading of the petition. An unprecedented crisis is making social inequalities and poverty worse and is leading Europe towards imminent catastrophe. Premier tour des primaires, le petit livre rouge, et l’aveu de Berlin ! Note du 11 octobre 2011. Laisser les banques faire faillite, la recette de la relance islandaise. L'île de l'Atlantique nord a vu ses trois plus grandes banques s'effondrer à l'automne 2008 dans le sillage de la crise mondiale et de la faillite du géant financier américain Lehman Brothers.

Les banques sont devenues insolvables en quelques semaines et Reykjavik n'a pas eu d'autre choix que de les laisser faire faillite et de demander une aide de 2,25 milliards de dollars au Fonds monétaire international (FMI). Après trois années de sévères mesures d'austérité, l'économie du pays montre aujourd'hui des signes de bonne santé malgré la crise financière qui menace désormais de faillite la Grèce puis l'Italie, le Portugal et l'Espagne. Le négociateur pour la BCE du plan de rigueur irlandais remis en place par un journaliste.

» Peut-on sortir de la crise demain matin. A Crise Universelle : Solution Universelle !! « Plongée au coeur des mots. Le Blog d'Olivier Berruyer sur les crises actuelles. Revenu de base / Salaire à vie. Revenu de vie. Why Walmart Can’t Fix Our Food System. Can Walmart really make a positive difference when it comes to the U.S. food system? That is the essential question a recently released Food & Water Watch report answers.

Titled Why Walmart Can’t Fix the Food System, the report looks at Walmart’s business model, and whether it can make an impact, for the better, on our food system. Walmart’s business model is the problem, the report states, “which means the company is not going to be a meaningful part of the solution to problems in the food supply.” Walmart is a monolith, a giant among retailers. The report lays out some mind-blowing facts about Walmart, including that it is the biggest company in the U.S. Walmart has almost 4,000 (3,804) U.S. stores, and more than 4,500 (4,557) stores internationally in 14 countries. Walmart is, in addition, the country’s largest food retailer, and the largest buyer of agricultural products in the U.S. Troc.