background preloader

NSA / Prism

Facebook Twitter

Tell Trump: Pardon Edward Snowden. Tell President Obama: Pardon Edward Snowden now! Petition to President Obama:"I urge you to use your presidential authority to pardon Edward Snowden, an American whistleblower who acted on the conviction that the public had a right and need to know about a global mass surveillance system that exceeded the limits of the Constitution. " Edward Snowden’s whistleblowing revealed the NSA’s massive, secret – and unconstitutional – surveillance programs.

He took a huge personal risk to bring these programs to light. And his actions launched a vital national debate on whether the NSA should be spying on innocent Americans. But three years later, Snowden is still being forced to live in exile and threatened with likely spending the rest of his life in prison if he ever comes back to the country he loves. We have less than 125 days to push President Obama to officially pardon this important American whistleblower.

Presidential pardons are about justice. Presidential pardons exist for exactly this kind of extraordinary situation. Snowden : à quand la grâce présidentielle ? - Amnesty International France. Juin 2013, Edward Snowden partage avec des journalistes des documents qui exposent pour la première au grand jour le scandale de la surveillance de masse. Rassemblés pendant qu’il travaillait pour la National Security Agency (NSA), ces documents ont révélé l’étendue de la surveillance électronique menée par les gouvernements britanniques et américains, qui surveillaient les activités internet et téléphoniques de millions de personnes, aux quatre coins du monde. L'héritage d'Edward Snowden Alors que les autorités américaines martèlent qu’Edward Snowden est un traître, ses révélations ont permis de faire changer les pratiques au plus haut niveau de l’Etat. Le Président Obama a ainsi émis une directive demandant aux agences de renseignements de changer leurs pratiques de surveillance.

Ses révélations ont aussi permis une mobilisation mondiale de la société civile, notamment à travers la création d’un mouvement global de défense de la vie privée à l’ère numérique. The NSA's Secret Role in the U.S. Assassination Program. Credit: Kirsty Wigglesworth/Associated Press. The National Security Agency is using complex analysis of electronic surveillance, rather than human intelligence, as the primary method to locate targets for lethal drone strikes – an unreliable tactic that results in the deaths of innocent or unidentified people. According to a former drone operator for the military’s Joint Special Operations Command (JSOC) who also worked with the NSA, the agency often identifies targets based on controversial metadata analysis and cell-phone tracking technologies. Rather than confirming a target’s identity with operatives or informants on the ground, the CIA or the U.S. military then orders a strike based on the activity and location of the mobile phone a person is believed to be using.

His account is bolstered by top-secret NSA documents previously provided by whistleblower Edward Snowden. It is also supported by a former drone sensor operator with the U.S. “They might have been terrorists,” he says. La NSA enregistrerait 100% des conversations téléphoniques d'un pays étranger non identifié. «Big Brother is watching you», répète souvent George Orwell dans 1984. Dans la réalité, la NSA préfère écouter: selon les dernières révélations d'un document fourni par Edward Snowden au Washington Post, l'agence américaine a mis en place un système capable d'enregistrer 100% des conversations téléphoniques passées depuis un pays.

Selon le quotidien, le programme Mystic a été déployé dans au moins une nation étrangère dont le nom est gardé secret à la demande des autorités US. L'agence pourrait l'avoir étendu, ou s'apprêterait à la faire, à six autres pays. Les contenus des appels enregistrés pour 30 jours Il ne s'agit pas simplement des métadonnées des appels, comme dans un autre programme domestique. Les lois américaines imposent moins de restrictions sur les communications qui n'incluent pas de ressortissant américain ou se situant sur le territoire des Etats-Unis. La NSA ne nie pas P.B. avec AFP Plus d'informations sur ce sujet en vidéo. Snowden affirme que des services du renseignement ont pris pour cible des défenseurs des droits humains. 0inShare Snowden.mp3 (199.8 Ko) L’ancien consultant des services du renseignement américains et lanceur d’alerte, qui vit en exil à Moscou, a tenu ces propos lors d’une vidéoconférence avec l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), organisée mardi 8 avril, dans l’après-midi, à Strasbourg.

Lorsqu’on lui a demandé si l’Agence nationale de sécurité américaine (NSA) ou son équivalent britannique, le Quartier général des communications du gouvernement (GCHQ), espionnaient activement les organisations de défense des droits humains telles qu’Amnesty International et Human Rights Watch, il a répondu: "Absolument, cela ne fait aucun doute (...). La NSA a en fait visé spécifiquement les communications de dirigeants ou de membres du personnel de certaines organisations de défense des droits humains ou de la société civile. " "Ces allégations, si elles sont fondées, confirmeraient nos craintes. Data Pirates of the Caribbean: The NSA Is Recording Every Cell Phone Call in the Bahamas. Photo credit: Getty Images The National Security Agency is secretly intercepting, recording, and archiving the audio of virtually every cell phone conversation on the island nation of the Bahamas.

According to documents provided by NSA whistleblower Edward Snowden, the surveillance is part of a top-secret system – code-named SOMALGET – that was implemented without the knowledge or consent of the Bahamian government. Instead, the agency appears to have used access legally obtained in cooperation with the U.S. Drug Enforcement Administration to open a backdoor to the country’s cellular telephone network, enabling it to covertly record and store the “full-take audio” of every mobile call made to, from and within the Bahamas – and to replay those calls for up to a month. All told, the NSA is using MYSTIC to gather personal data on mobile calls placed in countries with a combined population of more than 250 million people. Illustration by Josh Begley. Tell President Obama: Stand Up for Our Fundamental Rights | Free Press. The news that the FBI and the NSA have been spying on prominent members of the Muslim-American community should trouble all of us.

According to journalists Glenn Greenwald and Murtaza Hussain1, this surveillance targeted a political candidate and several civil rights activists, academics and lawyers purely because of their religious beliefs. The government twisted the intention of the Foreign Intelligence Surveillance Act — meant to authorize spying on those the government considers terrorists and foreign spies — to invade the privacy of Americans. Where will this stop? Join Us: Add Your Name to Our Letter to President Obama. 1. "Meet the Muslim-American Leaders the FBI and NSA Have Been Spying On," The Intercept, July 9, 2014: 2. Twenty years ago the NSA tried to protect you from spies, not spy on you. By Charles Seife On December 6, 2013 There’s a crushing monotony to stories on how the National Security Agency has been bending and breaking every rule to crack open your mail.

Each new revelation that hits the news — that the agency has tapped into data warehouses belonging to Google and Yahoo, systematically undermined commercial encryption with backdoors, surreptitiously engineered weaknesses in encryption standards – seems like another confirmation that the NSA is trying to batter down every technological barrier that might prevent it from reading your e-mails and listening in on your phone calls. The steady drip-drip-drip of new violations obscures the most interesting — and saddest — part of the whole NSA story. The agency wasn’t always out to steal your secrets.

Twenty years ago, the agency was trying to protect them from outsiders. Sometime in the 1990s or early 2000s, most likely in the late Clinton administration, there began a quiet but dramatic shift in doctrine. Cyberaction Oui à la protection des droits fondamentaux Non à l'espionnage et au TAFTA. Cette cyberaction est maintenant terminée Mise en ligne du 27/02/2014 au 12/03/2014 Le 12 Mars, à cause du scandale de l’espionnage de la NSA, les députés du Parlement Européen voteront une résolution qui recommandera entre autres choses le refus de l’accord de libre échange commercial du TAFTA/GMT entre l’UE et les USA à moins que les droits fondamentaux garantis par la loi dans la Charte de l’UE soit respectés complètement.

Bilan de la cyberaction : NSA: mettre fin à la surveillance massive ou faire face aux conséquences SESSION PLÉNIÈRE Communiqué de presse - Droits fondamentaux − 12-03-2014 - 13:11 L'approbation du Parlement à l'accord commercial UE-États-Unis pourrait être menacée si la NSA n'arrête pas ses activités de surveillance de masse, ont affirmé les députés dans une résolution résumant leur enquête de 6 mois. Protection des lanceurs d'alerte et nuage informatique européen Présentation de la cyberaction : La lettre qui a été envoyée : 16 commentaires credible. #BlackPearl. AnonymouSpeak : You want to say "Fuck you"... On the Prospect of Blackmail by the NSA | American Civil Liberties Union. Tout savoir sur tous. Did spying take Copenhagen from Hopenhagen to Brokenhagen? To those interested in trying to stop — or at least slow down — climate change, the 2009 Climate Change Summit in Copenhagen, which was dubbed “Hopenhagen” before it began, is remembered today as “Brokenhagen.”

The summit’s failure to come to any kind of agreement was a key factor in pushing climate change activists away from working within governmental channels and towards direct action fights, like Keystone. Why did Brokenhagen happen? Was it just a clash of expectations? Too many cooks in the climate accord kitchen? Was it bad behavior by China? The U.N.? Now we can add one other potential culprit to the Agatha Christie mystery that was Copenhagen: spying.

From the beginning, negotiators told the Danish newspaper Information, the Americans in Copenhagen seemed to know too much. Now, new documents released by Laura Poitras and Edward Snowden have made it certain: The NSA was conducting surveillance at the Copenhagen talks (formally known as COP15). This is not a huge shock. Tout savoir sur tous (2. Au prix de sa liberté, Edward Snowden a révélé au monde le programme monstrueux de la NSA. Mais depuis des années, à l’intérieur même de la NSA, des chercheurs tentaient de dénoncer ces dérives. C’est le cas de KIRK WIEBE et de de BILL BINNEY que nous rencontrons aujourd’hui. Ils ont préféré démissionner pour mieux dénoncer ce BIG BROTHER. Inquiets de la baisse de confiance, les géants comme GOOGLE, FACEBOOK, TWITTER, etc., font pression sur le gouvernement américain . Le second volet d’un reportage aux États-Unis de Giv Anquetil et Daniel Mermet.

(image : Edward Snowden) Programmation musicale : NSA, par Curdbump Hello, NSA, par Roy Zimmerman. Publicaddress : From the Snowden docs: this... La carte des révélations sur la surveillance de la NSA. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Martin Untersinger Depuis le mois de juin, les tentaculaires activités d'espionnage de l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA) sont exposées par des médias du monde entier. Ces derniers, par le biais de partenariats noués par Glenn Greenwald, journaliste américain basé au Brésil, ont montré que plus d'une douzaine de pays ont été, à des degrés divers, concernés par cette surveillance. Pourtant, l'absence de certains pays dans ces révélations, qu'on imagine pourtant intensément surveillés par les Etats-Unis, saute aux yeux. Ainsi que Le Monde l'a expliqué lors de ses révélations sur l'espionnage de la France, la plupart des journaux partenaires de Glenn Greenwald et Edward Snowden ont limité leurs révélations aux pays considérés comme des alliés de longue date des Etats-Unis.

Lire tous nos articles sur la surveillance de la NSA. Additional NSA Whistleblowers Said To Be Emerging. Source: Common Dreams The "courage" of Edward Snowden is "contagious," according to lawyer and transparency advocate Jesselyn Radack, who says that additional employees at the National Security Agency are now coming forward with what they consider objectionable practices by their employer. Jesselyn Raddack, Government Accountability Project. (Screenshot: ABC News)In an interview with ABC News on Thursday, Raddack revealed that an influx of NSA whistleblowers, inspired by Snowden, are now knocking on the doors of her organization. According to Radack, several more whistleblowers have approached the Government Accountability Project (GAP)—the nation's leading whistleblower protection and advocacy organization where she is the director of National Security and Human Rights—since Snowden's story broke earlier this year.

“There definitely could be more revelations in addition to those that Snowden has revealed and that are continuing to come out,” she told ABC News. #PRISM #Snowden #Lustre : ceci n’est pas un sabre-laser. Les révélations d’Edward Snowden doivent amener une réflexion d’ensemble sur le monde interconnecté et hypertechnologique dans lequel nous sommes entrés. Pas seulement sur les abus des agences gouvernementales ou des géants du net, mais sur la relation qu’entretient une part de plus en plus importante de la population au numérique. « San-Francisco se rebelle contre les geeks » : c’est sous ce titre qu’un article du Los Angeles Times (traduit dans le Courrier International de ce mois-ci) décrit les changements massifs que génèrent l’invasion de jeunes salariés du secteur des « nouvelles technologies » dans la ville qui accueille la fameuse Silicon Valley.

Croire que le secteur du numérique est simplement une aubaine qui produit du bien-être en plus et représente un avenir radieux, écologique, de partage, est un vaste leurre. Bien entretenu par les politiques et surtout par les consommateurs, de plus en plus obsessionnels envers le « numérique ». Etre geek, c’est être cool.

. — D’accord. Espionnage: Kerry admet que les Etats-Unis sont parfois allés «trop loin» Les Etats-Unis sont parfois allés «trop loin» en matière d'espionnage, a reconnu le secrétaire d'Etat John Kerry, dans ce premier aveu de Washington en pleine polémique avec l'Europe sur la collecte massive de données par l'Agence nationale de sécurité (NSA). Après dix jours de scandale, de révélations et de démentis entre les Etats-Unis et leurs alliés européens, c'est la première fois qu'un responsable gouvernemental américain admet explicitement des pratiques controversées dans l'interception par la NSA de communications et de données en Europe.

«Dans certains cas, je vous le concède, comme l'a fait le président (américain Barack Obama), certaines de ces actions sont allées trop loin et nous allons nous assurer que cela n'arrive plus à l'avenir», a déclaré John Kerry lors d'une conférence à Londres à laquelle il participait depuis Washington jeudi soir par liaison vidéo. Obama résolu à clarifier la situation Une polémique internationale Avec AFP.

World's leading authors: state surveillance of personal data is theft | World news. Comment la NSA infiltre secrètement les serveurs de Google et Yahoo! Le Mexique demande une enquête sur l'espionnage de Calderon par la NSA. 3 More Countries That Hate the United States Thanks to the NSA. La NSA a accès à des millions de carnets d'adresses numériques.

Lutte pour un net libre

Quid des géants du web ? Catalog Reveals NSA Has Back Doors for Numerous Devices. Etats-Unis: La NSA a récupéré près de 200 millions de SMS par jour dans le monde. La NSA reconstitue le profil social de certains Américains. Brazil's Rousseff to UN: US surveillance an 'affront' Brazil's Rousseff to UN: US surveillance an 'affront' Ecoutes numériques : la NSA aurait transmis ses données à Israël. Pour la NSA, le cryptage des données sur Internet n'est plus un obstacle. La NSA espionnait aussi les Nations unies. La NSA espionnait aussi les Nations unies. Is the NSA surveillance program really about spying on environmentalists? Affaire Snowden : tentatives d'intimidation contre le « Guardian » - Page 2.

Ecoutes : le "Guardian" s'associe au "New York Times" contre les "pressions" de Londres. Show your support for The Guadian. Show your support for The Guadian. Affaire Snowden: Le prix Pulitzer récompense le «Guardian» et le «Washington Post» NSA : après l'arrestation de son compagnon, Greenwald parle "d'intimidation"

NSA : le compagnon de Greenwald détenait "58 000 documents secrets" lors de son arrestation. Comment la NSA ignore les lois sur la vie privée et édulcore des rapports. Assange blasts Obama for denying Snowden's role in NSA reforms.

Propositions d'Obama (août 2013)

Surveillance scandal rips through hacker community | Security & Privacy. Ecoutes de la NSA : "Il va y avoir plus de révélations" Prism? Une surprise? Pas vraiment non… Réactions d'Obama. Take Action | Necessary and Proportionate. Edward Snowden. XKeyscore. Germany intelligence cooperated with NSA as Merkel denied knowledge – report. Jusqu'en Europe. Les inquiétants mensonges de Fleur Pellerin au sujet de PRISM. Stop Watching Us | Stop Watching Us. Mozilla wants 500 million users to tell government to 'stop watching us' - Wilmington Civil Rights. Coincés dans la surveillance électronique. Espionnage électronique: «briser la carapace du secret» - Page 4. La machine à décrypter universelle bientôt dans les mains de la NSA? NSA Swaps Information On You With Private Companies For More Information On You. U.S. Agencies Said to Swap Data With Thousands of Firms.

NSA Whistleblower: Everyone in US under virtual surveillance, all info stored, no matter the post. Secret to Prism program: Even bigger data seizure. On 6/5, 65 Things We Know About NSA Surveillance That We Didn’t Know a Year Ago. Lettre aux barbus. PRISM.GOV Spyware Launching. Dophin11 : you can trust government... Le jeu «Angry Birds» infiltré par la NSA? NSA: Les téléphones portables aussi ont été espionnés. Help shut off NSA's electricity. Wyden Statement Responding to Director Clapper’s Statements About Collection on Americans | Press Releases. NSA surveillance: anger mounts in Congress at 'spying on Americans' | World news. Why the NSA Surveillance Program Isn't Like "The Wire" How the NSA Plans to Infect 'Millions' of Computers with Malware. The ACLU files suit against the NSA’s phone records program, alleging constitutional infringement. Etats-Unis: Obama pris dans le scandale de l'espionnage généralisé - Page 2.

Les Etats Unis ont mis tout leur peuple sur écoute. Has the US become the type of nation from which you have to seek asylum? Scandale du système de surveillance américain: Si vous avez raté le début... La NSA pourrait surveiller 75% du trafic sur Internet. Les Etats-Unis reconnaissent que la NSA a bien violé la loi. NSA : un juge américain estime la collecte de données contraire à la Constitution. NSA broke privacy rules thousands of times per year, audit finds. Ce que révèle le «budget noir» de l'espionnage américain.